BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

" L'autre et le même"

Biennale de la Photographie de Mulhouse

À propos du projet

La Biennale de la photographie de Mulhouse (BPM) c’est un festival transfrontalier (entre France, Allemagne et Suisse) qui défend la photographie contemporaine, lors d’un temps fort et fédérateur. BPM présente des artistes internationaux, des nouveaux talents autour d’un thème différent à chaque fois. 

La deuxième édition aura lieu du 4 juin au 4 septembre 2016. Durant le week-end d’ouverture, le public pourra découvrir des expositions mais aussi des installations in situ, des projections et rencontrer les photographes invités. Le thème est  L’autre et le même. Cette édition est une invitation à découvrir l’Autre à travers les expositions et installations d’une quinzaine de photographes dont Vincent Delbrouck, Yaakov Israel, Delphine Bedel, Pascal Amoyel, Alicja Dobrucka, Anna Meschiari, Rebecca Topakian, Livia Melzi, ...

©  Pascal Amoyel, série Levée d’Ouest, 2013

© Vincent Delbrouck, Some windy trees, 2013

Durant l'automne 2015, la BPM invite aussi des photographes en résidence à Mulhouse :  Pascal Amoyel et Vincent Delbrouck (avec le soutien de Mulhouse Art Contemporain). Leurs photographies seront exposées en juin 2016 pendant le festival.

La BPM offre la possibilité à des jeunes photographes de faire une première exposition individuelle. Ce sera la cas pour Anna Meschiari (CH) qui va s'intéresser à la représentation des OVNI et des extraterrestres dans une exposition à la Galerie de la Bibliothèque de Mulhouse; et pour Rebecca Topakian avec son exposition au CCFF de Freiburg (DE).

© Anna Meschiari, Are we alone ?  exposition à la Galerie de la Bibliothèque.

Toutes les expositions, projections, rencontres et événements sont gratuits. Pour la deuxième édition, 8000 visiteurs sont attendus dans les lieux participants et lors des rencontres et soirées de projections. Les partenaires : Musée des Beaux-Arts de Mulhouse, Mulhouse Art Contemporain, la Filature scène nationale, la Galerie de la Bibliothèque,  La Hear - Haute école des arts du Rhin, Mulhouse Habitat (Mulhouse), la Galerie Oslo 8, l'Atelier Mondial (Bâle, Suisse), Galerie L6, Galerie T66 et Centre Culturel français (Freiburg, Allemagne). Les villes partenaires : Mulhouse,Hombourg, Chalampé (FR), Freiburg (DE) ainsi quela communauté de communes Porte de France-Rhin Sud.

A quoi va servir le financement ?

Pascal Amoyel en pleine prise de vue.

La somme à collecter est de 4000 €. Le transport des oeuvres, la venue et le logement des artistes, le commissariat et la régie des expositions, les équipes techniques, les vernissages sont déjà en grande partie financés ou organisés, mais la production des oeuvres reste le plus difficile à trouver pour les photographes - surtout lorsqu’il y a une volonté de qualité et une grande exigence, ce qui signifie souvent des coûts de productions élevés ! 

Cette collecte permettra de financer la production de nouvelles photographies prises par  Pascal Amoyellors de sa résidence à Mulhouse. Les plans-films et leurs développements ont déjà été financés mais une fois les photographies sélectionnées, il reste à faire la partie la plus couteuse : les scans en haute définition, les impressions des tirages et les encadrements pour l’exposition pour un montant de 1500 €.

Les deux tirages de Pascal Amoyel à choisir comme contrepartie à votre participation à la collecte :

© Pascal Amoyel, en haut, Columbia, USA, 2014 issue de la série Not All, en bas, Centre équestre de Mulhouse, septembre 2015. 

La somme collectée permettra aussi la production de nouvelles photographies de photographes exposées durant la Biennale Photo, c'est le cas pour l'exposition de Rebecca Topakian  (exposée au CCFF de Freiburg ) à hauteur de 820 €.

© Rebecca Topakian, infra- 

Enfin pour faire la promotion des photographes exposées, la BPM a besoin d'un site WEB bien conçu, bien référencé et avec un design inventif. Afin de promouvoir au mieux les photographes invités, la BPM a choisi le duo inventif d' Overblitz. La collecte permet de compléter et finaliser le financement du site : 820 € 

Les contreparties ont un coût  :  Tirages limités d'une photo au choix de Pascal Amoyel effectués par la tireuse attitrée du photographe + un jeu de 4 cartes postale originales (éditions limitée pour le crowndfunding) + prise de vue argentique et tirage d'un portrait original +  soirée de contributeurs et petit déjeuner avec les photographes :  540 €

La commission Ulule  320 €

Soit au total :  4000 €

Si la collecte atteint plus que 4000 €, cela servira a financer le nouveau livre de Vincent Delbrouck à partir de ses nouvelles photographies prises durant sa résidence a Mulhouse.

© Vincent Delbrouck, "As Dust Alights"

À propos du porteur de projet

La BPM est portée par l’association L’Agrandisseur. L’association c’est quelque 20 membres bénévoles, amateurs d’art et de photographie, qui partagent l’envie de diffuser la photographie contemporaine auprès d’un large public. L’association favorise aussi les rencontres et moments d’échanges avec les photographes invités. Notre local est situé à Motoco - sur la friche industrielle de l'usine textile DMC.

La gestion logistique et technique de cette manifestation est pilotée par le président de l’association l'Agrandisseur, Jean-Yves Guénier.  Il exerce actuellement comme régisseur général à La Filature, scène nationale de Mulhouse où il a, entre autres, supervisé la création de « l’Espace Image » et assuré l’accueil de nombreux plasticiens et photographes.

Hélène Cascaro s'occupe de la communication et du developpement, elle a une expérience en conseil et en stratégie d’influence et direction de projets auprès de collectivités locales et d'associations. Myriem Gerwill s'occuppe tout particulièrement des résidences. Priscilla Jacquot a fraîchement rejoint l'équipe, forte de son expérience de chargée de mission culturelle.

La direction artistique de cette manifestation est confiée à Anne Immelé. Anne Immelé a étudié à l'Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d'Arles, elle est photographe et Docteur en art. Elle exerce une activité de commissariat d’exposition, qui prend appui sur les recherches théoriques, engagées depuis son Master en Arts Visuels à l’Université Laval de Québec, Canada (1997) et une thèse de Doctorat en Arts, soutenue en 2007 à l’Université de Strasbourg.  En 2015 est paru « Constellations photographiques » aux éditions mediapop. Anne Immelé, vit et travaille dans l’espace Rhénan, elle enseigne à la HEAR, Haute école des arts du Rhin. 

L’histoire de la Biennale

De haut en bas, exposition de Nathalie Wolff & Matthias Bumiller, Cristina De Middel, Dorothée Baumann et Isabelle Le Minh.

 En 2013, la première édition, intitulée Play & Replay, avait rencontré un joli succès et attiré quelque 6000 visiteurs. Au programme : des photographes montrés pour la première fois en France comme Dorothée Baumann (CH), Christina de Middel (ES), mais aussi des artistes reconnus comme Michel François (BE) ou Joachim Schmidt (DE). 

Video du montage de l’expo Play & Replay, France 3 

Pour se faire une idée, le hors série de la revue Novo permet de mieux connaitre les photographes exposés.

Alors, comme la première édition avait beaucoup plu et mobilisé le grand public, les professionnels et les amateurs venus des 3 pays, cela nous a donné envie de poursuivre l’aventure…

Mais la Biennale de la photographie, c’est 2 ans de préparation ! 

Aussi avons-nous décidé de conduire d’autres projets entres les années de festival, pour tester des artistes, des idées, des lieux, des collaborations : 

Raymonde April et François Deladerrière, exposition "Les temps satellites".

En 2012 : Les Temps Satellites, exposition préfiguratrice au Musée des Beaux-arts de Mulhouse. L’exposition réunissait à la fois des photographes contemporains : Raymonde April, François Deladerrière, Philip-Lorca diCorcia, Pierre Filliquet, Aurélien Froment, Angela Grauerholz, Suzanne Lafont, Eric Nehr, Bernard Plossu, Fiona Rukschcio, et des photographes du 19e siècle : Auguste Bartholdi, Adolphe Braun et Henri Ziegler. 

Sylvain Couzinet-Jacques, Zero Rankine, 2014.

En 2014 : Zero Rankine de Sylvain Couzinet-Jacques : micro-résidence de production, concrétisé par une exposition à la galerie Hors champ de Mulhouse (partenariat avec Mulhouse Art contemporain).

Florian Tiedje, exposition "Les coulisses du territoire urbain"

En 2014 toujours : Les coulisses du paysage urbain, exposition au Kunsthaus L6 (Freiburg, Allemagne) réunissant des artistes allemand, suisse et français.  

De 2013 à 2015 :  Parce que nous sommes attaché à faire découvrir, comprendre, aimer la photographie contemporaine au plus grand nombre, nous organisons  des ateliers d’éducation à l’image dans différents quartiers dans le cadre du programme «  Agis dans ton lieu, pense avec le monde », (qui permet l’accès à l’art contemporain par le biais de la photographie).  

En 2015 Nous avons organisé le premier marathon photo du quartier des Coteaux, les photos gagnantes sont actuellement visibles dans le quartier. Cet évènement participatif et évolutif a permis à au public de partager leur passion our la photographie.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet