BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

L'Auberge

Court-métrage, adaptation libre de Maupassant

À propos du projet

Je souhaite adapter la nouvelle de Maupassant "L'Auberge" en un court-métrage en prises de vues réelles de vingt-cinq minutes environ. Nous tournons cet été les intérieurs (qui correspondent à 80% du film) et cette demande de financement ne concerne que cette partie du tournage.

SYNOPSIS

Un jeune homme, Jean, est chargé de garder une auberge de montagne pendant que les propriétaires passent l'hiver dans la vallée. Il est accompagné dans cette tâche par Gaspard, homme plus âgé et plus expérimenté. Un jour, Gaspard part à la chasse et ne revient pas. Toutes les recherches de Jean seront veines. Et chaque nuit, il entend son ami l'appeler.

ESTHETIQUE

L'auberge est une nouvelle fantastique au sens propre du terme, ancrée dans une réalité très proche de la notre où la magie fait une intrusion cauchmardesque. Je souhaite garder ce caractère ambiguë. Pour la recréer, le film ne sera pas un film historique, je ne vais pas chercher à le situer à l'époque de Maupassant. Je souhaite ne pas imposer cette distance au spectateur. Mais l'auberge aura ce caractère désuet, comme figé dans le temps, de certaines batisses de campagne, lui donnant son caractère propre.

Visuellement, je souhaite que la première partie du film soit très picturale, les interieurs en clair obscure, les extérieurs dans les montagnes en plans très larges, mettant en valeur le paysage. Puis, comme le fantastique fait son intrusion, une caméra plus fébrile, suivant davantage Jean, un cadre moins propre, moins travaillé, des lumières plus expressionnistes. Au son, le silence de la montagne en hiver bien sûr, étouffant tout... et une évolution similaire, du réalisme minimaliste à quelque chose de plus destructuré, alors que l'extérieur vient progrssivement envahir l'intérieur de l'auberge.

REFERENCES

Pour la première partie du film, mes influences sont avant tout picturales. Celle des peintres flamands pour les intérieurs, scènes du quotidien faiblement éclairées.

De nuit :

 Rembrandt et George de la Tour

Et de jour :

      Rembrandt et Vermeer

La mise en scène sera sobre, "bressonienne", avec un jeu tout en retenue et une grande économie de dialogues.

Dans la seconde partie du film, la caméra plus mobile viendra casser cette picturalité. Le jeu de l'acteur principal plus expressif, et la lumière plus expressioniste.

Pour une séquence fantasmée (le seul extérieur tourné cet été), je cherche plutôt la lumière naturelle et les lieux idiliques de films comme Un nouveau monde de Terrence Malick.

LIEUX

Nous tournons à proximité de Pau, plus exactement sur la commune de Gan, dans une ancienne ferme.

Cela ne concerne pas directement cette demande de financement, mais les extérieurs seront quant à eux tournés dans les pyrénées ariégeoises.

STORYBOARD

Voici quelques extraits du storyboard, dessiné par Cécile Armengo.

ACTEURS

Jean sera incarné par Jérôme Dessay.

Jérôme Dessay est un jeune acteur qui a fait ses débuts au théâtre dans de nombreux spectacles d’improvisation théâtral selon les méthodes de Keith Johnstone, mis en scène par l’anglais Marc Jane ou encore Caspar Schjelbred. Sur le web, il interprète les rôles principaux dans deux séries : «Picks» de Luc Lafont et «les mecs» de Stéphane Mir encore en cour de production. Pour le cinéma, il tourne très régulièrement pour des projets de courts métrages comme ceux de Jérôme Genevray, Isabel Lindström, Maya Ricol, Paul Delgaire et Ken Golovin.

Gaspard sera incarné par Gérald Moralès.

Parti en vacances aux USA dans les années 70, Gérald Moralès y a découvert le théâtre à Berkeley... où il est resté sept ans. Comédien, puis metteur en scène/enseignant, il est apparu dans divers films et séries TV, sans oublier le spectacle vivant, et a eu le grand privilège d'être l'assistant de Laurent Terzieff. Il développe actuellement une série télévisuelle.

La jeune fille sera interprétée par Joséphine Petit.

Joséphine a découvert le théâtre alors qu'elle était au lycée, se passionant très vite pour cette forme d'expression. Elle a décidé arpès le bac de poursuivre dans cette voie en s'inscrivant à LEDA (L'école de l'acteur de Toulouse). Elle a joué dans des pièces comme Maison d'arrêt d'Edward Bond sous la direction de Laurent Collombert.

Le chien Sam sera joué par Lady.

EQUIPE TECHNIQUE

Elle est essentiellement composée d'élèves de l'ESAV (Ecole Supérieure d'Audiovisuel de Toulouse) avec qui j'ai déjà eu l'occasion de travailler avec l'addition notable de Léo Leroyer, qui apporte ses conseils de professionnel sur les effets spéciaux du film, Rémy Castillo, technicien du son, qui s'occupera du mixage, Cécile Armengo, qui réalise le storyboard et l'équipe régie, composée d'amis bénévoles motivés.

Réalisateur : Coline Dumayet
Assistant réalisateur : Marie Cavaillès
Scripte : Maud Mascré (assitée de Camille Riou)

Directeur de la photographie : Charbel Nader
Assistant caméra : Manon Bluet
Chef électricien : Méryl Blavet
Electricien : Camille Riou
Electricien : Antoine Carrere
Machiniste : Jordi Honoré

Chef opérateur son : Thibault Bru
Perchman : Erwan Jacquelin

Chef décorateur : Iris Rossiquet
Décorateur : Camille Riou
Maquilleur : Séverine Aufrere
Responsalbe SFX : Léo Leroyer

Régisseur général : Olivier Knell
Régisseur adjoint : Guillaume Albiach
Cantinier : Rodrigue Deghaye

Mixeur : Rémy Castillo
Story-boardeur : Cécile Armengo

A quoi va servir le financement ?

Les extérieurs necessitant de la neige seront tournés l'hiver prochain. Cette demande de financement ne concerne donc que la partie en intérieur qui sera tournée cet été.

Le matériel audiovisuel (éclairage, caméra numérique AF101 de Panasonic, mixette, enregistreur son, micros etc.) nous est fourni par l'ESAV (Ecole Supérieure d'Audiovisuel) qui soutient le projet.

Nous recevons 300€ par le biais de l'aide Culture Action. Cette somme nous permet de financer les accessoires et le décor.

Je prends à ma charge les frais de préproduction, la marge Ulule (8%) et les dépassements (soit entre 500 et 800€)

Le Ulule servira donc d'une part aux costumes et au maquillage (dont un effet de vieillissement sur Jean) qui ont été évalués à 500€ et d'autre part aux frais de régie. Les frais de régie comprennent la location d'un véhicule utilitaire, l'essence, les consommables et la nourriture pour vingt personnes sur toute la durée du tournage et représentent le plus gros budget du film, soit 2300€.

À propos du porteur de projet

Après deux ans de classe préparatoire scientifique, j'ai décidé de changer radicalement de voie. Je me suis intéressée aux arts vivants, notament au théâtre et au cinéma. Après une licence en arts du spectacle option cinéma à Nanterre (Paris X), je me suis inscrite à l'ESAV (Ecole Supérieure d'Audiovisuel à Toulouse) pour m'éloigner de la théorie et pratiquer ce qui est devenu une passion.

J'ai réalisé deux courts-métrages dans le cadre de mes études à Paris X (Le couloir (2011), Les bons élèves (documentaire, 2012) ), ainsi que le teaser du Gala de la Sorbonne 2012.

Gala de la Sorbonne 2012, réalisé avec Anys Benali

Puis d'autres court-métrages, seule ou en groupe, dans le cadre de mes études à l'ESAV.

Sauvage (2013)

La Dernière Eve (2013), réalisé avec Charbel Nader, Méryl Blavet et Marion Cavaillé

Deus ex Machina (2013), réalisé avec Maureen Zanetti, Louise Bruyère et Léonie Zorzi

Les Passagers d'Anachrone (2013), réalisé avec Maureen Zanetti et Léo Carésio

J'ai participé à de nombreux projets en tant que scripte (dont La Cerise sur le gateau de Leslie Floch, Un avenir radieux de Xavier Delagnes), ou dans l'équipe image en tant que chef opératrice ou électricienne. Récemment, j'ai également été assistante réalisatrice d'un projet qui fut financé avec succès via cette plateforme : Du côté des femmes (projet d'Iris Rossiquet).

FAQ

  • Quand seront tournés les extérieurs ?

    L'hiver prochain, la date précise restant à déterminer (elle dépendra de la neige...).

    Dernière mise à jour : il y a 4 années, 5 mois

  • Quand recevrai-je mes contreparties ?

    Beaucoup de contreparties nécessitent que le film soit monté et mixé. Il le sera dans sa version courte entre octobre et décembre prochains, dans sa version longue l'été prochain. Les contreparties pour ce Ulule devraient donc arriver cet automne.

    Dernière mise à jour : il y a 4 années, 5 mois

  • Y aura-t-il un autre Ulule pour les extérieurs ? Si oui, est-ce que cela veut dire que je n'aurai pas droit au film entier si je n'ai participé qu'à celui-ci ?

    Il y aura probablement une nouvelle demande de financement participatif (moins importante), l'université et le Cnous ne proposant pas d'aides pour la régie (nourriture et transport).

    Je souhaite que la version courte du film soit un film en huis clos autonome. J'ai ajouté quelques séquences de transition au découpage à cet effet. Les DVDs ou Blu-ray que vous recevrez seront donc ceux de la version courte. En revanche, vous recevrez également le lien vers le téléchargement du film long, dès 20€ de participation à ce Ulule, même si vous ne souhaitez pas participer au financement des extérieurs.

    Dernière mise à jour : il y a 4 années, 5 mois

  • Pourquoi le ulule est-il toujours actif alors que le film a été en partie tourné ?

    Ce n'est pas très raisonnable de ma part, mais l'argent pour les intérieurs du film a été avancé, soit par moi, soit par des membres de l'équipe que je me dois de rembourser.

    Nous ne disposons pas de beaucoup de temps pour monter nos projets personnels d'école, et souvent l'estimation réelle du budget ne vient-elle que quelques semaines avant le tournage. Ce qui est trop court pour mobiliser assez de contributeurs... J'ai pris ce risque, parce que j'avais confiance en la réussite de ce Ulule - ce qui est toujours le cas. Mais c'est une expérience que je ne réitererai pas si je peux l'éviter. C'est une pression supplémentaire dont on se passerait bien :).

    Dernière mise à jour : il y a 4 années, 4 mois

  • Que se passerait-il si le vous ne parveniez pas à récolter la totalité de la somme demandée ?

    Tout d'abord le Ulule ne serait pas annulé, puisque je complèterais la somme manquante.

    Cela veut dire en revanche que je me serais endettée. Ce n'est pas grave en soit, si j'ai pris ce risque c'est que je pensais que le projet en vallait la peine. Les sommes impliquées ne sont pas si énormes qu'elles ne puissent être résorbées en quelques mois de travail. Mais cela veut dire qu'il serait beaucoup plus compliqué d'avoir assez d'argent et de temps libre pour tourner les extérieurs de l'Auberge. Et forcément, comme ce film me tient à coeur, c'est ce qui m'embête le plus.

    On en vient donc à ce paradoxe : cette demande de financement ne concerne que les intérieurs, mais elle permet de sauver les extérieurs !

    Dernière mise à jour : il y a 4 années, 4 mois