BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

L'Attelage, littérature 2.0

Refonte totale de notre plateforme !

À propos du projet

Soutenez l'Attelage, le collectif de jeunes créatifs indépendants qui réinvente les règles de l'édition ! Tous les mois de nouvelles histoires à dévorer sans modération, à partir d'un euro d'abonnement.

/!\ Attention /!\

Concentré d'imagination et de fougue droit devant !

Cette page Ulule est un peu bon ok, vraiment très longue. On s'en excuse ! Ne vous sentez pas obligés de tout lire en une fois ; c'est juste qu'on a beaucoup de choses à vous montrer et qu'on essaie de faire bouger le secteur culturel ! Et en plus, y'a plein d'images ;)

L'Attelage est un projet pas comme les autres, car si cette page Ulule avait été apparentée à une énième maison d'édition...

>>> elle vous aurait sûrement proposé un truc de ce genre <<<

Pas très engageant, hein ? Voyons si nous pouvons faire mieux !

L'Attelage est un site regroupant une dizaine d’auteurs indépendants, autant d’artistes issus d’autres médias, comme l’illustration et la musique, mais aussi des programmeurs et toutes les personnes de talent souhaitant créer dans une atmosphère à la fois détendue et stimulante.

Le principe de l’Attelage est simple et direct : nous écrivons mois après mois la suite de nos romans, ainsi que des articles, des poèmes, ou toutes autres œuvres qui peuvent nous passer par la tête, et nous les mettons en ligne sur la plateforme. Ce contenu vous est proposé en échange d’un abonnement plus qu’abordable : un euro mensuel symbolique, soit douze euros par an et par meute.

Mais, c’est quoi une meute ? Un groupe de cinq auteurs soudés et fonctionnant en toute autonomie dans notre structure, rien de plus et rien de moins !

La meute Alpha au complet, par Kazu

Avec l’argent des abonnements, nous finançons nos opérations (hébergement du site, publicité…) mais, plus important encore, nous rémunérons les créatifs qui participent au projet pour leur travail, aux tarifs qu’ils nous fixent.

L’Attelage est un espace d’échange avant tout ! Tous nos auteurs attendent avec impatience de pouvoir dialoguer avec les lecteurs ; nous acceptons, et encourageons, la critique constructive en vue de vous proposer les meilleures histoires possibles !

L’Attelage, c’est un peu le Netflix de l’écriture où vous pouvez discuter avec les scénaristes.

Nous nous sommes choisi le thème des chiens de traîneau, unis pour pousser la charge dans une même direction, car l'élan de groupe et la camaraderie nous caractérisent le plus fidèlement. Si vous voulez vous en rendre compte par vous-mêmes, la porte de notre communauté vous est ouverte, et nous serions ravis de voir votre présentation apparaître sur le forum.

En fait, c’est parce qu’on vous aime.

Déroutant de lire un truc pareil sur une page Ulule, et un peu chelou il faut bien le dire, mais pure vérité. À la naissance même de nos idées se trouvait l'envie d'écrire, et nous avons, pour certains d'entre nous, tenté d'approcher l'édition traditionnelle avec plus ou moins de bonheur – plutôt moins que plus. Nous avions une telle envie d'écrire, et de vous raconter nos histoires, que toutes les rumeurs sur la précarité du métier d'écrivain ne nous atteignaient pas. Les auteurs ne touchent que 10% du prix de vente ? C'est pas grave ; je veux qu'on me lise pour donner un peu de bonheur aux gens. Ecrire n'est pas un vrai métier ? Tant pis ; je cumulerai avec un petit job à côté, tant que je peux rendre des gens heureux. Sur les milliers de manuscrits que les maisons d'édition reçoivent chaque année, seule une poignée parvient à la publication ? Je suis conscient des risques que cela implique, oui, mais je suis persuadé que mon texte vaut le coup.

Décourageant pour tout le monde ! (source : l'express)

Il va sans dire que nous avons vite été détrompés. Plus nous en apprenions sur le milieu, plus nous nous apercevions que la condition de l'écrivain, et de l'artiste créateur en général, était malmenée par les réalités d'une économie dominée par les intermédiaires : distributeurs, maisons de disques, acteurs divers et variés qui se dressent entre le consommateur et notre désir de vous divertir. Voilà pourquoi les rayons de la Fnac sont si congestionnés par les clones du dernier best seller en vogue ; sitôt qu'un Divergente ou qu'un Twilight secoue le secteur du livre, les éditeurs tournent leurs attentions sur les ingrédients qui font la recette à argent facile et ajustent leur tamis en fonction.

La conséquence pour nous comme pour vous, c'est que la création originale a de plus en plus de mal à se faire reconnaître, et que toute cette chaîne commerciale éloigne le créateur de ceux à qui il voulait s'adresser en tout premier lieu : les lecteurs.

Nous voulions changer ça.

Depuis son lancement officiel, le premier avril 2015, l'Attelage a fait son bout de chemin : une dizaine d'auteurs occupe désormais la plateforme, un roman a été terminé et illustré, et nous avons pu poser les bases solides qui permettront à notre organisation de perdurer. S'il fallait une preuve que nos nouvelles recrues en ont à revendre, la deuxième meute d'auteurs Attelés a remporté les 2e et 3e places d'un concours de nouvelles, sur près d'une centaine de soumissions. Un recueil illustré a été réalisé pour l'occasion. Vous pourrez le trouver par ici ; c'est gratuit.

Un tout autre type de public a été séduit par Maxime et Marion,
à l'occasion du concours J'm Entreprendre de la faculté Jean Moulin Lyon 3

Nous avons du contenu. Beaucoup de contenu, même, et d'une qualité qui avait déjà fait des émules sur Wattpad lorsque nous y étions encore actifs. Problème de taille : le site actuel, bricolé tant bien que mal pendant nos débuts hésitants, ne nous permettra pas d'agrandir notre public efficacement car il manque de certaines fonctionnalités indispensables, comme une compatibilité mobile. Google nous fait également la tête chaque fois que nous venons le voir. Pour pallier cet obstacle, et essayer de toucher davantage de personnes en leur montrant que oui, on peut accéder à de la littérature intelligente pour une bouchée de pain et dialoguer avec des auteurs en toute décontraction, nous entendons rénover notre plateforme.

Nous avons déjà rassemblé une trésorerie de départ, et nous remercions infiniment tous nos lecteurs pour leur gentillesse continue ; ce ne sera cependant pas suffisant au vu de l'ampleur des travaux prévus, et il est hors de question d'impliquer des financiers dans cette belle aventure. On vous estime trop pour ça... Ils défigureraient notre projet.

D'où cette campagne Ulule.

A quoi va servir le financement ?

L’enjeu de cette collecte est de taille : nous souhaitons développer la version 2 du site afin d’aller plus loin dans l’interactivité avec vous, et de conférer plus de visibilité à nos contenus.

L’interactivité passe d’abord par la compatibilité mobile, comme nous l’avions dit plus haut, et pour ce faire il nous faut malheureusement reprendre le code source du site à zéro et tout recommencer sur de meilleures fondations. Un nouveau système de suivi est aussi au menu des réjouissances : plus aucune raison de rater la dernière sortie puisque vous serez averti à la carte de tout ce qui se passera sur la plateforme ! Le forum et les commentaires remaniés, ainsi qu’un nouvel espace de critiques flambant neuf vous permettront de vous exprimer avec plus de facilité et de renforcer notre lien avec vous.

Niveau visibilité, les choses ne peuvent pas vraiment être pires qu’à l’heure actuelle. Avec un nouveau site conçu pour faire tourner automatiquement les œuvres sur la page d’accueil, mettre en valeur les articles et les petits contenus au lieu de les laisser pourrir au fond du forum et une interface revue de A à Z suite à vos remarques, il devrait y avoir de quoi faire pour rendre l’Attelage plus vif et percutant que jamais ! Mais ce n’est pas tout, car la deuxième version du site signifierait pour nous que le temps est venu d’investir dans de la publicité en bonne et due forme ; façon de ramener toujours plus de monde et que toutes ces personnes puissent faire connaissance dans la joie et la bonne humeur autour d’un roman ou d’un poème !

On ne va pas tout vous dévoiler des travaux à effectuer parce que les détails techniques ne sont ni passionnants, ni descriptibles sans en étaler pendant des lustres, mais une chose est sûre : ça vaut le coup d’offrir au site une visite chez le toiletteur.

Et oui, on a entendu vos critiques, les Mushers ! Le prochain thème graphique sera
plus clair, promis !

Elles sont décrites sur le volet dédié, sur la droite, mais les remettre à plat ne fait jamais de mal. Ainsi, vous pourrez obtenir :

  • Votre nom sur le site en version 2. Un peu comme les ardoises sous lesquelles on met son blaze quand on veut aider le château de Vaux-le-Vicomte dans ses travaux de rénovation, mais en mieux : cette fois-ci, on le verra vraiment !
  • Un marque-page à nos couleurs. Rien de plus énervant que de perdre le fil de sa lecture et de devoir se retaper les interminables descriptions des Serres du Griffon. Avec cet élégant accessoire, vos migraines ne seront plus qu'un lointain souvenir ! Oui, j'ai un peu de mal à auréoler un marque-page de propriétés magiques, mais le fait est que ça reste pratique et que vous vous différencierez dans le métro.
  • Un badge à l'effigie de l'Attelage. Toujours agréable, et puis il paraît que tous ceux qui le portent ont deux fois plus de chance de pécho en soirée. Enfin, c'est ce que la rumeur colporte...
  • Un an d'abonnement, d'une valeur de douze euros ou vingt-quatre selon le palier choisi. En clair, c'est une réduction de 2 ou 4 euros sur le prix d'un abonnement normal, et ça ne durera que le temps de la campagne Ulule ! Si vous voulez avoir accès à l'intégralité de nos contenus ET nous soutenir, c'est tout simplement l'i-dé-al ; vous êtes censés me croire parce que j'ai bien ar-ti-cu-lé.
  • Le roman Les Traqueurs en version papier. Ben voilà, il suffisait de demander ! Vous étiez tellement nombreux à l'attendre qu'on profite de l'évènement pour vous le livrer sur un plateau. Et comme une image vaut mieux qu'un grand discours, voici la couverture toute neuve réalisée par Dame Freya et colorisée par Loukaï :

  • Une session Skype d'une heure et demie avec l'Attelé(e) de votre choix. Parfait pour être dans la confidence, cette entrevue sera l'occasion de flirter avec le Lead Husky, de demander au Swing Samoyède comment elle fait pour supporter ce premier au quotidien, ou toute autre question un peu plus sérieuse, à votre convenance ! Un petit spoil, peut-être ?
  • Un texte de 10 pages minimum, une critique d'une de vos productions de la même longueur, un portrait professionnel pour mettre en valeur votre activité. Faites appel à notre créativité pour donner vie à vos envies, vous aiguiller dans votre propre parcours d'écrivain ou encore montrer votre plus beau profil sur le net en vous dotant d'un portrait à la hauteur de vos accomplissements ! (Peut s'écrire sur La Marche Impériale pour encore plus de grandiloquence.)
  • Un accès permanent aux dossiers dropbox des meutes en phase de recrutement. Avec ça, on peut dire que vous serez dans les VIP, parce que vous serez à même de lire absolument TOUT ce que les petits nouveaux auront à offrir, avant tout le monde ! Et il va de soi que nous serons très, très attentifs à vos retours pour déterminer si une meute est prête à être intégrée sur la plateforme ou pas. On a hâte de bosser avec vous.

À propos du porteur de projet

Petit tour d’horizon du chenil et de ses braves toutous, à votre service toujours !

L'équipe :

Maxime Duranté, étudiant en L3 de Langues Etrangères Appliquées Anglais/Japonais. L’instigateur de l’Attelage, celui qui a enfilé la cape du Lead Husky s’épanouit dans les ouvrages de longue haleine et un travail d’amélioration constant. Prompt à vous dire « je trouve que votre question est vraiment très intéressante » puis à vous revenir deux jours plus tard avec une réponse en vingt pages. Aurait été chevalier lige du comte Thibaut de Champagne dans une autre vie.

"Griffin Eternal!" mince, non ; ça c'est dans
Heroes of Might and Magic.

Marion Roudaut, étudiante en L3 de Lettres Modernes. Co-fondatrice de l'Attelage, bras-droit du Lead Husky et votre dose quotidienne d'ondes positives. Mon dada : la fantasy et ses clichés à renouveler, les grandes œuvres classiques et la manière dont on peut les réactualiser sans les écorcher, et les crêpes -fallait bien que je case mon origine bretonne quelque part. Mon rêve ultime, outre de voir l'Attelage s'épanouir et de faire un élevage de dragons, est de posséder ma propre épée, si possible aussi grande que moi ! (Soit 1m58 : challenge accepted).

Excellent pour faire le pont entre mythologie et
Heroic Fantasy !

Antoine Bombrun, professeur des écoles le jour, papa fatigué le soir, ronfleur invétéré la nuit, pour vous servir. Dompter mon imagination débordante n’a pas toujours été facile alors, quand je ne crée pas une séquence d’apprentissage, que je n’improvise pas une chanson pour apaiser un braillard, que je ne rêve pas à en faire trembler les murs, je compose des histoires ! Et mon objectif ultime dans la vie, loin de tout ceci, serait de construire mon propre four à pizza dans le jardin ! Miam !

Un jeu de cartes est en développement pour accompagner ce récit !
Son nom ? Le Cannir.

Karole Schifferling, étudiante en masso-kinésithérapie. Cette accro aux montagnes (et au chocolat) ne peut s'empêcher de défendre les oubliés de l'Histoire. Elle s'évertue à les faire vivre dans ses romans, se torture l'esprit avec les voyages temporels, et a un certain penchant pour le médiéval-fantastique. Aime faire des montages pourris qu'elle poste sur l'Attelage. Se prend un peu trop pour une nécromancienne. Parle vite, mais écrit lentement.

Une fiction si prenante qu'elle fait l'objet d'une traduction
vers la langue anglaise par une fan américaine !

Julien Willig, ex-étudiant en histoire de l’art. Rookie de la meute Alpha, doit représenter à lui tout seul 70% des efforts de relecture de l’équipe. Aime les mélanges : fantastique/science-fiction, rock/symphonique, emmental/parmesan, etc. Touche un peu trop à tout, il se croit musicien, spécialiste en milk-shake et expert sur Star Wars. Par contre, ne lui demandez pas de conseils en informatique ou en langue étrangère. En revanche c’est l’ami des chats. Ce qui lui serait le plus utile : un Retourneur de Temps.

Entre Japon féodal et nouveau monde post-apocalyptique,
une fiction originale à plus d'un titre.

Gabriel Huguin, homme au foyer, papa de deux canidés, marié à un ours. Zippe sa tenue d'Akita Inu achetée en promo quand résonne l'appel de sa meute sous la forme d'une notification Skype. Passe beaucoup trop de temps à réécrire la même phrase ; croit sincèrement que les mots sont de la glaise. Devrait apprendre à se concentrer sur une seule tâche à la fois pour éviter les catastrophes. Aimerait mourir noyé dans un pot de glace à la vanille ; la glace, c'est la vie ! Et les croquettes aussi !

Daehra concentre à peu près tout ce qu'on peut imaginer de stylé en ce bas monde :
des Zeppelins, des chapeaux haut-de-formes, et des espèces insectoïdes.

Solène Ayangma, ingénieure en mécanique. Déteste la mécanique. Adore les films d'animation, l'humour à deux balles, la musique, la bonne bouffe… enfin adore la vie quoi ! Grande voyageuse, toujours en quête de découvertes et de paysages époustouflants, essaye tant bien que mal de retranscrire la magie de la nature dans ses textes. Relit quinze fois sa phrase avant d'écrire la suivante. Danse n'importe comment et tout le temps. Adorerait vivre en Patagonie, avec des chats et internet (quand même, faut pas déconner non plus !).

Le frisson de Mars One, sans les risques
de mourir dans d'atroces souffrances.

Léa Sterenberg, étudiante en seconde année de BTS édition. Dévoreuse de séries, de films, de livres, bref, de tout ce qui nourrit l'imagination, c'est aussi une incorrigible romantique qui préfère qu'on lui fasse croire que le monde est beau et plein de licornes arc-en-ciel plutôt que dévoré par le malheur. Rêve d'avoir le pouvoir de rejoindre les multiples personnages qu'elle invente, dans un monde fantastique où les problèmes mènent à un happy ending.

Si vous vous hasardez à attraper cette main tendue, il y a fort à parier
que le livre ne voudra plus vous lâcher...

Sae Kellian, étudiante en Arts et Design. Son vrai nom restera tabou. Aime accoupler à peu près tout et n'importe quoi, pourvu que cela donne un hybride à peu près intéressant. Trop tolérante, limite crédule, mais elle le vit plutôt bien, convaincue que tout est possible. Aime un peu trop manger, même si elle oublie parfois. Aimerait beaucoup dormir, mais ne sait plus comment ; étudiante fatiguée le jour et zombie insomniaque la nuit. Gare aux morsures. Mais sinon elle est très gentille, quand on lui met un crayon dans la main.

Je vous vois venir ! Laissez ce pauvre Mufasa tranquille
et ouvrez donc ce bouquin.

Michael Bergès, ingénieur en matériaux. Adore les matériaux. Fan inconditionnel de la saga L'épée de Vérité de Terry Goodkind, passe plus de temps à en relire les tomes qu'à découvrir de nouveaux livres. Aimerait vivre dans le Tardis de Dr Who. Repousse ses propres limites grâce à l'escalade. Connaît par cœur tous les films d'animation existants. Possède tellement d'histoires en tête que toute une vie ne lui suffira probablement pas pour les écrire.

La sobriété d'une couverture cuir jamais ne déçoit !

Parce qu'on ne serait rien sans nos vaillants alliés et leurs maints talents. On vous quitte en bonne compagnie ; pensez à leur laisser un like au passage !

Woomai - Lys -

Alvaro

Dame Freya

Kazu

Naraxir

Chloé Duranté
(Parce que le Lead Husky est odieux et exploite sa pauvre soeur)

Les Travaux de Manue

Mikonow

Nayala

Mirowshka

Loukaï

Vizou

Liens :

Le site Internet de l'Attelage :

http://www.attelage.net

Sa page facebook :

https://www.facebook.com/LAttelage

Deux interviews sur le net :

http://gazette-du-geek.fr/interview-du-createur-dattelage/3012

https://www.actualitte.com/article/monde-edition/l-attelage-rassemblement-d-auteurs-independants-une-experience-communautaire/59888

La finale du concours entrepreneurial de Lyon 3 :

http://entreprendre.univ-lyon3.fr/gagnants-concours-jm-entreprendre-2016/