BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

L'Armée des Veilleurs

Une expérience littéraire et Transmédia inédite à vivre dans la Bretagne du Haut Moyen Âge.

À propos du projet

Autour d'un univers narratif mêlant Histoire et Fantastique qui se déroule dans la Bretagne du haut Moyen Âge à l'époque des invasions Vikings, "L'Armée des Veilleurs" propose une expérience Transmédia inédite. Aidez-nous à financer le site internet, pivot de ce projet !

L'Armée des Veilleurs est d'abord un projet littéraire qui s'articule autour de trois romans de l'auteur Jérôme Nédélec*.

Autour de ce noyau central s'entremêleront grâce à un site internet dédié, des vidéos, de la musique, des articles, des interviews, des illustrations, des jeux, et bien sûr d'autres textes que les romans déjà cités, comme par exemple : des nouvelles, des mini-romans ou des romans-feuilletons. La volonté est de donner la possibilité aux lecteurs ou aux simples amateurs d'histoire de découvrir toutes les richesses de la Bretagne du Haut Moyen Âge et de l'univers Viking, mais aussi de donner d'autres clés afin de poursuivre l'aventure bien au-delà du support de l'objet-livre.

*Le premier dont le titre n'est pas encore définitif, paraitra aux éditions Stéphane Batigne le 1er octobre 2017.

Il se situe au IXe siècle époque où la Bretagne est un royaume mais aussi celle des premières incursions Vikings. Ce siècle est particulièrement propice à une histoire épique. Imaginez : des intrigues politiques et des conflits fratricides pour accéder au pouvoir du jeune royaume, des guerres incessantes contre le voisin Franc, des affrontements de plus en plus nombreux contre les envahisseurs scandinaves et le tout à une période ou les croyances de l'ancien temps sont encore fortement entremêlées à celle de la chrétienté ! Et c'est sur ce dernier point que va résider la véritable originalité de cet univers, celle de faire se confronter des données historiques et archéologiques solides à la perception plus fantastique que l'on avait du monde d'alors.

Je m'appelle Jérôme Nédélec, je suis auteur et je vous propose de découvrir et de participer à une expérience Transmédia inédite.

Pour vivre pleinement cette aventure, je souhaite faire réaliser un site internet spécialement élaboré afin de proposer l'expérience la plus immersive possible.

C'est là que vous intervenez, car réaliser un site de cette qualité nécessite un lourd investissement pour un simple auteur comme moi.

L'objectif du site est bien sûr la mise en valeur de chaque création mais aussi de garder à l'esprit le confort de l'internaute. Et puis il s'agit de bien accueillir les artistes qui ont accepté de m'accompagner dans ce projet.

Car L'Armée des Veilleurs est un projet collaboratif. J'ai demandé à plusieurs artistes et créateurs dont j'admire le travail de s'emparer de l'univers afin d'en proposer leur vision.

Laissez-moi vous les présenter :

Quand tout ce petit monde travaille ensemble cela donne ça :

Sylvain Barou : C'est lui qui a composé et enregistré la musique du Clip que vous pouvez admirer ci-dessus. Sylvain est l'un des plus grands musiciens bretons de musiques traditionnelles d'aujourd'hui. Il partage la scène avec des pointures comme Donal Luny, ex-membre du mythique groupe irlandais Bothy Band ou l'immense guitariste Jacques Pellen mais il excelle également dans le domaine des musiques orientales et accompagne fréquemment le percussionniste iranien Keyvan Chemirani, ou Adnan Joubran, le grand joueur de oud palestinien.

Sylvain est un ami de longue date et j'ai eu l'immense plaisir de jouer longtemps à ses côtés du temps où j'étais encore musicien et j'ai surtout eu la chance de produire son magnifique premier album que vous trouverez dans les contreparties.

La musique de ce clip est interprétée par Sylvain aux flûtes et aux effets numériques mais aussi par :

Étienne Callac à la basse (bassiste de jazz renommé en Bretagne pour son travail avec Jacques Pellen ou les frères Guichen, mais aussi ancien bassiste de Georges Moustaki, de Brigitte Fontaine et du chanteur éthiopien Mahmoud Ahmed) et par Étienne Tabourier aux cordes (musicien de formation classique spécialisé aujourd'hui dans les musiques traditionnelles, il a notamment travaillé avec des groupes comme Tri Yann ou avec des artistes de rock comme Brieg Guerveno).

Le clip lui a été réalisé par cinq élèves de l'ESRA (l'école de cinéma de Rennes). Le réalisateur Johann San Roman est élève en troisième année de cette même école et c'est un passionné de l'univers Viking (il est lui-même reconstituteur) et il désire ardemment tourner à nouveau dans cet univers.

Benjamin Franckaert : À la ville Benjamin est médecin mais sa passion c’est la reconstitution historique. Membre fondateur de la compagnie Letavia, spécialisée dans l’antiquité tardive et le Haut Moyen-Âge breton, c’est un puits de science concernant ces périodes. Son regard et son expertise font de lui un auxiliaire précieux pour mes écrits.

Anthony Debray : Musicien et comédien professionnel, Anthony est lui aussi passionné par la matière celte et scandinave. Il interprète le rôle principal dans le clip et travaille actuellement sur l’enregistrement du roman-feuilleton en version Audio.

Capt’ain Gruïk : À peine âgé de 20 ans le Cap’tain Grüik (surnom qui lui vient de sa lointaine passion pour le Death Growl) étonne pourtant par la maturité de son trait. Passionné des univers sombres et fantastiques à la Lovecraft, un simple bic se transforme en baguette magique entre ses doigts. Il officie actuellement en tant que tatoueur à Redon...

Louise Bastet : Photographe intuitive et inspirée, Louise compose ses clichés comme autant de tableaux complexes. Elle réussit aussi bien dans ses mises en scènes que dans des cadrages pris sur le vif à toujours donner de la profondeur à son sujet. Elle réalisera également la couverture du premier roman.

Anton Kler Châtelier : En voilà encore un tout droit sorti des eaux terreuses et malsaines des marais de Vilaine et de la Brière. Enfant, il fut d'abord indécis devant les noms de lieux étranges de son pays avant d'être pris par une passion dévorante pour la langue bretonne. Aujourd'hui enseignant et docteur en breton, l'enfant des marécages se frotte à la traduction !

Ur wezh e oa, ur paotrig chomet bamet dirak panelloù-hent ken souezhus ma oa an anvioù skrivet àrnezhe. Lakaet o doa debron en e spered ha eñ da c'houlenn diget e dud aveit gouiet penn da gement-se, perak an diaoul e oa gerioù ken start da zistilhiñ e pep lec'h ?! « Brezhoneg eo » o doa reskontet dezhañ... ouzhpenn ur yezh zo amañ enta ?! An debron a droas da albac'henn ha ne lamas ket kuit diàr e spered ken. Ha bec'h d'an deskiñ : er c'hentelioù, el levrioù ha get ar re gozh evel rezon. N'eus ket a hesk da fetan ar brezhoneg ! Tapet un dezenn getañ neuze, kelenn a ra brezhoneg d'an dud daet bremañ."

Farid Ben Salem : Rédacteur pour Casus Beli et Ravage, inventeur et créateur de jeux, Farid est également enseignant, conférencier et… maître d’armes ! Il est l’un des grands spécialistes français du jeux de rôle et il a accepté de jeter les bases d’une élaboration d’un JDR inspiré de l’univers : un grand honneur !

Stéphane Batigne éditeur : Basées à Questembert dans le Morbihan, les éditions Stéphane Batigne signent le premier roman de « l’Armée des Veilleurs » qui sortira le 1er octobre 2017. C’est toujours une grande force que d’être soutenu par un éditeur dans une démarche littéraire, mais encore plus lorsqu’il s’agit d’une personne proche de vos valeurs. Stéphane Batigne est pour moi le partenaire idéal pour accompagner un tel projet.

Les Berserkrs :

Troupe de reconstitution historique basée en Bretagne, la compagnie des Berserkrs s’est spécialisée dans le « Eastern » discipline sportive de combat médiéval. Ils ont pillé à peu près tous les festivals de la chrétienté européenne laissant dans leurs sillages des lèvres fendues et des souvenirs houleux mais leur enthousiasme est légendaire. Ils sont d’une aide précieuse pour un romancier qui écrit sur les Vikings et la rumeur court qu’ils vont même directement inspirer des personnages de l’univers..

 

Pour mon travail de documentation je me base d'abord sur mes propres connaissances. En effet passionné d'Histoire et d'archéologie j'ai officié dans mes jeunes années sur de nombreuses fouilles et j'ai même travaillé deux ans au service régional d'archéologie de Bretagne. J'ai conservé beaucoup de contacts chez mes amis archéologues auprès desquels je n'hésite pas à prendre conseil. Ensuite viennent les reconstituteurs qui sont d'une aide précieuse pour rendre vivant les savoirs-faire et techniques de l'époque. Avec mes camarades de la compagnie des Berserkrs basée sur Rennes et Nantes j'ai pu appréhender par exemple les techniques de combats et de corps à corps à l'épée et au bouclier. Grâce à l'expertise de Benjamin Franckaert membre fondateur de la compagnie Letavia, qui elle est spécialisée dans la Bretagne du haut Moyen-Âge, j'ai pu corriger et affiner certains domaines précis.

C'est seulement depuis quelques années que j'ai commencé à écrire, en revanche c'est depuis fort longtemps que s'échafaudent des scénarios alambiqués sous mon crâne. Ces histoires, j'ai un peu par hasard commencé à les coucher sur le papier « pour voir » comme on dit. Évidemment je me suis pris au jeu pour depuis ne plus lâcher l'affaire. J'ai ensuite voulu tester mes compétences en participant à des concours de nouvelles et sur cinq j'en ai remporté quatre qui font aujourd'hui l'objet de publications. Grâce à une relectrice et correctrice de choc, ma camarade Marie Quesnel, je propose sur la forme des textes de la meilleure qualité possible. Quant au fond… c'est au lecteur de juger !

Et si vous voulez découvrir ma prose, jetez un oeil sur le premier chapitre du roman-feuilleton que vous pouvez découvrir ci-dessous...

 

 

A quoi va servir le financement ?

Neuf paliers à atteindre comme autant de royaumes que compte l'Yggdrasil, l'Arbre-Monde.

Laissez-moi vous les présenter :

Objectif 1 : Le site internet. Vous le savez, ça coûte des sous ! Je compte consacrer une partie de la somme collectée ici à payer un webmaster pour l’architecture globale et une autre à une formation pour compléter mes connaissances en la matière et ainsi atteindre une parfaite autonomie. Bref au lieu de me filer un poisson, vous allez m’aider à apprendre à pêcher...

Objectif 2 : Des illustrations. Et bien oui, pour un projet comme celui-ci il y a besoin de belles illustrations. Mais les illustrateurs comme tous les créateurs ne vivent pas d’amour et d’eau fraîche (même si hélas beaucoup le croient encore !). C’est le roman-feuilleton qui ici bénéficiera du beau coup de crayon de Cap'tain Gruïk, mais chanceux que vous êtes, vous aurez l’occasion de les admirer si vous avez contribué !

Objectif 3 : Le roman-feuilleton en Audio-Livre. Je crois beaucoup en ce vecteur de lecture parce que je suis un fervent promoteur de l’oralité. J’espère que cette expérience sera renouvelée de nombreuses fois sur ce site ! Pour cette première expérience, c’est mon camarade Anthony Debray qui s’y colle.

Objectif 4 : La traduction du roman feuilleton en breton par Anton Kler Châtelier. Pourquoi en breton me direz-vous ? Et bien d’abord parce que j’aime cette langue, que je la parle (pas assez bien cependant pour écrire directement en breton ou faire des traductions de qualité), et que la Bretagne est un personnage à part entière de l’Univers de l’Armée des Veilleurs. C’est une vraie motivation pour moi que d’enrichir le patrimoine littéraire bretonnant, surtout dans le domaine de la littérature de l’imaginaire…

Objectif 5 : Une journée médiévale à Rieux. Cette journée sera en quelque sorte le « lancement  officiel » à la fois du premier roman et du site internet. C’est la troupe des Berserkrs qui se chargera de rassembler le 1er octobre 2017 des reconstituteurs (principalement Viking) de toute la France sur le site du château de Rieux dans le Morbihan, à l’endroit même où se déroule l’action de mon premier roman. L’argent servira principalement à la communication.

Objectif 6 : Afin de faire « sortir » une nouvelle fois l’univers de sa gangue numérique, je souhaite élaborer avec la talentueuse Louise Bastet une exposition photo sur l’univers accompagnée de textes et d’objets divers . Cette exposition sera conçue pour être itinérante.

Objectif 7 : Un nouveau morceau musical. Vous le savez maintenant je fus dans une autre vie musicien. J’ai à cœur d’élaborer une ambiance musicale unique pour ce projet et je suis en cela aidé du talentueux Sylvain Barou. L’objectif avec la somme récoltée est de composer, d’arranger et d’enregistrer un morceau unique au son original.

Objectif 8 : Réalisation du clip. Dans l’esprit du projet Transmédia nous croisons toujours les compétences. La musique aura été composée pour raconter une histoire que j’aspire une nouvelle fois à mettre en image.

Objectif 9 : L’une des parties les plus complexes mais également les plus fascinantes : développer l’univers sous l’angle du jeu de rôle. De bonnes idées sont déjà là (et quelques bonnes volontés aussi) mais cela demande de l’investissement et des compétences précises. Ce palier servira à planter les bases de ce vaste projet grâce à l’aide précieuse de Farid Ben Salem.

À propos du porteur de projet

L'auteur, Jérôme NÉDÉLEC

Après avoir été ouvrier de fouilles sur des chantiers archéologiques, musicien, professeur de guitare, vendeur d'instruments de musique, disquaire, producteur (le tout dans le domaine des musiques traditionnelles), j'ai éprouvé le besoin à un instant charnière de mon existence d'essayer une nouvelle forme d'expression : l'écriture. Passionné d'histoire et d'archéologie ainsi que par les mondes des mythes et de l'imaginaire, je m'efforce d'associer le tout dans des textes fortement influencés par la culture populaire, faisant référence à mon amour du cinéma, de la littérature de genre et de la BD.

Le site : http://www.larmeedesveilleurs.com

La page Facebook : https://www.facebook.com/ArmeeDesVeilleurs/

 

FAQ

Poser une question Signaler ce projet