BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Livre témoignage : "L'Antre Tord"

280 pages de témoignage et de réflexion autour du désir de maternité, de l'infertilité et des conséquences de l'endométriose.

À propos du projet

 

 

Je vous livre dans cet ouvrage mon témoignage sur l’endométriose, l’infertilité et la Procréation Médicalement Assistée. Des sujets qui touchent de nombreuses femmes mais restent tabous et méconnus ! En écrivant ce livre et en partageant mes souffrances, j’espère vous aider, vous qui suivez peut être un parcours similaire. Sensibiliser aussi.  Votre entourage, parents, famille, amis, soignants, pour mieux entendre la douleur, comprendre les doutes. Et faire parler de cette maladie, la connaître, la reconnaître et ainsi en faciliter le diagnostic, la compréhension et la prise en charge.

 

 

« L’Antre Tord » c’est poser des mots sur des douleurs, une maladie, un désir, un espoir.

C’est conjuguer mon histoire singulière au pluriel de tant de femmes.

C’est un projet écrit au fil des années et des lignes noircies de mots.

C’est aussi votre projet. Celui de m’accompagner à lever des tabous, parler d’infertilité, d’endométriose, du désir de maternité.

Livre format A5   14,8cm x 21 cm

280 pages 

Couverture couleur / Intérieur Noir et Blanc

 

A quoi va servir le financement ?

Le financement recueilli va permettre de lancer une auto-édition.

Vous pouvez pré - commander vos exemplaires.

Vous pouvez également choisir de soutenir la diffusion médiatique en participant à l'édition d'exemplaires supplémentaires. Ceux - ci seront destinés aux médias, TV, journaux, magazines et associations de patientes.

 

À propos du porteur de projet

Laëtitia, j'ai 33 ans. 

Mes vies, personnelle et professionnelle, gravitent autour d'un thème central, le corps. Masseur - Kinésithérapeute, sportive et passionée de danse, j'ai écrit "L'Antre Tord' pour mettre des mots sur des douleurs et des souffrances. Celles que l'on ne nomme pas, celles que l'on écoute pas suffisamment. 

J'ai voulu aussi que mon histoire ne reste pas vaine, qu'elle serve à toutes celles qui souffrent. Qu'elle porte le nom d'une maladie, pour lever des silences, des gênes et des tabous. 

"Le corps ne ment jamais"  Martha Graham

Share Suivez-nous