BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Lâleh, une fleur en partage

Première création de la Compagnie Des Boussolés

À propos du projet

Lâleh, c'est la première pièce de Aude-Laurence Clermont Biver.

Lâleh, ça veut dire "tulipe" en Persan.

Lâleh, c'est une histoire d'amour.

On vous embarque?

Synopsis

Sam, une jeune fille délaissée par son père et hantée par le souvenir d’une mère oppressante, se réfugie dans un vieux wagon abandonné, où elle se  sent protégée, loin de tous, et peut laisser libre cours à sa folie douce. Mais un jour un jeune inconnu ose franchir le seuil de ce sanctuaire et bouleverse les habitudes de la jeune fille.

Sorhab est un adolescent afghan qui vient d’arriver en France et cherche un abri. D’abord réticente, Sam va apprendre peu à peu à partager son cocon avec lui.

C’est l’histoire d’une rencontre, entre deux êtres qui pensent avoir tout perdu, et dont les vies sont aux antipodes l’une de l’autre. A la croisée des chemins, ils devront apprendre à se faire confiance pour pouvoir avancer.

     

Note d'intention de l'auteur

A l’origine de la pièce, il y avait Sam. Proche de moi dans son rapport aux autres. Sam communique mal. Un combat intérieur sévit entre cette enveloppe robuste mais maladroite et cette personne sincère et fragile qui l’habite.
Lotentik, sorte de Moi posé et réfléchi, s’exprime avec finesse et pertinence quand Sam, minée par ses complexes, inonde son entourage d’un surplus de paroles.
A la même époque, l’Afghanistan, sa culture, son histoire et les tensions auxquelles ses populations doivent faire face au quotidien ont suscité, chez moi, un vif intérêt.
Plus tard, dans une démarche cohérente, la « problématique » des réfugiés s’est imposée comme une évidence. Curieuse et passionnée, j’ai tenté d’affiner mes connaissances en y apportant une dimension humaine. Je suis allée à la rencontre de ces jeunes hommes en transit, en quête d’asile.
Après un long périple ce jeune Afghan rêve d’une vie nouvelle, de conditions d’existence meilleures. Au lieu de ça, il apprend à vivre dans l’illégalité et, freiné dans ses démarches par la barrière de la langue, il perd peu à peu l’espoir.
Ce personnage errait alors sur le papier, sans réelle construction.
C’est alors que le personnage de Sohrab est né.
À l’évidence ces deux personnages partagent tous deux des difficultés à s’exprimer.
Mu par Lessentiel, une voix intérieure méfiante et aux aguets, Sohrab rencontre Sam et trouve chez elle la douceur féminine, un soutien moral et la découverte de la séduction.
Dénonçant les dérives d’un système d’accueil immoral et irresponsable, c’est à travers cette rencontre, dans le partage de leurs histoires singulières et communes que s’inscrit la construction dramatique de Lâleh.

Parviendront-ils à se comprendre ?

Equipe artistique

 Aude Laurence Clermont

Ivan Cori     

  

 

 

                                                                                                  Anahita Goari

Jean Dutelle 

Mise en scène: Sei Shiomi

Costumes: Anna Dewaele

Scénographie: Amélie Marchiset

Graphisme: Elise Neirinck

 Lâleh, une fleur en partage sur la Fnac. 

A quoi va servir le financement ?

Nous avons déjà obtenu plusieurs soutiens pour monter le spectacle: 

- Le Théâtre du Centaure au Luxembourg, participe en tant que co-producteur et nous accueillera pour

une dizaine de dates au cours de la saison 2013-2014.

- Aide Paris Jeune Talent.

- Fonds Start Up/Oeuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte.

Mais monter un projet coûte très cher et nous avons encore besoin d'argent.

Votre enthousiasme et votre générosité nous permettraient ainsi de financer:

- Le décor: 1200 euros

- Les costumes: 800 euros

- Supports de communication: 1000 euros

À propos du porteur de projet

Je suis une jeune comédienne franco-luxembourgeoise de 27 ans.

Parallèlement à mon parcours professionnel, ma passion pour le jeu théâtrale, la lecture et l’apprentissage de textes, m’ont donné l’envie d’écrire. Il y a deux ans j’ai commencé la rédaction d’une pièce de théâtre.

"Lâleh, une fleur en partage" est paru en juillet 2012 aux Editions Thot.

Tout naturellement est venu le besoin de monter cette pièce et de la jouer. J’ai alors crée en 2011, avec Eléonore Roux, La Compagnie Des Boussolés et mis en place l'équipe artistique.

En avril 2012, La Compagnie a présenté le projet au concours «Paris, Jeunes Talents » et nous avons eu la fierté d’être sélectionnés parmi les dix projets finalistes sur près de 1000 dossiers reçus.

Nous avons à cette occasion, monté dix minutes du spectacle.                                                                                   

Le projet a également franchi la première étape de sélection pour la bourse Fondation de France. Nous attendons de savoir si nous atteindrons la prochaine étape.

  La pièce parle principalement de l’histoire des réfugiés et de leurs migrations, un sujet malheureusement commun à des nombreux pays dans le monde. Je souhaiterais que les représentations de "Lâleh" permettent de monter des  partenariats avec des associations, de mener des actions culturelles en faveur de migrants en France et au Luxembourg. La pièce devenant un support pour organiser événements, débats, conférences, etc.

Un grand merci pour votre aide qui me permettra enfin de voir naître ce projet qui m'est si cher.

Pour en savoir plus sur nous: 

Liens:

AUDE-LAURENCE

ANAHITA

IVAN

JEAN

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet