BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

La Revue Dessinée

Une revue d'enquêtes, de reportages et de documentaires, tout en bande dessinée

  • Tout commence

    C'est bête à écrire, mais une revue n'existe pas sans ses auteurs, ni sans ses lecteurs. Comme les Robinson Crusoe de la presse que nous sommes, nous avons jeté notre bouteille à la mer il y a trois mois, sans vraiment y croire. Comme des naufragés, espérant qu'ils pourront un jour grâce à ce geste devenir des rescapés de l'information.

    (Les rescapés au complet, de gauche à droite : David Servenay, Franck Bourgeron, Sylvain Ricard, Kris, Virginie Ollagnier et Olivier Jouvray)

    Trois mois plus tard, nous commençons à entrevoir au loin la pointe du navire qui vient à la rescousse : votre bateau, vos centaines de soutiens (681 très exactement) petits ou grands, autant de manifestations d'une confiance en un projet un peu fou. Un projet qui n'existe pas encore, mais auquel vous croyez au moins autant que nous.

    La confiance, cette chose invisible et pourtant ô combien essentielle aux oeuvres de l'homme. Sans vous, nous ne serions pas là, tous les jours, avec la foi du charbonnier, à tenter de trouver des réponses aux mille et un problèmes que posent notre entreprise. Sans vous, la Revue Dessinée n'aurait pas d'aussi bonnes conditions pour voir le jour, toute fraîche, jeune et pleine de vie. Pour tout ça, nous n'avons qu'un seul mot à vous dire :

    Merci, car en réalité, tout commence aujourd'hui. Le compte-à-rebours est enclenché et voici comment il va se dérouler :

    • le 1er juin, nous devrions avoir l'ensemble des planches commandées pour le #1, soit près de 160 pages de bande dessinée, du reportage de Christian Cailleaux dans les mers du Sud à l'enquête sur les énergies extrêmes de Daniel Blancou et Sylvain Lapoix.
    • du 1er juin au 15 juillet, nous serons en phase de "bouclage", pour mettre en forme, vérifier, éditer et numériser tout ce contenu sous notre application Ipad (fabriquée par les fabuleux garçons d'Orpiment).
    • en août, La Revue Dessinée franchira les Alpes pour être imprimée en Italie, à Milan.
    • début septembre, vous la recevrez une semaine avant tout le monde, c'est-à-dire avant qu'elle ne soit distribuée dans toutes les bonnes librairies, pour l'office du 12 septembre.

    D'ici là, n'oubliez pas que les retardataires peuvent toujours s'abonner sur le site de La Revue Dessinée, via Paypal (qui accepte les cartes bancaires) ou en nous envoyant un bon vieux chèque papier. Bon été à tous !

  • Enquête au coeur de l'énergie

    Comme nous vous le disions au début de cette campagne de pré-abonnement, La Revue Dessinée vous proposera des reportages, des documentaires et... des enquêtes. Cette dernière catégorie nous tient particulièrement à coeur, parce qu'elle est l'essence même de l'information. Sans enquête de la presse, il n'y a pas d'esprit critique proposé aux lecteurs. Pas de point de vue décalé, de regard acéré ou frondeur sur la vie publique. Or, tout cela est nécessaire au débat démocratique et à l'évolution de nos sociétés.

    Enquêter ? Pour nous, cela veut dire faire des choix. Ne pas suivre les voies moutonnières, ne pas se mettre du "côté du manche". Bref, essayer d'être un vrai contre-pouvoir, en respectant l'essentiel : les faits, encore les faits, toujours les faits.

    Ancien de Marianne et d'OWNI, aujourd'hui en free-lance, Sylvain Lapoix fait partie de ces journalistes qui ne lâchent pas un sujet lorsqu'ils y voient un enjeu majeur pour la collectivité. C'est pourquoi il nous a semblé impératif de réserver à son enquête sur les Energies extrêmes une place à part. Car l'enjeu de ce sujet est véritablement universel, dans la mesure où il touche chacun d'entre nous.

    Cette enquête au long cours (Sylvain a couvert la saga des gaz de schiste depuis ses débuts) permet aussi de mieux comprendre comment les grandes majors de l'énergie tentent de penser l'après-pétrole, d'un point de vue industriel. Et vous le verrez, les perspectives ne sont pas très rassurantes. En attendant, voici les premières planches de Daniel Blancou (auteur notamment du magnifique Retour à Saint-Laurent des Arabes, aux éditions Delcourt) que vous pourrez découvrir dans le #1 de La Revue Dessinée. Avec l'idée première, d'expliquer concrètement l'origine de ces techniques d'extraction...

    Energies extrêmes est aussi une enquête au coeur du pouvoir. Le vrai, celui de l'argent et des intérêts politiques de la première puissance mondiale.

    Energies extremes, planche 1

    Energies extrêmes, planche 2

  • La Revue en musique

    S'il est un art "majeur" auquel La Revue Dessinée veut rendre hommage, c'est bien la musique... Peut-être parce que le défi de représenter les sons par le dessin est une forme de pari impossible. Ou en tout cas, particulièrement risqué.

    Aussi, lorsque Arnaud Le Gouefflec et Nicolas Moog nous ont propsé leurs Figures pitorresques de la musique du XXème siècle, nous n'avons pas hésité longtemps. Ce récit raconte, sous forme de courtes chroniques et avec un ton décalé que vous retrouverez dans chaque numéro de La Revue Dessinée, la vie incroyable de musiciens souvent totalement oubliés du commun des mortels alors même que leur influence se fait encore durablement sentir.

    Voici comment la présente le dessinateur Nicolas Moog que nous avions croisé au dernier Festival d'Angoulême :

    Nicolas Moog est une jeune pousse de la BD, puisque né en 1978. Mais surtout, il est également musicien au sein de deux formations de néo-country. Il collabore régulièrement aux revues Spirou, Jade ou encore Ferraille et, féru de littérature policière, il est l’auteur d’une adaptation du Poulpe en bande dessinée.

    Arnaud Le Gouefflec, né en 1974, est un artiste touche-à-tout, scénariste et romancier. Il a enregistré plusieurs disques de chansons et de musique expérimentale et a créé le festival Invisible, rendez-vous brestois des musiciens inclassables. En bande dessinée, il est l’auteur notamment du Chanteur sans nom et de J’aurais ta peau Dominique A, deux récits dessinés par Olivier Balez et se déroulant déjà dans le milieu musical.

    Et pour vous mettre en appétit, voici la première planche des Figures pitorresques de la musique du XXème siècle... à lire dès le 12 septembre 2013.

    Les figures pittoresques de la musique du XXe siècle

  • Et un numéro, un !

    Et voilà, vous y êtes arrivés ! Grâce aux quelques 600 soutiens de cette campagne de pré-abonnement, vous êtes parvenus à nous offrir la création d'un numéro complet de la Revue Dessinée... soit 30 000€ qui iront dans la poche des contributeurs du #1.

    Qui sont-ils ces contributeurs ? D'abord des personnes ayant quelque chose à dire. Souvent ce sont des journalistes (facile, c'est leur métier), mais parfois il s'agit tout simplement de passionnés d'un sujet (des universitaires comme Marie Gloris) ou bien de gens à qui il est arrivé une expérience extraordinaire (cela arrive encore). Ou bien encore d'auteurs de bande dessinée qui ont envie de confronter leur art à la réalité.

    Pour autant, la campagne Ulule n'est pas terminée. Comme nous vous l'indiquions en début de semaine, nous espérons atteindre dans ces neuf derniers jours l'objectif de 800 soutiens. Pourquoi ? Pour offrir à tous une dernière surprise, sous la forme d'une sérigraphie collector. Un dessin unique, réalisée par notre rédacteur en chef, Franck Bourgeron, et signée par l'ensemble de l'équipe de la Revue Dessinée.

    Alors le programme de cette dernière semaine est très simple :

    • Si vous êtes déjà abonnés, pensez à prévenir vos amis
    • Et si vous ne l'êtes pas encore et bien dépêchez-vous de le faire...
  • La Veuve, une histoire de la guillotine

    Connaissez-vous la véritable histoire de la Veuve, ainsi que l'on surnomme la terrible invention du bon docteur Guillotin ? Savez-vous que c'est par un pur sentiment d'humanité que les Révolutionnaires décidèrent de rendre obligatoire cet instrument pour appliquer la peine de mort des tribunaux de la Terreur ? Quels sont le temps et la vitesse de la lame, avant de trancher le cou du condamné, lorsqu'elle est actionnée par le bourreau ? Quel président de la Vème République autorisa le plus de peines capitales ?

    Toutes ces questions, vous pourrez en découvrir les réponses dans le sublime récit graphique, en noir et blanc, que nous ont proposé le dessinateur Rica et l'universitaire Marie Gloris, spécialiste du sujet.

    La première page de la Veuve

    En une trentaine de planches, les deux auteurs nous emmènent sur les chemins complexes de l'Histoire, où l'on se rend compte que chaque époque avait sa conception de la peine de mort. Conception qui peut paraître cruelle et sombre aux yeux du lecteur de 2013... alors qu'elle semblait très progressiste pour les hommes des Lumières.

    La deuxième page de la Veuve.

    Cette plongée dans le temps permet aussi de comprendre pourquoi il fallut aux abolitionnistes de très longues décennies de combat politique pour parvenir à interdire définitivement le châtiment suprême. Un long combat et un vrai courage politique...

    La troisième page de la Veuve

    A côté du reportage et des enquêtes, la Revue Dessinée sera aussi la terre d'accueil des documentaires, ces regards qui peuvent nous faire changer de point de vue sur des sujets plus complexes qu'ils en ont l'air.