BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

LA MEUTE

Création chorégraphique pour 5 danseuses, ou le réveil d'un féminin sauvage, primitif et flamboyant. Création à Nanterre les 26, 27, 28 juin

À propos du projet

« (Femmes) où  que nous soyons, indéniablement, l’ombre qui trotte derrière nous marche à quatre pattes »

Clarissa Pinkola Estes, Femmes qui courent avec les loups

La Meute, c'est VOTRE histoire, la NÔTRE. Celle des femmes et des hommes.

L'histoire ancienne, singulière et collective de l'humanité rassemblée et redressée, à la fois vulnérable et puissante, connectée au monde et à l'univers autour d'elle.

La Meute commence il y a des milliers d'années, près d'une grotte ou d'une rivière, sous un ciel étoilé, et nous souffle à l'oreille ces récits inouïs de femmes et d'hommes en quête de liens profonds. Nous sommes leurs héritiers, affamés de cet équilibre délicat, intime et structurant avec la sauvagerie et l'immensité de la nature qui nous environne, avec le ciel pour rêver et la terre pour danser.

La Meute rassemble 5 femmes, 5 danseuses "sourcières  des profondeurs" autour de Christelle François, artiste chorégraphe qui place l'intuition et l'animalité au cœur de cette œuvre. Elles reprennent aujourd'hui dans cette création le flambeau des vieilles chamanes et vont fouiller, récolter ces échos d'une origine humaine époustouflante, fond primitif de la femelle en elles.

Vous rassembler dès le début autour de cette matrice où se façonnent gestes, mots, récits c'est vous prendre par la main et vous inviter à poser vos pieds dans ces traces qui affleurent et nous parlent d'une persévérance à vivre.

Cette quête vous propose de renouer avec un féminin archétypal charnel, combatif, instinctif et doté de tous ses pouvoirs d'accoucheuse et de passeuse, de guérisseuse et de conteuse, indispensables au monde...Et aux hommes.

Depuis des années, l’artiste Christelle François cherche à échapper aux discours et à briser les carcans sur le féminin et le masculin en confrontant les points de vue afin de mieux sonder cette voix qui gronde en elle. Celle d’un féminin sauvage, savamment expulsé de nos vies quotidiennes et relégué à un paraître lissé, contrôlé, domestiqué.

Injonction à disparaître, injonction à paraître. Entre les deux, un gavage patient et inexorable teinté de contrôle, tantôt brutal tantôt pernicieux.

Ratatiner cette puissance, invisibiliser sa cyclicité, infantiliser son lien à la nature ont été les outils d’une entreprise qui  a dressé hommes contre femmes dans le rapport de force. Ce féminin manque au monde, aux femmes. Il manque aussi aux hommes.

La Meute adresse 5 corps frontalement. 5 territoires femelles qui arpentent ce féminin sauvage dans un dispositif scénique où le corps porte la charge rituelle de ces injonctions.

Les interprètes se livrent à une exploration quasi animale de leurs sens et instinct pour déterrer cette puissance inouïe et rassembler ce désir d’être, sans fard, hors des convenances et des discours. Hors des attendus et dans un long râle qui rassemble la meute.

Au cours de ce rituel païen, le féminin reprend sa parole - organique, son sexe - brûlant, sa sueur - nerveuse, pour élaborer une nouvelle rencontre. Celle de chacun.e avec sa propre puissance déployée et avec celle de l’autre, stimulée, additionnée.

Vous voilà prévenus ! Quand le spectacle commencera, une longue nuit s'installera, un grand ciel s'ouvrira et une grotte résonnera de nos chants assemblés. Peu importe la durée réelle de la représentation, ou la météo extérieure, le moment de la journée, ou l'humeur de chacun.

Ce qui adviendra, ce sera la nuit des sorcières, des loups, des conteurs, des métamorphoses et des alliances extraordinaires.

Création à Nanterre - Théâtre de la Salle des Fêtes les 26, 27 et 28 juin 2018.

Avec : Mélisande Angeli, Adila Bendimerad, Aurélie Denis, Christelle François, Caroline Mercier

Création musique : Thomas Sirou

Mixage : Laurent Gruau

Regard extérieur: Stéphanie Correia

Diffusion et Communication: Sylvie Leite

A quoi va servir le financement ?

Notre plongée a commencé depuis de longs mois, entre explorations chorégraphiques, recherches iconographiques, scénographiques, musicales (contemporaines et traditionnelles) et réappropriation des rituels et cultures ancestraux.

Nous avons frôlé les masques et objets du Musée du quai Branly, dévoré les œuvres de C.Pinkola Estes comme celles de Spinoza et sommes à chaque fois retombées sur des appuis de plus en plus agiles à la course et à la danse.

Ces chemins empruntés conduisent peu à peu notre Meute vers une création singulière, exigeante et puissante, où la femme chuchote à vos oreilles des histoires qui renouent avec les origines et ouvrent des trajectoires vertigineuses.

Nous faisons appel à votre soutien précieux et indispensable afin de pouvoir aboutir cette quête.

Il nous faut rassembler une Meute pour la Meute.

Des contributrices, des contributeurs qui sont essentiellement des veilleurs et qui soutiennent et protègent les artistes, comme une tribu pourrait le faire avec ses guérisseurs, son chaman, et son totem.

A ce jour, nous avons déjà levé des fonds (financements institutionnels) qui nous permettent de couvrir en partie les frais liés à la création.

Nous avons besoin de vous pour aboutir !

Nous désirons associer le plus grand nombre à cette singulière expérience humaine et artistique !

A noter que toute contribution de votre part donnera lieu à un reçu fiscal vous permettant de déduire 66% de votre contribution de votre Impôt sur le Revenu:

Je donne 100€, je déduis 66 euros de mes impôts = ma contribution ne me coûte que 34 euros.

À propos du porteur de projet

Le Collectif Sangs Mêlés, en résidence à Nanterre, crée et joue depuis 1991 en région Ile-de-France et en France.

Christelle François, sa directrice artistique, associe depuis les débuts des artistes polymorphes pour mettre en œuvre pièces chorégraphiques, interventions théâtrales sur des thématiques sociétales, spectacles de rue, court-métrages, campagnes de visuels. Avec de nombreux amateurs et publics de toutes sortes, elle a mis en scène des défilés artistiques à grande échelle, diverses restitutions et autres vidéos-danses.

Que ce soit dans des lieux dédiés au spectacle ou partout ailleurs (espaces publics, établissement scolaires, événements institutionnels, chez l'habitant etc.), le collectif a rencontré, touché, sensibilisé des dizaines de milliers de personnes souvent sur des sujets engagés. 

Nos soutiens et commanditaires dans les 3 dernières années:

Le Ministère de la Culture

La Délégation Régionale de la Jeunesse, du Sport et de la Cohésion Sociale

La Délégation Régionale aux Droits des Femmes

La Région Ile-de-France

La Région Centre

Le Département des Hauts-de-Seine

Le Département du Val de Marne

Le Département de l'Essonne

La Communauté de Communes du Val Marnaysien

La Ville de Nanterre

La Ville et le CCAS de Paris

Les villes de : Bonneuil s/Marne, La Courneuve, Pau,  Gennevilliers, Fontenay sous Bois, Pontault-Combault, Saint Denis, Rueil,  Chatou,  Aulnay sous Bois,  Clermont-Ferrand, Les Lilas, Nangis Colombes, Suresnes, Les Mureaux

La DIRECCTE 94

L'Université Paris-Saclay

L'Université Evry Val d'Essonne

Les organisations syndicales CGT et CFDT

France Habitation et le Fonds d'Innovation Sociale

La Fondation Mathématique Jacques Hadamard

Les médiathèques de La Courneuve, Aubervilliers, Epinay s/ Seine, Villetaneuse, Saint Denis, Pierrefitte

Cabinet Emergences

L'association Paroles de Femmes 91

La Course La Pontelloise

Le Lycée René Cassin (Le Raincy)

L'école de danse de Paron

L'entreprise BERIM

L'Union Française pour le Sauvetage de l'Enfance

L'Association Familles Rurales

https://www.facebook.com/spectaclelameute/

https://www.facebook.com/sangs.meles

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet