BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

La Laverie, au service occulte de sa majesté

La série culte geeko-lovecraftienne de Charles Stross, en romans et jeu de rôle

Car mon Dieu est sur le retour. Je l’attends avec un fusil à pompe. Et la dernière cartouche est pour moi.

Bonsoir à toutes et à tous, 

Et bienvenue ô lecteur, roliste, et vous autres poulpistes, au sein de La Laverie. Grace à ton soutien, nous avons déja dépassé la moitié de l'objectif.

Voici un petit interlude aujourd'hui, pour vous mettre dans l'ambiance de la série, avec un extrait, le Prologue du Mémorandum Fuller. Une "entrée en force" qui résume parfaitement, à mon avis, le mélange très réussi d'horreur cosmique Lovecraftienne et de second degrès british....

Prologue:  Perdre la foi

Il ne peut y avoir qu’une seule vraie religion… Avez-vous choisi la bonne ?

Comme la plupart des Britanniques, j’ai toujours été un bon vieil athée. J’étais persuadé que les religions n’étaient que des collections de superstitions. Les anges et les démons, les manifestations surnaturelles et les démiurges, les charmeurs de serpents, la glossolalie ou alors la création du monde il y a quelques milliers d’années… un ramassis de conneries. Les nouvelles folles du Moyen-Orient et les petits déjeuners en prière de la Maison-Blanche que je voyais à la télé ne faisaient que confirmer ma conviction. J’ai changé après mon recrutement dans la Laverie.

J’aimerais pouvoir revenir aux certitudes de l’athéisme… C’est tellement plus rassurant que la Vraie Religion.

La vérité ne fera pas pleurer votre petit Enfant Jésus, car Dieu n’a pas de fils. Moïse a peut-être bien récupéré deux tablettes avant son petit déjeuner, mais il n’y a jamais eu personne de l’autre côté du combiné pour écouter les prières des victimes de la Shoah. Les gardiens de la Kaaba font sans le vouloir marcher le meilleur piège à touristes du monde, le Dalaï-Lama n’est la réincarnation de personne, Zeus est parti bouffer et ne me parlez pas même pas des néo-païens.

Celui qui trône là-haut est un autre Dieu. Il est vaste, ancien et omnipotent et je sais comment Il s’appelle. Je sais quelle voie il faut suivre pour s’unir à Lui. Je connais Ses rituels secrets, les prières à déclamer, Ses prodiges et Ses signes. J’ai étudié en personne les écrits antiques de Ses prophètes et de Ses disciples, et pas seulement en consultant les résumés classifiés dans les fichiers CODICILLE CRÂNE NOIR et dans les briefings de l’AFFAIRE CAUCHEMAR VERT.

Bref, je suis un croyant. C’est bien malgré moi : j’adorerais redevenir athée et savoir que je suis né dans un univers cruel et insensible. Mon existence ne serait alors qu’un jet de dés aléatoire, mon destin serait la mort, la pourriture et l’oubli éternel… C’est tellement plus réconfortant que la vérité !

Car mon Dieu est sur le retour.

Je l’attends avec un fusil à pompe.

Et la dernière cartouche est pour moi.

Auteur : Charles Stross, Le mémorandum Fuller

Traduction: David Creuze.