BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

"La jeune fille aux mains coupées

ou je me recompose (différemment)" - spectacle pluridisciplinaire à partir de 10 ans - création les 9 et 10 mars 2018

  • Interview Inés Hernández

    Bonjour !

    Bonne nouvelle ! Nous en sommes à 66% de l'objectif, ça monte, ça monte !!!  Il ne reste plus que 17 jours pour atteindre 100% de l'objectif et qui sait, peut-être dépasser notre objectif initial ! 

    Cela nous permettrait de pouvoir embaucher un(e) chargé(e) de diffusion - personnage fondamental qui s'occupe de vendre un spectacle auprès de différents théâtres ou festivals et grâce à qui un spectacle peut continuer à vivre une fois créé ! 

    Alors, vous me direz que je radote mais c'est grâce à vous que cela pourra se faire ! Merci d'en parlez autour de vous et de partager sur les réseaux sociaux et auprès des personnes suceptibles d'être intéressées par cet univers et ce thème.

    Et parce qu'une bonne nouvelle n'arrive jamais seule nous vous présentons aujourd'hui Inés Hernández - danseuse et manipulatrice - qui interprète le rôle de Chrysocolle, alias la jeune fille aux mains coupées ! 

    INTERVIEW MINUTE

    Comment es-tu arrivée à la danse?
    J'ai été une enfant inquiète, j'ai toujours aimé bouger... et par une suite de circonstances, je me suis retrouvée inscrite à une école de danse. J'ai tout de suite aimé, on faisait plein de styles différents et je me suis sentie libre de m'exprimer avec mon corps. Après j'ai décidé d'entrer au conservatoire en danse contemporaine et d'en faire mon métier.

    As-tu déjà travaillé sur un projet mêlant danse, théâtre, marionnette, vidéo?
    J'ai déjà travaillé dans des projets qui mélangent danse et théâtre ou danse et vidéo, mais je n'ai jamais travaillé avant avec des marionnettes.

    Qu'est-ce que cela t'a apporté? 
    Ce spectacle est ma première expérience en tant que marionnettiste. Je n'était pas sûre de pouvoir le faire, à cause de ma legère claustrophobie... C'est un travail très particulier, la marionnette est à taille réelle (un peu plus petite que moi puisque c'est une jeune fille), et on est accrochées l'une à l'autre par différents endroits. Les mouvements sont très précis et demandent une double conscience: celle de mon corps et celle du corps de la marionnette, par ailleurs les répères et les sensations physiques ne sont pas les mêmes que pour la danse. Malgré les contraintes, le moment où la marionnette prend vie reste quelque chose d'extraordinaire, c'est une sensation que je n'avais pas eu jusqu'à présent, je n'arrive pas encore à mettre des mots...

    Qu'est-ce qui te touche en particulier dans cette histoire?
    Le cheminement personnel de chaque personnage. Dans cette quête de soi chacun a des moyens différents pour y accéder.

  • Interview - Xavier BERLIOZ

    Bonjour à tous,

    Encore merci pour votre soutien et vos contributions, nous en sommes presque à 50% de l'objectif, quel suspense !!! Tout est encore possible, alors n'hésitez pas à en parler autour de vous et à partager sur les réseaux sociaux et auprès des personnes suceptibles d'être intéressées par cet univers et ce thème.

    Aujourd'hui nous vous présentons Xavier Berlioz - le comédien du spectacle - qui interprète les rôles du Père et du Chirurgien !

    INTERVIEW MINUTE


    1/Comment es-tu arrivé au théâtre ?

    J’ai toujours voulu devenir comédien, depuis que j’ai compris que le gars qui jouait Zorro était un enfant dans un corps d’adulte.
    Puis j’ai axé une grande part de ma vie autour de cet objectif. J’ai découvert avec stupeur que derrière le plaisir du jeu se cachait le travail, la rigueur et la curiosité. 


    2/ As-tu déjà travaillé sur un projet mêlant danse, théâtre, marionnette, vidéo ?
    J’ai déjà abordé le travail danse/Théâtre ce qui a confirmé mes piètres aptitudes pour la danse et ma tendresse toute particulière pour les danseuses!


    3/ Qu'est-ce que cela t'apporte d'avoir une marionnette comme partenaire de jeu ?

    Je travaille toujours avec, pour et contre mes partenaires, je suis de nature généreuse et vampirique à la fois. L’altérité est le maître mot de mon métier. Altérité avec le partenaire, avec le public, avec le metteur en scène. Pour notre marionnette j’ai deux partenaires de jeu, la manipulatrice, et cet être de chiffon, qui très étrangement prend vie de façon presque autonome.  La marionnette est dépendante du manipulateur, du ou des partenaires, du regard du public mais aussi très indépendante, source de vie. Il y a là quelque chose de magique que je ne m’explique pas. Et ce mystère est nourricier pour moi.


    4/ Qu'est-ce qui te touche en particulier dans cette histoire ?

    La quête de l’accomplissement personnel.

  • Nouveaux horaires de représentations

    Bonjour à tous,

    Un grand merci pour vos participations. Nous avons déjà atteint 31% de l'objectif, c'est formidable !

    Il nous reste 31 jours pour arriver aux 100%. N'hésitez pas à partager autour de vous, à toute personne susceptible d'être intéressée par le projet. C'est ainsi que nous pourrons atteindre notre objectif et éventuellement le dépasser !

    Nous en profitons pour vous annoncer que les horaires des 2 représentations ont changé. Nous jouerons donc les 9 et 10 mars à 20h (et non plus le vendredi 9 mars à 18h et le samedi 10 mars à 14h)

    La répétition générale est, elle, bien maintenue le jeudi 8 mars à 18h

    à bientôt !

    Gesto collectif