Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

La Culture du viol

Projet de long métrage documentaire

À propos du projet

Je souhaite réaliser un documentaire sur la culture du viol en France.

Il s'orientera autours de plusieurs axes :

  • Des témoignages de personnes victimes de violences
  • Des entretiens avec des professionnel.le.s en contact avec ces personnes victimes de violences
  • Des analyses de psychologues et féministes afin de comprendre d'où vient cette culture du viol et comment elle s'installe dans notre société

Résumé :

Article 222-23 : « Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol.

Le viol est puni de quinze ans de réclusion criminelle. »[1]

En France, 84000 femmes sont violées, ou subissent une tentative de viol par an[2]. C’est 230 femmes par jours, 10 par heures. La culture du viol semble ancrée dans notre société. D’où vient-elle ? Comment la combattre ? À travers des témoignages de personnes victimes de viols, de professionnel.le.s en contact avec des femmes victimes de violences, de psychologues et féministes, ce documentaire cherche à faire l’état des lieux de la culture du viol en France, à déconstruire les clichés. Mais aussi et surtout à redonner la parole à ces personnes, afin qu’elles puissent raconter leur histoire et leur parcours.

[1]https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=34883F699F1C37C3F6218E4F1F59459B.tpdila10v_3?idArticle=LEGIARTI000006417678&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20161026

[2] http://stop-violences-femmes.gouv.fr/IMG/pdf/Lettre_ONVF_8_-_Violences_faites_aux_femmes_principales_donnees_-_nov15.pdf

Le tournage commencera fin novembre et devrait durer jusqu'à fin mars début avril. Il se déroulera majoritairement entre Grenoble et Paris selon les personnes interviewées et les témoignages recueillis.

Pour plus d'information sur le sujet vous pouvez consulter ma note d'intentition :

https://drive.google.com/open?id=0B2I_7sctDHv7bUxkR1hjZXF6Z1E

À quoi va servir le financement ?

Les fonds collectés serviront à :

- Compléter le matériel ( location de caméras, micros) qui manquera durant le tournage du film

- Financer en partie les déplacements pour les tournages

À propos du porteur de projet

Coline Bouret, 21 ans

Possédant une licence d'arts du spectacle cinéma, j'ai déjà réalisé plusieurs courts-métrages et essais cinématographiques.

Ce documentaire sera mon premier long-métrage. J'ai choisi de travailler sur ce sujet car il me tient à coeur.