BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

La Course des Sphères

La première course à travers les dimensions parallèles !

  • Au rapport !

    Bonjour tout le monde ! Du temps s'est écoulé sans nouvelles de la Course des Sphères : quelques randonnées, un peu de jeux-vidéos, parfois du boulot et souvent des projets/travaux annexes ont causé un silence radio relatif sur la page.

    On s'en vient donc aux nouvelles !

    Primo : l'Yggdrasil. La soirée de présentation et d'essais de la Course des Sphères s'est bien déroulée dans la chaleureuse atmosphère du Grand Frêne des Mondes. Les parties ont pu s'enchainer jusqu'à minuit et nous avons même pu perfectionner le système de jeu (encore et toujours. Elle est pas belle, la vie ?) grâce aux conseils avisés d'un créateur professionnel et joueur invétéré. Un grand merci, donc, à l'Yggdrasil et à ses serviteurs au grand cœur, ainsi qu'à Marion, Perrine, Brice et Quentin pour leur présence qui s'est révélée plus que profitable !

    Deuxio : l'avancée du financement participatif. Je ne vous cacherai pas qu'on rame un peu mais c'est un prix à payer quand on préfère laisser sa porte ouverte plutôt que d'aller faire du démarchage agressif chez autrui. L'idée de la Course des Sphères, comme vous le savez, n'est pas de vendre un produit ni de chercher à faire des bénéfices coûte que coûte (si ç'avait été le cas, je vous aurais proposé une extension pour Warhammer) mais de signaler au maximum de personnes que ce projet existe, que la porte est ouverte et qu'il leur suffit de la pousser pour en savoir plus. J'ai compté davantage sur la communauté que sur la com' agressive et je dois vous avouer que je suis heureux de nos résultats. Tous les amis et les potes qui pouvaient et voulaient participer l'ont fait. Pour ma part, j'ai enterré ma Carte Bleue dans le désert de Gobi et la ressortirai à la mi-Août pour diriger tous mes R.S.A. et salaires de Juillet et d'Août vers le financement participatif (ce qui devrait le bien booster, je l'espère). Quelques promesses de dons à venir ont été faites pour le mois d'Août, ce qui ne sera pas non plus négligeable si elles sont tenues.
    Bref : c'est laborieux mais ça avance. Quoiqu'il arrive, le jeu sortira. L'avancement du financement participatif déterminera juste mon régime alimentaire pour l'année à venir mais à ce qu'il parait un régime me ferait le plus grand bien...

    Tertio : que faire si vous voulez aider sans nécessairement débourser le nerf de la guerre ? Partagez simplement la page sur votre fil Facebook et causez-en autour de vous à l'occasion : chaque partage offre une nouvelle dose de visibilité à la Course et promet une potentielle participation. Ça a l'air de rien mais c'est chouette.

    Quatriorièmement : quelques très brèves annonces pour le mois d'Août.
    - Quelques parties-découvertes dans quelques ludothèques en Août.
    - Un jeu-de-rôle PDF gratuit se déroulant dans les univers de la Course des Sphères : "Symphonie : Les Explorateurs".
    - Une version audio du livre "Le Soleil d'Icare" pour les aveugles et mal-voyants (ce livre se déroulant lui aussi dans les mêmes univers, je me permets d'en causer ici).
    - Un sondage pour déterminer l'apparence de la boite de la Course des Sphères. Nous hésitons entre deux versions, alors autant vous demander de trancher :)

    Voilà ! Très bonne journée à vous !

  • Un Jour, Une Sphère : Oldouléa

     

    Oldouléa est une planète sans Soleil mais au jour éternel et à la chaleur suffocante. Vivre à sa surface est complexe et requiert une adaptabilité permanente de la part de ses habitants. Occupant chaque espace troglodytique qu'ils peuvent découvrir, les Oldouléens vivent au rythme des cycles thermiques de leur Sphère : entre 2 et 10 mois d'une luminosité amoindrie et de pluies fréquentes, durant lesquels ils cultivent et stockent eau et nourriture puis 10 à 30 mois d'une canicule terrible au cours de laquelle le simple fait de s'exposer à la surface peut causer une combustion spontanée !

    Vivant entre la lumière et l'obscurité, les Oldouléens ont développé une civilisation partagée entre jeux obscurs et cérémonies dans le noir, et voiliers des sables et semi-nomadisme "ardent" en plein jour.

    L'Hyménée s'y est rapidement installée, faisant fleurir le désert et germer de nombreuses usines et mines chargées de rentabiliser les profondeurs riches et fertiles d'Oldouléa. La Société Icare y a même implanté un centre de recherches climatologiques ! N'est-ce pas merveilleux ?

    Il est conseillé à tout Ubiquiste qui se rend sur Oldouléa de s'administrer au préalable les célèbres suppositoires contre le cancer de la peau inventés par le Docteur Dublin.

  • Un Jour, Une Sphère : Isara

     

    La Sylve, cette forêt Ubiquiste à l'esprit unifié et à l'intelligence redoutable, s'est installée en Isara il y a plusieurs décennies et s'est faite un devoir de la coloniser et de réduire son peuple en esclavage.

    Les Êtres Humains qui y vivent sont divisés en deux catégories : les Écoserfs, soumis et résignés, au service d'arbres impitoyables qu'ils doivent arroser et tailler jour et nuit, et les Pollutionneurs qui, avec un héroïque acharnement, tentent de libérer leur planète et ses habitants en déversant des produits chimiques dans la nature et en refusant catégoriquement de faire pipi sous la douche.

    Sur Isara, c'est la terrible Maison des Chênes et du Bouleau, spécialisée dans la domination et l'humiliation des Êtres Vivants, qui règne sans partage. Bien que l'Hyménée ait pu passer un contrat de non-agression avec cette dernière, il est très fortement recommandé à l'Ubiquiste téméraire de ne pas s'attarder sur les lieux et d'éviter à tout prix de mettre la Sylve en colère !

    A moins qu'un idéal humaniste ne le pousse à abandonner quelques détritus en plastique de-ci-de-là pour aider les Pollutionneurs dans leur juste combat ?

  • Un Jour, Une Sphère : Cohol

    Un lac souterrain constellé de lucioles dont les brillances ne se reflètent pas sur ses eaux noires : voici Cohol, humble Sphère oubliée du mauvais côté des frontières hyménéennes.

    Deux créatures, pareilles à deux enfants, y existent depuis plusieurs milliers d'années. Ils vivent sur une barque d'ébène, ne parlant jamais et semblant s'abandonner dans un spleen contemplatif au milieu des lueurs.

    Le célèbre Magicien-Fée Vargas aurait jadis capturé un soleil et l'aurait enfermé dans une minuscule lampe-tempête afin qu'il réchauffe éternellement les deux hôtes silencieux de Cohol.

    La barque est si petite qu'elle ne peut accueillir qu'un Ubiquiste à la fois.

  • Un Jour, Une Sphère : Parathropie


    L'on dit que la Parathropie ressemblait à notre Terre avant l'arrivée des créatures du nom desquelles nous avons renommé la Sphère.

    Pareilles à des étoiles filantes, les Parathropes sont venus du ciel, s'abattant dans un déluge de flammes contre la terre et la mer. Les incendies, les raz-de-marées et les apocalyptiques dévastations qui les accompagnèrent réduisirent l'humanité locale à quelques communautés d'individus terrorisés retranchés dans des bunkers improvisés pour les siècles à venir.

    Le conspirationnisme inhérent à l'ignorance des masses hyménéennes est à l'origine d'une rumeur très contestable selon laquelle la Société Icare profiterait de l'isolation et de la pauvreté de cette Sphère pour y mener des expériences médicales à la déontologie et à la légalité douteuses...

    Nous recommandons à l'Ubiquiste qui songerait à emprunter cette Sphère de profiter de son passage pour chercher refuge au Bunker de Thesmos, installé dans une ancienne cheminée de centrale nucléaire, dont les habitants sont réputés pour leur hospitalité et leur steak de Brahmine au Poivre de Rat Brillant !