BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

La Cigogne & la Marmotte

Flammekueches - Planches à partager - Bières

À propos du projet

Situé au pied du téléphérique de l'Aiguille du Midi à CHAMONIX,  « la Cigogne et la Marmotte » est un restaurant proposant des produits d'Alsace et de Haute-Savoie, avec comme spécialité la Flammekueche. Qu'est ce que c'est ? C'est un plat typique alsacien composé d'une fine pâte et garnie d'un mélange de crème et de fromage blanc, d'oignons émincés et de lardons. Ça y est, ça te donne envie hein ? Mon souhait est d’importer et de faire découvrir ou redécouvrir la Flammekueche en Haute Savoie à travers une carte variée. Parce qu'on sait que tu es gourmand et que tu ne te satisferas pas de la Flamm "classique", il y aura  d’autres déclinaisons à la carte. Ainsi, tu pourras découvrir des Flammekueches au reblochon, au munster, à la choucroute... Et si tu ne peux pas choisir ne t'inquiètes pas, tu trouveras même une formule à volonté !

L'idée est de proposer à la fois des produits d'Alsace et de Haute-Savoie. Ainsi tu pourras retrouver sur des planches à partager, un assortiment de fromages et de charcuteries de ces deux régions. Et parce que j’ai envie de privilégier les bons produits, j'ai trouvé de supers fournisseurs ! Tu as soif ? Une belle carte de bières te sera proposée pour te désaltérer avec, dans la même idée, des bières savoyardes et des bières alsaciennes. Quelques vins seront également proposés. Et parce qu'on aime tous terminer sur une petite note sucrée : tous les desserts seront fait maison et en fonction des saisons !

Si, après une journée de ski ou de randonnée, ta seule envie est de rentrer chez toi pour te poser et prendre une douche (enfin j'espère que tu prends des douches), le restaurant proposera des flammekueches à emporter.

Des paniers randonneurs avec un choix de moricettes garnies ou bretzels seront également à la carte. Car je sais très bien que tu t'y prends au dernier moment le matin et que tu en as marre des sandwichs en triangle jambon-beurre. Ainsi, tu pourras déguster de bons produits là-haut en montagne. Et ne t'inquiète pas les desserts (ou les goûters) seront également à emporter.

Les maîtres-mots de ce restaurant sont la convivialité et le partage. Je ne te demande pas non plus de partager ton assiette avec la table d'à côté mais bon. Tout d'abord la flammekueche se déguste à toute heure, en famille, entre amis ou entre collègues (avec des gens que tu aimes bien, c'est mieux). Ensuite que ce soit pour les planches ou les flam, tout sera servi sur des planches en bois à se partager et la bonne nouvelle c'est que ça se mange avec les doigts !

Pour finir, tu peux compter sur moi pour une ambiance et une déco chaleureuse, cosy dans une atmosphère de détente. J'ai déjà tout prévu : des danseurs en habit traditionnel alsacien autour des tables, de gros canapés en velours oranges et marrons et une belle peinture kaki à pois bleu avec des paillettes sur les murs. Si avec tout ça tu n'as pas envie de franchir la porte...!

Je t'invite donc dès maintenant à me suivre et à partager la page du restaurant sur Facebook et Instagram ! Tu pourras y retrouver l'avancée du projet, des travaux à l'ouverture et les bons petits plats qui y seront réalisés.

Je compte également sur toi pour passer me faire un coucou lors de tes vacances à la montagne ou d'une journée "flâne" dans les rues de Chamonix. Pourquoi ne pas en profiter pour goûter une petite douceur à la carte afin que tu puisses mettre un super avis sur le restaurant ?

A quoi va servir le financement ?

Après plusieurs mois de recherche et de nombreuses visites, j'ai enfin trouvé un local qui correspondait à mes attentes. Les démarches se sont très vite enchainées afin de tester la solidité du projet et sa faisabilité. En gros, il fallait voir si le rêve était réalisable en se posant les bonnes questions : le pourquoi du comment, du où et quand ? Le projet est écrit, le prévisionnel réalisé, les démarches administrives lancées, les formations reservées, le logo et l'enseigne prennent forme, les rendez-vous à la banque effectués, les devis pour le matériel établis etc...

Pour l'instant le local est vide. C'est à dire que je dispose d'une page blanche (ou presque) pour réaliser ce dont j'ai envie. Il y a quelques travaux à prévoir, la cuisine à créer et à aménager, le mobilier à trouver (sauf si vous voulez manger par terre), le bar et la décoration à prévoir. Tout ceci représente un certain budget . Ces frais sont couverts en partie grâce à un apport personnel et un prêt bancaire. Néanmoins, un petit coup de pouce ne serait pas de trop afin de mener à bien ce projet jusqu'au bout.

Concrêtement les 5000€ nécessaires représentent l'achat :

_d'un four à pizza pour cuire ces délicieuses flammekueches (je sais que tu sens l'odeur arriver !)

_des tireuses à bières pour le bar (pour que tu  ne meurs pas de soif)

_une machine à café de compèt' (pour être bien reveillé avant ton ascension du Mont-Blanc)

_quelques frais annexes pour l'enseigne du restaurant (parce qu’aller dans un resto qui n'a pas de nom, c'est galère...)

Voila les raisons pour lesquelles j'ai besoin de vous, afin d'ouvir dans les meilleures conditions possibles avec un matériel adéquat. Et parce que je sais que vous n'êtes pas millionnaires (sauf si vous me cachez des choses) je n'oblige personne à participer (tu n'as pas de flingue sur la tempe et je ne te ferai pas de chantage avec des anecdotes croustillantes sur ta vie). Il n'y a pas de montant minimum prévu (bon avec 20cts  je n’achèterai qu'un seul grain de café!)

En plus,  je te propose des supers contreparties pour te remercier de ta participation. Allez! il y aura même ton nom écrit dans les toilettes ! Oui, je suis comme ça moi.

À propos du porteur de projet

Moi c'est Louise, j’ai 24 ans 3/4 et je suis originaire du Doubs. Si, si tu sais c'est en Franche Comté dans le Nord-Est de la France (ou en haut à droite si t'es nul en géo). Bref, je viens d'une petite ville qu’on connaît pour sa saucisse : Montbéliard et j'ai été élevée au comté ou presque. J'ai effectué mes études dans le social dans une région voisine : l’Alsace. Là tu connais non ? C'est le pays du bretzel, de la choucroute, des bredeles, des manalas, des spaetzeles, du baeckeoffe, des fleischnakas... et des marchés de Noël ! Bref, c'est là que j'ai découvert la gastronomie alsacienne avec ses noms imprononçables. Mon plat favori restera la Flammekueche (ou tarte flambée si tu en as marre de t'écorcher les yeux), qui aura rythmé mes soirées étudiantes durant  trois années de formation pour devenir Assistante de Service Social.

Il y a maintenant deux ans, j'ai fait le choix de venir m'installer dans ma région de coeur (enfin je devrais dire département de coeur mais je suis toujours nulle en géo) : la Haute-Savoie (milieu à droite) - (région Auvergne-Rhône-Alpes pour les pointilleux). En tout cas j'y ai posé mes valises avant tout pour le cadre de vie et les loisirs : montagnes, lacs, randonnées, sports d'hiver, escalade... Mais aussi pour sa gastronomie : raclette, tartiflette, croziflette, fondue... Enfin que du léger quoi! Oui, pour ceux qui ne me connaissent pas, la bouffe c'est l'histoire de ma vie.

A part ça, j'ai toujours été passionnée de cuisine. Je pense que mes amis peuvent en attester, j'aime recevoir et faire plaisir aux autres autour d'un bon repas. Ça a d'ailleurs commencé avec des bredeles (les fameux petits gâteaux de Noël alsaciens) que nous faisions chaque année avec ma mère. Bon ok, j'en ai mangé autant que j'en ai fait mais il faut bien goûter ce que l'on prépare pas vrai ? Sinon je pense que cette passion me vient aussi de mon héritage familial. Mes grands parents ont tenu un café restaurant pendant des années (j'étais panée, enfin pas née), mais je les ai toujours entendus en parler comme les plus belles années de leurs vies

Revenons-en à nos vaches! Après trois ans d'activité en tant qu'assistante sociale dans différents services, j'ai décidé, en fin d'année dernière,  de me tourner vers la restauration. Je n’avais jamais eu d’expérience professionnelle dans ce domaine, je me contentais d’entretenir cette passion dans mon quotidien. Ayant l’envie de découvrir réellement ce milieu et de m'y confronter, j’ai travaillé dans un foodtruck pendant 6 mois. Aujourd'hui, je ressens de plus en plus ce besoin d'autonomie et de créativité que l'on peut retrouver en cuisine et le fameux projet de démarrer ma propre activité voit le jour. Ma formation initiale m’a permis de développer des compétences d’ouverture aux autres, d’accueil, de partage et d’adaptabilité que vous pourrez retrouver dans ce restaurant et ma cuisine.


Toujours est-il que, depuis deux années passées en Haute-Savoie, la flammekueche me manque. Je me mets alors à en faire pour les soirées entre amis, à la faire découvrir aux nouvelles connaissances, aux collègues de travail et le constat est unanime : ça plait ! Arrive alors l'idée un peu folle, après quelques verres de bières (flammekueche oblige), de l'importer en Haute-Savoie. Voila comment l'idée de « La Cigogne et la Marmotte » est née, autour d'un plat typique alsacien synonyme de partage et de convivialité!

...A toutes les personnes qui m'ont soutenu et épaulé dans ce projet, de l'ébauche à sa réalisation :

...A ma famille, à mes amis (franc-comtois, alsaciens, haut-savoyards et de tout horizon), amis d'amis et amis d'amis d'amis, à ma graphiste préférée pour son super boulot, à mes amis banquiers (si, si ça existe), aux fournisseurs qui m'ont fait goûter une dizaine de bières, aux professionnels présents pour l'avancée du projet et à toutes les personnes qui se rajouteront à cette longue liste...

...Merci...

...Pour votre enthousiasme, votre partage et votre complicité...

...Pour vos encouragements, vos conseils et votre patience...

...Sans vous tout cela ne sera pas possible...

...& n'oubliez pas, croyez en vos Rêves !

Share Suivez-nous