BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

La cantine de Mo

Une cuisine du monde savoureuse et populaire

À propos du projet

Cuisiner a toujours été très naturel pour moi car j’ai baigné depuis toujours dans cet univers grâce à ma mère. Aujourd’hui je me rends compte que le domaine où je prends le plus de plaisir, où j’excelle le plus est aussi celui qui me permet de réunir toutes mes compétences : partager, faire du bien par le biais de la cuisine. Je suis heureux de vous annoncer le lancement de mon restaurant, la cantine de Mo à Marseille ! Après quelques mois courronés de succès comme chef dans un restaurant méditerranéen "Balady " ( https://www.nouvelobs.com/food/20190921.OBS18736/ou-diner-a-marseille-nos-12-adresses-favorites.html) je me lance! (Enfin! dirons certains!) Mon restaurant qui ouvrira le 4 novembre sera situé dans un endroit appelé la Fabulerie (pour ceux qui me connaissent bien, il n' ya pas de hasard dans la vie :))).  La Fabulerie est un tiers-lieu numérique, un espace de coworking à deux pas du vieux port. Mais pour me lancer j'ai besoin de vous :)

Une photo floue, de mon fidèle valet qui ne sait pas prendre de photo, le jour où j'ai gagné l'exploitation du lieu, avec mon fils :

D'autres photos du lieu prises par de vrais photographes : 

D'autres photos de mon travail : 

À quoi va servir le financement ?

Je dois acheter du petit matériel pour me lancer et faire les quelques formations obligatoires. Au total,j'aurai besoin de 2000 euros en compément de mes propres fonds pour me lancer. 

Formations hygiène et  licence restaurant: 500 euros

Petit matériel  : un four à chaleur tournante, un cuiseur basse température, venue d'un frigoriste pour réparation chambres froides, pour une total de 1500 euros.

 

 

 

À propos du porteur de projet

J’ai eu la chance de travailler dans de nombreux domaines (la photographie, la lumière sur les shooting de luxe,  l’accessoirisation, la décoration, les travaux manuels du bois et de la pierre…). J’ai essayé autant que j’ai pu d’apprendre le maximum à chaque fois, notamment parce que je voyais que c’était une manière de développer des compétences et de satisfaire une curiosité qui ne l’avait pas été à l’école. Je me suis aussi formé au soin du corps humain et au travail sur les énergies. Aujourd’hui je me rends compte que le domaine où je prends le plus de plaisir, où j’excelle le plus est aussi celui qui me permet de réunir toutes mes compétences : partager, faire du bien par le biais de la cuisine.  Ce projet me permettrai de me lancer, d’être maître à bord (sortir de l’ombre de mon rôle de technicien)

Cuisiner a toujours été très naturel pour moi car j’ai baigné depuis toujours dans cet univers grâce à ma mère. Par la suite je me suis passionné pour diverses cuisines dans le monde et en particulier pour la cuisine méditerranéenne, la cuisine asiatique et la cuisine d’Afrique de l’ouest. La cuisine méditerranéenne est la cuisine avec laquelle j’ai grandi, celle qui a été la base de ma initiation culinaire, elle est généreuse, met en priorité avant tout le goût. La cuisine d’Afrique de l’ouest (en généralisant) a la particularité d’être naturellement populaire, à Dakar, Abidjan on mange dans la rue, dans les maquis, sur les marchés. La cuisine asiatique m’a permis de développer une « philosophie générale » de cuisine : simplicité et précision.

Avec ce projet, je veux proposer une cuisine populaire, de la rue,  mais sans transiger sur le goût. Je veux travailler autour du snacking et des sandwichs gourmets en donnant aux consommateurs ce sentiment inégalable de la véritable cuisine de la rue: l’immédiateté, la spontanéité qui correspond à mon mode de fonctionnement. Je veux travailler des recettes bien précises, souvent améliorées mais qui donnent l’impression d’avoir été inventée sur l’instant. Au service, c’est cela que je partagerais avec mes clients, cette cuisine sera un prolongement de ma personnalité. Ces quelques mois dans la restauration à Marseille m’ont permis de comprendre cette approche..

Share Suivez-nous