BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

L'esperluète

Participez au lancement d'une gamme de soins cosmétiques artisanaux

La Salopette soutient très fort ce projet

Ce projet a été sélectionné par La Salopette, partenaire d'Ulule, parmi les meilleurs projets jeune création sur Ulule pour le mois de mai 2016 !

À propos du projet

 

 

Mettre l'Alsace à l'honneur au travers de mes créations, voilà un projet qui me tient à cœur depuis de nombreuses années !
À l'huile essentielle de géranium, au vin d'Alsace ou au Crément, au Sapin de nos belles montagnes... tout un univers à partager.

Le premier objectif de 5.500 euros ayant été dépassé, vous me donnez l'opportunité de réaliser ce nouveau projet :
Les savons d'Alsace vus par L'esperluète.

Ainsi, aujourd'hui, je me fixe un nouvel objectif à atteindre, 7.500 euros qui me permettront :
- de lancer 3 premiers savons en finançant la partie réglementaire comme la réalisation du Dossier d'Information Produit,
et de développer de nouveaux moules : je travaille avec une entreprise basée à Hœnheim pour la fabrication de mes moules rectangulaires et j'aimerai, pour Les Savons d'Alsace, réaliser des savons ronds.

Pour ce projet, j'ai décidé d'ajouter une nouvelle contrepartie : 3 savons "Les Savons d'Alsace" pour une contrepartie à 25 € (je rajoute très vite une photo).

 


L’esperluète est une marque de savons et cosmétiques artisanaux, éco-responsables et naturels (certifiés Cosmos Organic par Ecocert*) fabriqués à Strasbourg.

www.lesperluete.com

 

C’est dans mon atelier alsacien que je crée et fabrique des savons de soins et des cosmétiques naturels et bios. Formulés sans huile de palme ni base industrielle, chaque produit est fabriqué à la main à Strasbourg dans le respect de l’Homme ainsi que de son environnement et selon les Bonnes Pratiques de Fabrication.

Avec L’esperluète, je souhaite développer une gamme complète de soins cosmétiques. Dans un premier temps, 12 soins seront créés :

  •  6 savons saponifiés à froid 

Pour la fabrication de mes savons, j’ai choisi le procédé traditionnel appelé “saponification à froid”, une technique économique en énergie. Cette méthode de fabrication permet d’obtenir des savons surgras qui ne dessèchent pas la peau et ne laissent aucune sensation de tiraillement après la toilette. Naturellement riche en glycérine, actif connu pour ses propriétés hydratantes et émollientes, mes savons sont de véritables soins en apportant douceur et protection à la peau.

Étant co-rédactrice de la Charte du savon à froid, tous les savons que je fabrique en respectent les critères de qualité. Cet engagement garantit que le savon acheté est bien issu de la saponification à froid, un soin de qualité respectueux de la peau et de l’environnement. Retrouvez plus d'informations sur : www.institutdusavon.fr.

De là à dire qu'il n’y a pas meilleur sous la douche, il n'y a qu'un pas !
 


Étant savonnière - contrairement à ce que j’appelle les assembleurs qui ne font que parfumer et colorer une base préexistante de savon industriel - je peux choisir l’intégralité des ingrédients qui composent mes savons. Ainsi vous trouverez une grande quantité de beurre de karité brut bio, d’huile d’olive bio, d’huile de tournesol oléique bio et locale, de beurre de cacao bio et d'huile de chanvre bio (bientôt locale) dans chaque savon… Une recette que j’ai longuement réfléchi, fruit de nombreux tests (sur mon amoureux, ma famille, mes amis et même sur mon bébé de deux mois dans sa version sans huile essentielle !). 

Chaque savon est fabriqué et coupé à la main. Chacun d’eux est donc unique !

Vous souhaitez en apprendre plus sur le savon ? Lisez les différents articles de mon blog :
http://lesperluete.com/category/savon/

 

  •  6 soins cosmétiques 

Mes soins cosmétiques répondent aux besoins de toute la famille. Actuellement, je développe 2 baumes à lèvres aux parfums gourmands, 2 baumes corporels dont un sans parfum pour les peaux les plus sensibles, un démaquillant oléo-calcaire et une huile corporelle aux notes florales.

Aux compositions transparentes, ils sont élaborés à partir d'ingrédients de qualité et ne contiennent ni eau ni conservateur.

Découvrez-en plus sur le sujet en lisant quelques articles de mon blog :
http://lesperluete.com/category/cosmetique/

 

Chez L’esperluète, on ne fait pas du bio pour faire joli sur l’étiquette ! L’écologie fait partie intégrante du développement de la marque. J’ai choisi le label Cosmos Organic certifié par Écocert car je voulais un label indépendant et reconnu internationalement.

  •  Quelles garanties apporte ce label ? 

- 20 % du total du produit doit être bio, sauf pour les lotions (10% minimum),
- 95% de des ingrédients certifiables transformés mécaniquement doivent être BIO,
- Les emballages doivent être dès que possible biodégradables ou recyclables,
- Le suremballage est interdit.

  • Les interdits du label Cosmos Organic

- Pas de tests sur animaux,
- Sans parfums ni colorants de synthèse,
- Sans OGM (organismes génétiquement modifiés),
- Pas de traitements ionisants.

 

  •  Bien évidemment, les soins L’esperluète vont plus loin… 

Je cherche toujours l’alternative biologique des matières premières que j'utilise. Pour le moment, seule mon huile essentielle de bois de hô n’est pas bio. Dès que cela est possible, je travaille directement avec un producteur, local ou français. Ainsi, j’achète une partie de mes huiles à la Ferme Bel Air en Lorraine, mon argile verte à Argiletz, mon huile essentielle de lavande à la Ferme du Hitton

Vous ne trouverez jamais d’additifs sujets à polémique dans mes soins (parabènes, phtalates, parfums de synthèse, EDTA…). Si un conservateur doit être utilisé, notamment dans le cas des hydrolats, je le choisirai toujours le plus naturel possible (certifié Cosmos Organic par Écocert).

Les couleurs et textures sont naturelles, issues d’argiles, d’épices ou de plantes. Les parfums, quant à eux, proviennent d’un complexe d’huiles essentielles élaboré par mes soins.

En un mot, une conception exigeante pour des soins authentiques, adaptés à toute la famille et même aux peaux les plus sensibles.

Matières premières issues de l’agriculture biologique, réduction des emballages, recherche de partenaires locaux, recyclage des emballages des matières premières, suivi de la consommation... même mon téléphone portable a été acheté via un site internet qui propose des produits reconditionnés ! Bref, vous l’avez compris, ma démarche est éco-responsable.

 


 

Si je vous dis qu’il s’agit du signe typographique "&", cela vous parle plus ?

Ce symbole désigne la conjonction de coordination "et", la figure du nœud et le symbole de l’union. Autrement dit, il s’agit d’un caractère typographique qui lie les choses entre elles.

Comme l’indique cette définition, ce signe met en relation avec l’autre et ainsi prend tout son sens dans mon projet.
Ce lien sera le fil conducteur de ma réflexion et me suivra tout au long du développement de mes produits.

Bien entendu, le but premier de L’esperluète est la création, la production et la vente de cosmétiques naturels, mais j’aimerai rajouter à cela une dimension sociétale et ainsi créer du lien :
– entre mes fournisseurs et moi,
– entre mes clients et moi,
– et pourquoi pas, entre mes fournisseurs et mes clients car je souhaite travailler avec des producteurs français ou locaux et ainsi faire découvrir leurs productions.

J’espère pouvoir, au fil des mois et des années, augmenter la proportion de mes achats en circuit court. Que ce soit pour les matières premières que j’utilise ou pour les accessoires que je commercialise, je vais attacher une grande importance à la qualité des produits ainsi qu’à leur provenance (locale, française, éthique…). Au départ tout ne sera pas parfait, mais selon l’adage que vous avez déjà dû lire, je pense que chacun peut faire sa part, comme le colibri.

 

* Cosmos Organic certifié par Ecocert Greenlife selon le référenctiel COSMOS disponible sur http://cosmos.ecocert.com.

 

 

 

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

A quoi va servir le financement ?

J’ai créé ma société, l’Atelier de Savons et Cosmétiques Artisanaux, en février 2016. L’Atelier est donc la structure officielle qui portera la marque L’esperluète. Son activité ne s’arrête pas là, puisque l’Atelier propose également un service de fabrication à façon pour d’autres marques. C’est d’ailleurs par ce biais - j’en profite pour remercier ce couple qui m’a déjà fait confiance - que l’Atelier a vu le jour.

J’ai autofinancé une partie des travaux de mon laboratoire et j’ai convaincu une banque de m’épauler dans mon projet en finançant les travaux restants ainsi que le matériel et les matières premières nécessaires au démarrage de l’Atelier.

Plusieurs magasins (Côté Nature Horbourg-Wihr et Illkirch, Biocoop Strasbourg, BioisBiotiful) mais également des particuliers - que je ne cite pas mais qui se reconnaîtront et que je remercie encore chaleureusement - m’ont soutenue dans mes démarches, notamment au niveau bancaire.

Aujourd’hui, c’est donc ma propre marque, L’esperluète, que je souhaite développer.

 

Cette collecte va donner un coup de pouce au financement des prochaines étapes du développement de L’esperluète, à savoir :

  • La réalisation des Dossiers d’Information Produit ou DIP dans notre jargon pour les 12 soins L’esperluète. Ces dossiers sont une obligation légale pour la vente de produits cosmétiques.
  • La fabrication des boîtes d’emballage des 6 savons L’esperluète qui comprend le papier, l’impression, la découpe et le collage des boîtes ; le graphisme étant réalisé par mes soins (c'est mon premier métier).

Soit 5500 euros TTC.

 

 

 

 

 

 

 

Les savons présentés sont des tests. Leurs couleurs ne sont pas encore définitives.

 

 

 

 

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

À propos du porteur de projet

Photo : Toudoo Photo

  •  L’huile de calophylle inophyle ? Quèsaco ? 

Je me posais la même question en 2009 ! Touche à tout, c’est en cherchant les bienfaits de cette huile que je découvre la fabrication de cosmétiques home-made et que j’entends parler de la saponification à froid également appelée SAF.

Faire du savon ? Avec mon bac S, tout le monde me certifie que j’en ai déjà fait… alors oui, sûrement, sous forme d’équation, donc à l’époque, pas très intéressant pour moi - au désespoir de mon professeur de physique-chimie…

Pour la pro gel douche que j’étais, ayant délaissé savons de Marseille ou d’Alep, beaucoup trop desséchants à mon goût, je me dis qu’il faut tester ce qu’on appelle la SAF !

En une semaine - hé oui, la patience me fait défaut - je m’équipe et fabrique mon premier savon (à l’orange et au cacao). Et voilà ! Comme Obélix avec sa potion magique, je suis tombée dans la cuve - de savon - !

Totalement séduite par ce petit parallélépipède, j’en fabrique des dizaines. Autodidacte, je souhaite valider ma technique et approfondir le sujet.

 

  •  Mes formations 

En février 2010, je pars donc dans le sud-ouest pour une formation dédiée aux amateurs chez des savonniers professionnels, Leanne et Sylvain Chevallier. Je valide ainsi mes principes de fabrication. Je repars avec une idée très précise dans la tête, ouvrir ma propre savonnerie.

En juin 2010, puis en juin 2011, je pars me former à l’Université Européenne des Saveurs et des Senteurs qui propose une formation professionnelle en savonnerie SAF.

Entre temps, je fais un passage chez une autre savonnière professionnelle, Anja Canaux à qui je dois beaucoup. Merci Anja !

En 2015, je suis une formation en dermo-cosmétique naturelle avec Christine Cuisiniez - que je remercie également ces moments partage.

 

  •  Mon histoire 

En 2010, j’ouvre ma première savonnerie artisanale, la Savonnerie Maud SIEGEL. L’histoire se termine en 2014 pour diverses raisons.

Après avoir accusé le coup de la déception, je décide transformer cet « échec » en expérience. En effet, cette première aventure m’a permis d’apprendre énormément de choses, autant d’un point de vue entrepreneurial (comptabilité, gestion clientèle), productivité (recherche de fournisseurs, mise au point de recettes…) que personnel.

En 2014, ma formation professionnelle en savonnerie est officiellement reconnue. Je reçois ma Certification professionnelle de Savonnier, titre enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles. Je suis donc artisan savonnière depuis 2014.

Je me suis mise au vert pendant 2 ans et j’ai refait du savon juste pour moi, pour le plaisir. J'ai également partagé mon expérience avec des savonniers professionnels ou en en devenir. La transmission et le partage sont des valeurs importantes à mes yeux. 

Pendant cette période, j’ai testé de nouveaux ingrédients et amélioré mes recettes. Très régulièrement, j’ai été relancée par des clients qui souhaitaient retrouver mes produits dans leur salle de bain. Parallèlement, un confrère savonnier - que je remercie également - me met en relation avec une marque de cosmétique à la recherche d’un façonnier pour leurs savons SAF. Soutenue par ma famille, mon compagnon et mes amis - là aussi, il faut que je les remercie plus que vivement pour leur présence dans les moments de doutes - me voilà à repenser savons et cosmétiques.

Cette fois, je prends mon temps pour réfléchir mon projet, surtout que je suis enceinte. 

 

Mes deux bébés ont vu le jour en même temps, en février 2016.
Deux nouvelles aventures démarrent !

 

                                                           www.lesperluete.com

                                                           facebook.com/lesperluete

                                                           instagram.com/lesperluete

                                                           pinterest.com/lesperluete

                                                           linkedin.com/in/maud-siegel

 

 

Beaucoup de remerciements dans cette présentation, mais sans les soutiens de toutes ces personnes rien n’aurait été possible.

 

 

 

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

FAQ

Poser une question Signaler ce projet