BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Un puits pour les Himbas

pour un développement choisi et géré par les Himbas

À propos du projet

La campagne est terminée : 32 625 euros récoltés grâce à nos 466 contributeurs !

Nous sommes extrêmement émus, heureux et fiers du résultat qui a dépassé nos espérances !

On ne le dirait jamais assez et on a encore envie de vous le dire et le redire :

Merci à tous ceux qui nous ont soutenu durant cette campagne de crowdfunding, et nous ont permis de dépasser l’objectif fixé !  On est très touché par tous vos commentaires, encouragements et soutiens divers !

Ce n’est que le début du projet pour nous car à présent, il faut qu’on s’occupe de vous envoyer les contreparties et de lancer le démarrage du forage en Namibie (on a hâte !) :-)

En tant que contributeur, vous recevrez une newsletter qui vous tiendra informé des avancements du projet.

Dans tous les cas, vous pouvez continuer à suivre l'actualité de notre association

sur notre site web et notre page Facebook.

Avec l’argent supplémentaire reçu lors de ce crowdfunding, nous pourrons sans doute envisager le démarrage de la construction d’un camping communautaire. Et donner ainsi la possibilité aux Himbas de vous accueillir désormais eux-même dans leur belle région du Kaokoland !

 Pour les retardataires, sachez que la campagne sur Ulule est finie

mais que vous pouvez continuer à donner sur le site internet de notre association ;-)

 

 

[ Nouvel objectif 200% : pour lancer la construction du camping communautaire géré par les Himbas ! ]

C'est FORMIDABLE ! A mi-parcours, nous avons déjà atteint notre objectif initial ! Mais la campagne continue, allons encore plus loin !

Vous avez jusqu'au 17 octobre pour réaliser un don et donner la chance aux Himbas d'être autonomes dans l'accueil et la gestion des touristes avec la CREATION d'un CAMPING COMMUNAUTAIRE géré par les Himbas !

Imaginez ! Vous pourrez être accueillis par les Himbas eux-mêmes dans leur belle région du Kaokoland. Les Himbas ne subiront plus le tourisme, ils en seront les acteurs, en assumeront la qualité et la responsabilité, et les bénéfices viendront alors nourrir une caisse communautaire qui leur permettra de forer d’autres puits.

Regardez ci-dessous le message de notre amie KAREKARE :

Les Himbas devenus ces dernières années les éleveurs semi-nomades les plus célèbres de la Namibie, voient aujourd’hui leur avenir menacé...

Peut-être les avez-vous découverts dans l’émission « Rendez-vous en Terre Inconnue »  avec Frédéric Lopez et Muriel Robin,

ou dans l’émission « Ushuaia » de Nicolas Hulot,

ou encore tout simplement lors d’un séjour en Namibie !

 

Solenn Bardet connait les Himbas depuis l’âge de 18 ans. Elle a vécu plusieurs années parmi eux et a appris leur langue.

Ayant tissé des liens uniques avec ce peuple, Solenn Bardet crée avec les principaux chefs traditionnels himbas en 2006 l’association Kovahimba  (qui signifie « avec les Himbas »).

Depuis 8 années maintenant, l’association accompagne les projets proposés par les Himbas, et travaille pour aider les Himbas et autres minorités hereros du nord-ouest de la Namibie, à protéger et à valoriser leur culture ancestrale, condition nécessaire pour leur reconnaissance, leur développement et le respect de leurs droits en Namibie et dans le monde.

Ce peuple ancestral très attaché à ses traditions porte en lui une part importante de la mémoire du monde. Il veut la préserver et se développer au rythme qui est le sien.

Kovahimba veut avec les Himbas offrir aux nouvelles générations les moyens qui leur permettront de maintenir l’élevage traditionnel pour certains, de développer de nouvelles activités pour d’autres tout en préservant leur magnifique culture.

Mais aucun projet ne peut se développer sans au préalable avoir garanti l’indispensable : l’accès à l’eau.

Or les Himbas sont aujourd’hui confrontés à une évolution climatique qui rend cet accès à l’eau de plus en plus difficile.

 

Aujourd’hui, la priorité de la communauté Himba est la construction d’un puits.

Ce puits permettra d’alimenter en eau une vingtaine de villages et une école, soit 400 personnes et 2000 têtes de bétail. 

Des études ont été réalisées et ont validé la faisabilité du projet :

- Un relevé topographique de la zone a été effectué par l’entreprise Volkmann Land Surveyors (Namibie),

- L’hydroconsultant namibien F. Boeckmuhl a validé la possibilité d’un accès à l’eau.

L’endroit où les Himbas souhaitent construire le puits se nomme Omuhonga, ce qui signifie tout à la fois « celui qui apprend » et « celui qui enseigne ».

Ce lieu d’une grande beauté est situé à mi-chemin entre Opuwo, la capitale Himba, et Epupa, lieu touristique tout au nord de la Namibie où se trouvent les célèbres chutes du même nom.

A quoi va servir le financement ?

Coût du Forage

La construction de ce puits va coûter aux alentours de 25 000 €, en fonction de la profondeur à laquelle il faut forer avant de trouver l’eau.

Le budget estimé pour la mise en place du puits comprends les éléments suivants : 

+ Coûts de transport

+ Coûts de forage du puits

+ Travaux de construction (ciment autour du puits, abreuvoir)

+ Installation de la pompe et des canalisations

+ Panneaux solaires.

Cette somme importante s’explique du fait :

- des difficultés d’accès depuis Windhoek (capitale du pays) jusqu’à la région reculée du Kaokoland. Il faudra en effet faire 1 000 kilomètres pour acheminer le matériel sur place.

- A la nécessité de creuser très profondément le puits pour pouvoir atteindre la nappe phréatique (entre 80 et 120 m).

Notre association a déjà réuni une partie de la somme mais il manque encore 17 500 € pour concrétiser ce projet.

 

La construction du puits fait partie d'un projet culturel plus large. Les Himbas ont en effet le désir de prendre en main leur avenir et souhaitent accueillir dans de meilleures conditions les touristes que nous sommes.

Si la somme est dépassée, ce puits pourra servir aussi à alimenter en eau un camping communautaire, qui sera géré par les Himbas, et dont la construction pourrait alors se faire en 2017, à la suite du forage.

Imaginez ! Vous pourrez être accueillis par les Himbas eux-mêmes dans leur belle région du Kaokoland. Les Himbas ne subiront plus le tourisme, ils en seront les acteurs, en assumeront la qualité et la responsabilité, et les bénéfices viendront nourrir une caisse communautaire qui leur permettra de forer d’autres puits !

L’ultime étape serait pour eux de construire un centre des communautés, lieu de ressources, de conservation de leur patrimoine, de rencontres et d’échanges culturels. En effet, aujourd’hui, la communauté Himba souffre d’un manque de reconnaissance au sein de son propre pays et voudrait, pour être plus forte, associer les ethnies voisines à des projets communs.

Ces projets, nous les avons rêvés avec les Himbas…. Nous désirons les réaliser avec VOUS !

Pour en savoir plus sur le projet de forage, de camping communautaire et de centre des communautés : télécharger le dossier.

IMPORTANT :
L'association Kovahimba étant reconnue d'intérêt général, les dons qu'elle reçoit sont déductibles des impôts à 66 %. Ainsi vous verrez que certaines de nos contreparties sont défiscalisables !


Par exemple, vous financez un don de 100 € pour le forage. Pour vous, le coût réel sera seulement de 34 € après déduction fiscale de 66 €. Et en plus, vous recevez une contrepartie !

 


À propos du porteur de projet

KOVAHIMBA, qui signifie "avec les Himbas", est une association française, basée à Paris, créée pour aider les Himbas et les minorités hereros de Namibie à appréhender le monde moderne tout en préservant leur culture.

Les projets de Kovahimba n'ont de sens que s'ils ont été décidés par les Himbas eux-mêmes.

Site Kovahimba

Facebook Kovahimba

Twitter Kovahimba

Instagram Kovahimba

 


Solenn Bardet, géographe, écrivain, partage la vie des Himbas depuis 1993. En 2007, elle a été mandatée par les principaux chefs Himbas pour parler en leur nom. Pour tout connaitre sur le parcours de Solenn, rendez-vous sur le site de notre association.

 

Autour de Solenn, une équipe de bénévoles actifs tout-terrain, des gens venus de tous horizons :

Catherine, Claudine, Elise, Gisèle, Laurence, Zélie, Arnaud, Georges-Marc, Guillaume et Guillaume, Jean-Marie, et Robert, Yayah, Simon, Genevière, Sophie

Actions réalisées par Kovahimba depuis sa création :

2010-2015 : Travail de sensibilisation avec de multiples conférences, projections, festivals en France et en Namibie sur la situation actuelle des Himbas. Travail de collecte de la « mémoire himba ». Ateliers de formation à l’image au sein des minorités hereros.

2011-2012 : réalisation du film Les Himbas font leur cinéma ! Les communaus himbas y mettent eux-mêmes en scène leur mode de vie. Le tournage a eu lieu en août-septembre 2011 et le film a été diffusé en mai 2012 sur France 5 (Gédéon Productions) et dans de nombreux festivals en France et à l’étranger où il a reçu différents prix.

 2009 : Forage d’un puits à Wakaparue, centre Kaokoland, pour 300 personnes et leurs troupeaux.

 2008 : Réalisation d’une exposition conçue par les Himbas, Himbas, the Ochre Way of Life au Centre Culturel Franco-Namibien (Windhoek, Namibie). L’exposition a ensuite été présentée dans les différents centres culturels français d’Afrique australe. Une version française de l'exposition a été montrée à Paris.

 

 

  Frank Desplanques, rédacteur en chef de l'émission Rendez-vous en Terre Inconnue (France 2), animée par Frédéric Lopez.

"Lors de notre tournage de l'émission avec Muriel Robin chez les Himbas, j'ai été très touché et admiratif de ce peuple qui a su conserver son mode de vie ancestral en harmonie avec la nature ! Mais dans ce pays aride, le peuple rouge a un besoin essentiel : l'eau. Avec Kovahimba aidez-les à construire un puits à Omuhonga, essentiel pour leur vie et la préservation de leur culture !"

 

Sophie Jovillard, présentatrice de l'émission Echappées Belles (France 5)

Sophie débute en 1995 sur Télé Lyon Métropole pour l'émission CQFD. Elle rejoint France 3   en 1998 en tant que chroniqueuse pour C'est l'été. Trois ans plus tard, elle anime l'émission Détour du monde puis Hub by sur la chaîne Voyage. Depuis 2006, elle présente Echappées belles sur France 5.

 

Le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel qui a pour mission la recherche, la conservation et l’enrichissement des collections et du patrimoine naturel et culturel, l’enseignement et la diffusion des connaissances à l’intention de tous les publics. Créé en 1635 sous le nom de Jardin du Roi, il figure aujourd’hui parmi les trois plus grands musées d’histoire naturelle au monde. www.mnhn.fr

Le MNHN soutient le projet de Kovahimba en déléguant (et finançant) plusieurs chercheurs, dont la muséologue Fabienne Galangau-Quérat, qui a conçu la grande Galerie de l’Evolution, sur le projet de centre des communautés. 

 

L’Institut de Recherche pour le Développement : L’IRD développe des activités de recherche, de formation et d’innovation dans le but de contribuer au développement social, économique et culturels des pays du Sud. Fondé sur l’interdisciplinarité, cet organisme a été créé en 1942, devient dans les années 1950 l’ORSTOM puis en 1998, l’IRD. De même, l’IRD soutient le projet en déléguant (et finançant) plusieurs chercheurs sur le projet de centre des communautés. www.ird.fr

 

 

André-Pierre Arnal : peintre français de renom né en 1939, ancien membre du groupe Supports/Surfaces. Ses oeuvres sont exposées notamment dans les collections publiques du Centre Georges-Pompidou, du Musée d'art Moderne de la ville de Paris, du Musée d'Art Contemporain de Quebec ...

La personne André-Pierre Arnal - Centre Pompidou

 

Philippe Alexandre Chevallier : Photographe français de renom. Passionné par les voyages et notamment par l’Afrique, il a décidé d’aider Kovahimba en permettant à notre association de proposer des contreparties uniques  (on vous laisse découvrir tout le détail dans les contreparties ci-jointes !) www.philippealexandrechevallier.com

 

Simon Hureau : Auteur français de Bande-dessinée, primé à Angoulême en 2012.

Il a choisi en 2015 d’aider notre association. Il est notamment parti en avril avec Solenn chez les Himbas pour travailler avec elle sur une bande-dessinée qui retracera les vingt années de partage de Solenn avec les Himbas, mais aussi l’évolution de ces derniers depuis la guerre d’indépendance.

Leur récit paraitra chez La Boite à Bulles en 2016.

 www.la-boite-a-bulles.com

 

Geneviève Roussel : Artiste peintre pastelliste professionnelle, avec une préférence pour les sujets ethniques surtout les portraits, l'humain d'ici et d'ailleurs est un sujet qui l'intéresse depuis toujours.

"Partager,véhiculer un savoir en proposant des stages de pastel dans des associations diverses et variées, créer du lien sur mon chemin pictural, est mon fil conducteur"

 www.genevieve-roussel.com

 

Equal For All est la fusion de deux passions. Une passion pour les chaussures et un profond intérêt envers l’entrepreneuriat social. Le modèle entrepreneurial est unique : réaliser via la vente de chaussures de qualités, des projets pour une société plus équilibrée, plus juste.  Ces projets divers portent sur des sujets variés tel que l'éducation, la santé ou l'art et répondent tous à la même dynamique. Identifier des besoins. Les comprendre. Et développer une solution entièrement initiée et financée en interne pour y répondre et permettre à des personnes de se développer. http://equal-for-all.com


    

FAQ

  • Je ne veux pas payer sur internet, y'a t-il d'autres moyens de paiement ?

    Oui bien sur ! Votre générosité ne doit pas être freinée :-)

    Plusieurs moyens de paiement sécurisés vous sont proposés pour faire vos contributions en ligne sur Ulule :

    • Carte Bleue
    • PayPal (noter que notre association devra payer un supplément de frais via ce mode de paiement)

    MAIS SACHEZ que si vous êtes réfractaires à faire un paiement en ligne, il vous est tout à fait possible d'effectuer un paiement par les moyens suivants :

    Chèque : Ils doivent être à l'ordre de "Association Kovahimba". Ensuite, il suffit de nous l'envoyer à notre adresse et de nous indiquer la contrepartie que vous souhaitez (ou pas) :

    Association Kovahimba
    11, rue Ferdinand Gambon
    75020 Paris

    Par virement : Effectuez le virement sur le compte de KOVAHIMBA, envoyez nous un mail pour nous prévenir et indiquez nous les contreparties que vous souhaitez (ou pas) :

    Titulaire du compte : ASS KOVAHIMBA
    IBAN : FR76 1027 8060 3900 0206 6764 140
    BIC : CMCIFR2A

     

    Dans tous les cas, n'hésitez pas à nous contacter pour toutes questions si besoin sur notre boite mail : kovahimba@gmail.com

    Dernière mise à jour : il y a 2 années

  • Toutes les contreparties proposées permettent-elles une réduction d'impôt ?

    Non, toutes les contreparties ne permettent pas de bénéficier d'une réduction d'impot.

    Pour le savoir, allez dans la colonne de droite. Pour chaque contrepartie, nous indiquons si elles peuvent être considérées comme un don ou non :

    • Si elles le sont, vous aurez le message suivant : "DON : Bénéficiez d'une déduction fiscale de 66% (un don de 10€ ne vous coûte que 3,40€)"

     

    • Autrement, vous aurez le message suivant : "Attention : Vous ne bénéficiez pas de déduction fiscale sur ce montant"

     

    IMPORTANT : A partir du moment où vous versez de l'argent sans contrepartie en échange, vous pourrez déduire ce montant sur vos impots sur le revenu. Car cela sera toujours considérée comme un don ! ;-)

    Dernière mise à jour : il y a 2 années

  • J'ai oublié de renseigner mon adresse postale pour recevoir mon justificatif fiscal et/ou mes contreparties, comment je fais ?

    Aucun souci, à tout moment, vous pouvez aller renseigner ou modifier votre adresse postale sur votre compte Ulule.

    Pour cela, cliquez sur votre logo au niveau du bandeau en haut à droite de l'écran, accédez au menu "Préférences", puis sur le bandeau un peu plus bas, cliquez sur le menu "Adresses de livraison".

    Dernière mise à jour : il y a 2 années

  • Est-ce possible de participer au projet même quand la campagne Ulule est terminée ?

    Oui, même si notre campagne sur Ulule est terminée, il est toujours possible de contribuer aux projets de notre association

    Différents moyens de paiements s'offrent à vous : chèque, virement, CB, Paypal

    Tout est détaillé sur notre site web : www.kovahimba.org

    Dernière mise à jour : il y a 2 années

Poser une question Signaler ce projet