BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Kokoï

Désolé, rien de personnel.

À propos du projet

Pitch :

Simon, tueur à gage expérimenté, est connu pour son professionnalisme. Ses atouts : Net et sans bavure, propre et discret. Mais ces derniers temps, il n'a plus trop la tête à ce qu'il fait. Perturbé par l'un de ses contrats qui l'a amené à affronter son meilleur ami. Ce qui finit de le convaincre, c'est cette mission qui se termine mal. Il est peut-être temps pour lui de prendre une retraite bien méritée. L'agence qui l'emploie accepte, mais le convainc d'accepter un dernier contrat. Alors qu'il est au rendez-vous pour rencontrer son contact, il se fait piéger par Atwood. Jeune prétentieux, il se présente comme étant son remplaçant. La retraite tant prisée lui sera éternelle, du moins, ce que croit Atwood.

 

Note d'intention :

A l’origine du film, il y a une nouvelle ("Souvenir d'Amazonie") que mon ami Thierry avait écrit pour le concours Quai du Polar. Etant passionné par le polar, j’y ai tout de suite vu les images qui pourraient en faire un film. J’ai brodé autour de son histoire et y ai ajouté le remord.

Inspiré par des films noirs du même genre et le jeu vidéo "Hitman", je souhaitais dans un premier temps donner la même image que l'agent 47 à Simon. Finalement, c'est en reparlant du projet à mon ami Mika que l'évidence était sous mes yeux. Il est le sosie de Jean Reno, alors, pourquoi ne pas en profiter. Voulant aussi en faire un homme expérimenté, j'ai choisi un homme mûr.

Dans les films de tueur, le personnage principal traverse souvent des épreuves difficiles, puis finit malgré tout par s'en sortir. C'est ce que je veux montrer au début. Le spectateur s'attendra certainement à ce que Simon termine sa mission en beauté et parte en retraite dans les îles. C'est un peu comme la pyramide des prédateurs.

Sur ce premier point, je commence à m'attacher au fait que les apparences peuvent être parfois trompeuses. Il y a pour cela une comparaison faite par Atwood lui-même lorsqu'il parle de la grenouille "Kokoï", cet "animal d'aspect inoffensif" et qui pourtant s'avère être dangereux.

Le deuxième point que je souhaite aborder est le remord. On montre souvent un tueur à gage comme étant sans âme, sans sentiment, sans remord. Sans vouloir pour autant en faire des anges, je veux faire apparaître le remord dans leur choix.

Je souhaite filmer en caméra HD le plus proche du cinéma pour plusieurs raisons. Je trouve son utilisation et son exploitation plus pragmatique. Aussi, le tout coûte moins cher que la pellicule. L'ambiance sera en légère pénombre dans les intérieurs. Je souhaite une image légèrement désaturée avec une forte présence du rouge au début du film, qui se colorisera au fur et à mesure de l'avancée. Lorsque Atwood entrera dans sa voiture et qu'il verra Simon, l'image perdra rapidement de sa couleur, avec toujours cette forte présence de rouge.

Le son sera tout aussi important, avec notamment un changement de point de vue qui suit les comédiens. Tout comme l’image pourra être floue en fonction de ce que voit le personnage, le son sera atténué, étouffé.

Concernant les lieux, je souhaite tourner à Lyon, persuadé que la ville est emplie de tout ce dont il est nécessaire pour faire un film. Le restaurant est de spécialité italienne, comme une référence aux films de gangsters qui sont souvent portés sur la mafia Italienne. Le parc ne doit pas être trop grand, car je cherche une certaine proximité et discrétion pour la rencontre entre le « héros » et son rival. Restera à trouver un appartement décoré de manière très simple et épurée, à l’image de Simon ; et des bureaux de préférence de plein pied pour les premières images du film, démontrant le caractère et l’efficacité de Simon.

 

L'équipe Technique :

Image : Yann Siaudeau

Son : Pascal Jacquet

Maquillage : Amandine Bardin

Lumière : (uniquement le matériel) : Stephan Meynet

 

Casting :

Bernard Micas - Simon

 

 

 

   Bernard Micas / Simon

 

 

 

 

 

Thierry Maillot / Gabriel

 

 

 

 

   Thierry Maillot / Gabriel

 

 

 

 

Hassan Jouhari / Atwood

 

 

 

 

   Hassan Jouhari / Atwood

 

 

 

 

Bernard Jadot

 

 

 

 

   Bernard Jadot / Bersaglio

 

 

 

 

Lionel Basset

 

 

 

 

   Lionel Basset / Homme de main

 

 

 

 

Arnaud Llopis

 

 

 

 

   Arnaud Llopis / Homme de main

A quoi va servir le financement ?

Le projet va entrer en phase de tournage à partir de mi-mai 2012. Cette aide financière nous est indispensable pour finaliser ce projet qui nous tient à cœur. Ce film sera bien entendu, présenté dans tous les festivals de France dans un premier temps. Ensuite nous prévoyons une traduction sous-titrée Anglais, pour une diffusion plus large. Cependant, face à des ambitions importantes mais des moyens financiers limités, nous faisons appel à vous pour contribuer au projet afin qu'il puisse aboutir.


Actuellement nous disposons du matériel d'éclairage, de deux caméras vidéo performantes, et de la majorité des éléments de décor.

Cependant, l’équipe technique qui m’entoure et les comédiens sont bénévoles, et je mets un point d'honneur en tant que réalisateur à leur rembourser les frais de déplacements et de restauration durant ces 6 jours de tournage. Aussi, j’ai besoin d’un financement pour assurer cette logistique. C'est-à-dire :

- Restauration des acteurs et de l’équipe technique sur la durée du tournage : 150 euros

- Location autre matériel : 650 euros

- Coût du carburant : 200 euros

- Coûts maquillage et effets spéciaux : 150 euros

Coût total : 1150 Euros. 

À propos du porteur de projet

Je m’appelle Yann Siaudeau. Je suis né le 30 décembre 1975 à Libourne.

Durant une première carrière de 16 ans dans le domaine technique pour la Défense, où j'ai eu l'occasion de travailler et de m’épanouir dans des domaines souvent différents, je me suis pris de passion pour l'image et j'ai commencé à me former dans la photographie. De Bordeaux à Tours, en passant par Lyon, la Serbie, la Côte d'Ivoire, j'apprenais et ramenais des histoires et des images de mes aventures.

Raconter des histoires a toujours été une passion, et de ce fait, je me suis décidé à franchir le pas et à me lancer dans l'écriture et la réalisation de fictions et de documentaires. C’est donc avec un œil avisé que je me suis tourné vers la vidéo. Grâce à d’autres professionnels de l’image et d’un club de cinéastes, j’ai pu affiner ma maîtrise de la prise de vue, afin d’obtenir les meilleures images. 

A 36 ans, mon cheminement n'est pas terminé, et je n'ai pas beaucoup de films à mon actif (4 au total), dont "Switch" qui a remporté un prix au concours Régional de la FFCV, et a été sélectionné au concours National de la FFCV en 2010. Vous pouvez le visionner ici : http://vimeo.com/18560117

J'ai aussi réalisé des documentaires dont le film "Au bord du cercle" pour Ushuaïa TV comme assistant réalisateur et chef-op 5D.

Si vous voulez voir d'autres créations photos et vidéos, n'hésitez pas à visiter mon site : http://www.euclyps.com

 

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet