BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Ensemble faisons reculer la mortalité maternelle

Des kits échographiques portables pour faire reculer la mortalité maternelle et néonatale au Cameroun

À propos du projet

Aucune femme ne devrait mourir en donnant la vie, tout comme chaque enfant mérite d'avoir toutes les chances de vivre.

Le casse-tête du taux élevé de mortalité maternelle et néonatale en Afrique reste une préoccupation majeure, même si tous les efforts sont faits pour inverser la tendance.

Parce que chaque décès est un décès de trop, nous souhaitons à travers cette campagne de financement participatif mettre à contribution les nouvelles technologies pour aider à faire reculer la mortalité maternelle et néonatale au Cameroun. Il s’agit de mettre à disposition de quelques établissements de santé sous-équipés dans des zones rurales les plus marginalisées un « Kit portable d’échographie » constitué de :

  • Un échographe portable à ultrasons avec sonde avec 1h30 d’autonomie via la batterie interne
  • Une alimentation solaire de secours
  • Une formation de prise en main + un manuel pratique d’utilisation.

Ce dispositif permettra aussi aux sages-femmes de pouvoir se déplacer pour aller si besoin à la rencontre des futures mamans pour un impact beaucoup plus important dans la détection des anomalies congénitales chez les fœtus, la surveillance des grossesses à haut risque, ou la détermination la position d'un bébé avant la naissance. Il permettra aussi avec le logiciel de gestion intégré de centraliser les coordonnées et données des patientes pour un meilleur suivi au fil des maternités.

Entre 1990 et 2015, le taux mondial de mortalité maternelle (soit le nombre de décès maternels pour 100 000 naissances vivantes) n’a diminué que de 2,3% par an. Néanmoins, la baisse de la mortalité maternelle s’est accélérée à partir de 2000. Dans certains pays, le repli annuel de la mortalité maternelle entre 2000 et 2010 s’est situé au-dessus de 5,5%, qui est le taux nécessaire pour atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement.

 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), plus de 200.000 femmes meurent chaque année en Afrique subsaharienne de causes évitables liées à la grossesse et à l'accouchement. De plus sur plus de 3 millions de nouveau-nés qui meurent chaque année, 99 % sont dans les pays en développement.

Et ce ne sont que des estimations qui ne révèlent pas l’ensemble du tableau. ~60% des pays ne sont pas dotés des systèmes adéquats permettant de comptabiliser les naissances et les décès et de nombreux décès ne sont pas enregistrés.

Au Cameroun, la mortalité maternelle est une tueuse silencieuse à grande échelle : une femme meurt toutes les 2 heures en donnant la vie. Soit 12 femmes qui décèdent chaque jour qui passe juste parce qu’elles ont voulu donner la vie. Selon des statistiques, en moyenne 7 000 cas de décès sont enregistrés au Cameroun chaque année, en raison notamment de l’insuffisance d’une prise en charge obstétrique de qualité et l’accès difficile aux soins de santé. 

 

L’élimination de ces décès est un objectif réalisable. Plus de 80% de ces décès sont évitables grâce l’assistance d’un personnel qualifié avant, pendant et après l’accouchement peut sauver la vie des femmes et des nouveau-nés. En effet, la sage-femme est considérée comme un acteur clé dans l’amélioration de santé maternelle et infantile au regard de son rôle consistant à offrir à chaque femme un accompagnement éclairé pour la planification familiale, la grossesse, l’accouchement, les suites de couches et le suivi du nouveau-né.     

 

Malheureusement, en 2015, le Cameroun ne comptait encore qu’une sage-femme pour 30.000 femmes et ces dernières n’ont très souvent pas de moyens basiques à leur disposition, comme les échographes par exemple.

L'OMS recommande au moins 4 visites prénatales pour déceler toute complication en cours de grossesse. Mais nombreuses sont les femmes en milieu rural qui n'ont ni les moyens, ni l'accès aux installations pour passer ne serait-ce qu'une visite. Une échographie avant 24 semaines de gestation (plus connue sous le nom d'échographie précoce) est décisive pour estimer l'âge gestationnel, améliorer la détection des anomalies fœtales et des grossesses multiples, limiter le déclenchement du travail pour les grossesses après terme et plus généralement améliorer l'expérience des femmes enceintes. 

 

 

Donnons sa chance à chaque mère et à chaque enfant.

Ensemble agissons à notre niveau pour faire reculer la mortalité maternelle et néonatale au Cameroun et en Afrique.

 

A quoi va servir le financement ?

Avec les 15 000€ demandé, nous pourrons modestement proposer 3 kits, qui permettront déjà de sauver plusieurs dizaines de vies.

Avec 20 000€, on pourra offrir 4 kits, avec 25 000€ à 5 kits etc.

Chaque palier de 5000€ nous permettrait de proposer 1 kitsupplémentaire pour sauver beaucoup plus de vies, avec votre soutien.

 

 

Répartition des coûts

 

 Brochure - Echographe portable à ultrasons Mindray DP-10 (anglais)

 

À propos du porteur de projet

Donation dans un orphélinat dans la banlieue de Yaoundé (Cameroun)

Être et Vivre est une association sans but lucratif créée en 2013 qui s'est focalisée sur des activités d’accompagnement, d’éducation et de prise en soins des mamans défavorisées et de leurs enfants.

NOS MISSIONS

Education maternelle : travailler à l’éducation des mamans et futures mamans qui ont difficilement accès aux ressources de qualité

Renforcement des capacités : contribuer à renforcer les compétences des professionnels assistants de maternité et de puériculture, principalement dans les zones reculées et en milieu défavorisé

Accompagnement psychologique : travailler à redonner le sourire et la confiance aux mamans qui se sentent perdues et très mal dans leur peau

Création d'emplois : créer des emplois autour de l’éducation et de l’accompagnement des mamans et enfants.

Causerie Éducative (Lycée Et Collèges) Contraception et autres Sujets Tabous

Visite de soutien à la prison des femmes de Nfou (Cameroun)

Causerie Éducative (Lycée Et Collèges) Contraception et autres Sujets Tabous

Association Etre & Vivre

15 quai d'asnieres
Villeneuve-la-garenne, 92390 – France

 Bastos, face résidence du Japon, Yaoundé - Cameroun

 

N'hésitez pas à nous suivre sur pour vivre avec nous l'avancement de nos projets :

Facebook : www.facebook.com/associationetrevivre/

Email : contact@etre-vivre.org

Site web : www.etre-vivre.org

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet