BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

J'irai manger des khorovadz

Un livre témoignage : 6250 km à vélo couché du Vercors au Caucase pour un projet humanitaire.

À propos du projet

L'opération est maintenant cloturée.
Mais vous pouvez commander le livre sur le site www.aventure-en-solidaire.net

________________________________________________________________

 

BONNE NOUVELLE !
Nous avons explosé l'objectif ! Merci à tous (et ce n'est pas fini, vous pouvez continuer à participer...)
D'ores et déjà je peux vous annoncer que le cahier 16 pages couleurs sera intégré au livre, ce qui devrait faire un ouvrage de 368 pages. L'imprimeur nous accompagne dans cette démarche puisqu'il nous consent une remise pour soutenir le projet !

Regardez vite ci-dessous les nouveaux bonus livrés EN PLUS des contreparties prévues ci-contre !

Voilà des années que ce projet était en cours. Un rêve de plus que j’ai — enfin — pu boucler après 5 ans de gestation. Il était resté bloqué pendant des années… au bout de la première page ! Manque de temps, manque d’expérience. Finalement j’ai pu m’y remettre et vivre cette aventure d’un autre genre, mais tout aussi enrichissante.

Merci de soutenir l'édition du livre "J'irai manger des khorovadz" retraçant mon voyage à vélo couché de France en Arménie. Je suis parti quasiment sans expérience pour pédaler 6 250 km. Un projet solidaire qui a permis de réunir 12 000 € pour la réhabilitation d'une école maternelle en Arménie avec les associations "Aventure en solidaire" et "Espoir pour l'Arménie". Un récit jalonné de réflexions personnelles et d'anecdotes sur ma vie.

Durant ce voyage j'ai traversé 13 pays, dont un qui n’existe pas, dormant sous la tente dans les forêts d’Ukraine ou dans les champs de Géorgie, voire chez l’habitant au gré des invitations le long de la route. Que de souvenirs avec l’accrochage en Moldavie, les vaches dangereuses de Géorgie, les nématocères d’Allemagne, l'indéfinissable maladie en Roumanie, etc.

C'était mon rêve, un voyage à vélo, il s'est réalisé.

Un rêve qui a réveillé des souvenirs d’enfance et des histoires familiales d’exil vécues en Algérie ou en Arménie, un voyage où l’imaginaire s’est incarné dans la réalité, où l'aventure a pris le dessus sur le quotidien et la routine.

Livre 15 x 21 cm - Dos carré collé - 350 pages

Un cadeau idéal pour Noël !

Quelques chiffres du voyage :

• 6 250 kilomètres
• Vitesse moyenne : 18,35 km/h — Vitesse Maxi : 73 km/h
• Distance quotidienne moyenne : 96 kilomètres
• 12+1 pays traversés (Suisse, Allemagne, Autriche, Slovaquie, Hongrie, Roumanie, Ukraine,
  Moldavie/Transnistrie, Russie, Turquie, Géorgie, Arménie)
• 28 300 m de dénivelé positif
• 368 heures passées à pédaler
• Traversée des Carpates et du Caucase
• 1 câble de dérailleur (arrière) cassé
• 0 crevaison

Découvrez un extrait GRATUIT du livre !
Je vous offre le premier chapitre. Cliquez sur ce lien pour télécharger le fichier PDF.

« Un immense  bravo pour ce récit captivant, très bien écrit et très agréable à lire. Un équilibre savant entre l’aventure à proprement parler et les réflexions qu’elle a inspirées sur tant de sujets différents. Et pourtant, on n’est jamais hors sujet. Cette manière de te dévoiler et de laisser le lecteur entrer dans tes pensées et ton intimité nous donne l’impression d’être partis avec toi et de t’accompagner sur la route au fil des rencontres et des anecdotes. J’ai ri de bon cœur à plusieurs reprises et tu m’as aussi arraché quelques larmes. »
Pierre Lachat

« Ce récit m’a mis des images plein la tête. Tout est vivant, avec quatre facettes : le voyage à vélo, les régions traversées, des réflexions générales et toi qui te livres pas mal, tout en laissant une part de mystère. Ce livre, c’est comme si tu nous permets de pédaler à tes côtés. Pour avoir fait quelques (petites) escapades vélocipédiques par le passé, j’y ai retrouvé cette liberté et cette curiosité que seul le vélo permet. Cet instrument que certains qualifient de torture est un formidable moyen de contact. Je me suis souvenu qu’il a aussi cette faculté de libérer l’hospitalité. Le cycliste est-il un hôte d’honneur à cause de l’effort que sa machine lui impose, sa persévérance suscite-t-elle une forme de respect ? »
René Delattre

« Chacun porte au fond de lui un parcours de vie intime et parfois même douloureux. Il faut souvent des années pour que ce jardin secret s’ouvre au grand public. Car il n’est pas facile de revisiter les étapes qui ont façonné notre caractère, nos émotions, nos convictions ou nos choix de vie. L’écriture est très souvent une thérapie libératrice. C’est un chemin de vérité, de maturité, mais aussi un chemin qui exige beaucoup d’humilité.
Marc Brunet nous a habitués par son parcours atypique à de nombreux défis aussi exceptionnels qu’inattendus.
Avec ce récit, plein d’authenticité, d’audace, d’aventures rocambolesques et de déchirements douloureux, il nous révèle une autre facette de sa personnalité, de ses combats, de ses valeurs, de ses rêves. La foi en l’avenir et l’optimisme ne l’ont jamais abandonné. Au contraire, il croit en la force de la vie. Dans notre société où beaucoup de nos contemporains sont désabusés et en quête de sens, cet ouvrage est un véritable ballon d’oxygène qui nous invite à être vrai, et à regarder toujours plus loin et toujours plus haut. »

Gilbert Léonian


CARTE ANIMEE DU PARCOURS


 

A quoi va servir le financement ?

Les royalties dues à l'auteur seront reversées au projet humanitaire en cours de l'association Aventure en solidaire.
Cette association est l'éditeur officiel de l'ouvrage.
Par votre participation, vous vous ferez plaisir tout en soutenant des populations défavorisées.
Paiement par chèque possible.

92% du financement servira à l'impression du livre. Merci à l'imprimeur CORLET pour le partenariat en soutien à ce projet. (les 8 % restants seront reversés à Ulule pour la commission contractuelle).
(L'objectif proposé couvre à peine la moitié des frais engagés).

BONUS COMPLEMENTAIRES livrés en plus des contreparties déjà prévues :

PACK Guidon : + lien privé pour le film du voyage
Pack Dérailleur : + le DVD du voyage
Pack Pédalier :  + un 2e DVD (voyage en Afrique) + une spécialité pâtissière de la ville de départ (le Suisse…) + 1 carte faite main du Burkina Faso
Pack Fourche : + 2 spécialités pâtissières  qui symbolisent  le départ et l’arrivée : le Suisse de Valence et le Baklava d’Arménie + 1 carte faite main du Burkina Faso
Pack Roue :  + un 2e DVD (voyage en Afrique) PLUS les 2 spécialités pâtissières + 1 carte faite main du Burkina Faso
Pack Chirakamout : + un jeu « Les villageois de Baobila » (nouveau jeu de société pour sensibiliser aux questions de pauvreté - valeur 35€)
Pack Erevan : + 2 jeux « Les villageois de Baobila » + des Suisses
Pack Khorovadz 1 000 €  : + 3 jeux « Les villageois de Baobila » + des Suisses

Les cartes du Burkina Faso

 

Jeu « Les villageois de Baobila »produit par le SEL

À propos du porteur de projet

Marc Brunet
J'ai 64 ans, je suis marié et père de deux enfants et quatre fois grand-père. Je suis né en Algérie la semaine où la guerre a commencé - et oui, je suis pied-noir - et j'ai vécu une enfance mouvementée dans ce pays avant d’être contraint de le quitter à l'âge de 8 ans. J'ai toujours été engagé à différents niveaux dans la musique dès l’âge de 11 ans. Après une scolarité « classique » menée en parallèle avec des études musicales (piano, trompette, guitare, batterie, chant), j'ai exercé des responsabilités dans des associations de promotion de l’art et de la gospel music (magazines, concerts, séminaires). En 1984, avec mon frère Jean-Luc, j'ai créé la société « Séphora, la musique de la Vie », éditeur phonographique et diffuseur de CD/DVD dont j'ai été le Directeur jusqu’en 2014. J'ai également dirigé pendant dix ans le festival Séphora (musique et activités artistiques) qui réunissait 2 000 à 3 000 personnes à chaque édition. Mes activités professionnelles et mes aventures sportives m'ont donné l’occasion de visiter près de 50 pays.

Je pratique le jogging, le trail, le VTT et le vélo couché depuis de nombreuses années, mais tout a basculé en 2004, l’année de mes 50 ans quand j'ai participé à ma première compétition : un marathon, malgré l'avis contraire de mon médecin de l'époque... Puis en 2011, parallèlement à une vie professionnelle bien remplie et passionnante, je me suis lancé dans des aventures sportives et humanitaires et j'ai découvert que rien n’est impossible : il suffit d’avoir des rêves, d’y croire et de se fixer un objectif. J'ai alors créé l’association "Aventure en soliDaire". J'ai également été l’initiateur et organisateur du festival du voyage et du vélo sur Valence.

Aujourd’hui à la retraite, j'anime régulièrement des conférences (avec support audio-vidéo) sur mes aventures sportives et solidaires, pour différents publics : associations de voyage, festivals, écoles, médiathèques, etc. Je propose également une expo-photo et la découverte de mes vélos bizarres.
Ces rencontres, destinées à des publics variés, sont une occasion de partage d’expériences, de réflexion et de débats. Je souhaite également encourager les jeunes — et les moins jeunes — à réaliser leurs rêves et à mettre en valeur les aspects positifs de la vie pour cultiver l’optimisme.