Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

LA GHAMI SOLAR SCHOOL - Népal

Gardons ces portes ouvertes et aidons-là à accueillir toujours plus d'élèves

À propos du projet

LA GHAMI SOLAR SCHOOL A BESOIN DE VOUS POUR OUVRIR SES PORTES À PLUS D'ÉLÈVES. 

LA GHAMI SOLAR SCHOOL A BESOIN DE VOUS POUR OUVRIR SES PORTES À PLUS D'ÉLÈVES. CHAQUE CONTRIBUTEUR APPORTERA SA PIERRE À L'ÉDIFICE! 

DÉCOUVREZ LE PROJET ET LES CONTREPARTIES QUE NOUS VOUS PROPOSONS EN ÉCHANGE DE VOTRE PRÉCIEUSE PARTICIPATION.

LAISSEZ MOI VOUS RACONTER UNE HISTOIRE, NOTRE HISTOIRE 
Il y a 16 ans, j'ai visité le Népal pour la première fois. Je ne savais pas encore à quel point ce voyage allait me transformer la vie et que, quelques années plus tard, cela allait également changer le destin de plusieurs enfants locaux.

L'ARRIVÉE AU MUSTANG (NEPAL).
Mustang est une région du plateau tibétain entre le Népal et le Tibet. Politiquement elle appartient au Népal mais culturellement elle appartient au Tibet. Un lieu hors du temps, aussi distant que fascinant, un lieu qui représente le berceau d’une civilisation millénaire qui n’a pas encore été éraflée par le progrès.

En traversant le pays je me suis plusieurs fois demandée pourquoi il n'y avait pas d'enfants. En effet je n’en avais ni vu ni rencontré ne serait-ce qu’un seul lors de tout mon séjour passé sur place. 

En posant quelques questions et en faisant un peu de recherche j'ai découvert que, faute de structures scolaires adéquates dans la région, le seul moyen pour les familles du Mustang de garantir une éducation à leurs enfants était de les envoyer dans un internat au Népal à partir de l'âge de 5 ans. Les enfants venaient ainsi catapultés dans une réalité complètement différente de la leur, devaient apprendre une autre langue (la langue parlée au Mustang est le tibétain et non le népalais) et devaient même changer leur nom dès leur arrivée (pour des questions de culture).

Trop souvent malheureusement les familles étaient incapables de payer les frais de déplacement pour rendre visite à leur enfants ou pour les faire rentrer chez eux le temps des vacances; ceci à tel point que les familles perdaient même parfois trace de leurs enfants.

 


 

IL FALLAIT UNE ÉCOLE
Pendant plusieurs années j’ai rêvé de retourner au Mustang pour faire quelque chose et aider cette ancienne culture à défendre ses origines. Les enfants d'aujourd'hui seront les adultes de demain et ces enfants représentent l'avenir d'un peuple en voie de disparition. La menace pour leur identité est maintenant quotidienne et inexorable.


UN RÊVE TRANSFORMÉ EN RÉALITÉ
Il y a 4 ans, grâce au soutien de l’association Pietro Taricone, nous avons construit la première école à Ghami, au cœur du Mustang. Ce travail a duré trois ans en partie à cause du tremblement de terre qui a malheureusement frappé le Népal. 

L'école est située dans une région éloignée. Lorsque nous avons commencé les travaux il n'y avait pas de route ni d'électricité et il était presque impossible de communiquer avec le monde extérieur. Nous n'avions que trois mois pour transporter la totalité du matériel nécessaire pour les travaux; ces 3 mois correspondaient à la période durant laquelle la rivière Kaligandaki se vidait partiellement, sinon il était impossible d'atteindre le village de Ghami. 

Nous voulions offrir aux enfants la possibilité d’obtenir une formation qui leur permettrait d’affronter et de s’adapter le mieux possible au reste sans leur retirer la possibilité de connaître, partager et d'apprécier la richesse de leur patrimoine culturel. Protéger la culture d'un peuple est aussi important que de le nourrir. En effet le droit à l'éducation appartient à tous les enfants partout dans le monde, quelle que soit leur appartenance ethnique et leur statut social.
Ce projet a pour objectif d’offrir aux enfants de cette petite et unique terre du Mustang l'espoir d'un avenir meilleur afin que les nouvelles générations puissent disposer d'une meilleure alternative pour l’education de leur enfants.           
En parallèle, ce projet nous permet aussi de donner au reste du monde l'occasion de découvrir une culture millénaire qui a encore beaucoup de choses à nous apprendre ! 

POURQUOI L'ÉCOLE EST-ELLE IMPORTANTE?
Il est estimé que le taux d'analphabétisme au Mustang dépasse 80%. L’absence d’écoles dans la région génère une migration de la culture et, faute d’autre solution, les familles économiquement capables de soutenir l’éducation de leurs enfants (environ 5 à 7% de la population) favorisent donc le déplacement et donc la “disparition” des enfants dans la région (qui dure généralement entre 10 à 15 ans et devient souvent définitive).

Ceux qui décident de rester - ou plutôt qui ne peuvent pas se permettre de partir -  doivent affronter l'analphabétisme et le déclin social qui en suit.

De plus, la localisation géographique des quelques structures scolaires existantes ne permet actuellement pas à tous les enfants de les atteindre ou, une fois atteints, les enfants Mustangi doivent faire face à une culture différente de la leur et à une éducation qui vise pas à améliorer leur conception en effaçant malheureusement leurs origines.

 

NOTRE ENGAGEMENT: L'ÉCOLE SOLAIRE DE GHAMI.
Dans notre école, en plus de toutes les matières incluses dans le système scolaire international, les enfants étudient leur langue, le tibétain, mais aussi le népalais et l'anglais. Aujourd'hui le Ghami abrite 56 enfants venants de nombreux petits villages de la région.
Les enfants qui fréquentent notre école ont droit à la cantine et au dortoir. 
Puisqu’il n'y a pas de routes “faciles” / accessibles dans la région et, même s'il y en avait, les familles n'ont pas de moyen de transport le dortoir permettent d'accueillir tous les enfants qui doivent malheureusement parcourir plusieurs heures de marche pour atteindre l’école. 

À quoi va servir le financement ?

LES FRAIS SONT NOMBREUX ET NOS FONDS SONT DÉSORMAIS TRÈS LIMITÉS.

L'ÉCOLE EXISTE DÉJÀ MAIS IL FAUT CONTINUER A DÉVELOPPER LE PROJET  
Maintenant que la structure de l’école est terminée nous devons nous assurer que tout fonctionne et qu’elle pourra continuer à être utilisable dans le temps; seulement de cette manière il sera possible de changer le destin des enfants et des familles de la région.

QUELS SONT LES COÛTS À SUPPORTER?

Les professeurs qui enseignent dans notre école viennent des villes voisines du Népal. Pour rester dans notre école isolée au Mustang, nous devons leur garantir un salaire fixe avec un contrat d'au moins un an (sinon, ils pourraient démissionner en cours d’année scolaire et les enfants pourraient se retrouver sans professeur).

Les élèves de l’école étudient, dorment et mangent dans l’école, cela signifie que nous devons nous procurer les fournitures, le matériel, les ingrédients de base et des consommables pour l’hygiène des enfants. Ces produits ne sont disponibles que dans les villes principales qui sont éloignées de la zone. ainsi le transport de tout ceci représente un coût supplémentaire assez élevé.

Nous devons également couvrir les frais d’envoi de tous les livres et du matériel scolaire comme des stylos, des cahiers, des marqueurs, tout ce qui ne devrait jamais manquer dans une école.
Une autres dépense à couvrir est celle du personnel qui nous aident à gérer la cantine et à nettoyer les salles de classe, la cuisine et le dortoir.

Le coût annuel d'entretien de l'école, hors événements imprévus, est de 80.000 euros.
Ceci représente 120 euros par mois pour chaque enfant. Un chiffre qui couvre non seulement l'éducation des élèves mais aussi leur accès à une vie saine dans un environnement propre et sûr. Notre école est construite conformément aux lois antisismiques et est totalement eco-responsable.

 

DÉPENSES SUPPLÉMENTAIRES

En plus des coûts de gestion fixes il y a les petits accidents qui arrivent en cours de route et auxquels nous devons faire face (par exemple: le toit endommagé par de fortes chutes de neige). Pour le moment nous avons résolu le problème mais l’hiver arrive à grand pas et nous devrons malheureusement peut être affronter à nouveau ce même type problème.

L’école compte actuellement 56 élèves, l'année prochaine nous aimerions si possible accueillir plus d’élèves. De nombreux enfants souhaite fréquenter notre école mais pour le moment nous ne pouvons pas nous permettre d'en accepter d'autres car les places dans le dortoir sont comptés et nous aurions également besoin de construire d'autres salles de classe. 

À propos du porteur de projet

ON SE CONNAIT DÉJÀ?
Si vous êtes un de mes amis ou un des amis de l’association Pietro Taricone et que vous êtes sur cette page parce que vous avez décidé de me faire un cadeau d'anniversaire pour mes 40 ans, nous n'avons pas besoin de nouvelle introduction et je peux seulement vous dire UN GRAND MERCI pour votre soutien!


ON NE SE CONNAIT PAS ENCORE? 
Je suis Kasia Smutniak, je suis une actrice Italo-polonaise mais aussi et surtout une mère de famille. Je fête bientôt mes 40 ans (le 15 août) et, alors que je réfléchis au temps qui passe et que je me demande si vieillir est vraiment aussi mauvais qu'on ne le dit, je pense aux objectifs atteints ces dernières années.

 

JE VOUS SUIS TRÈS RECONNAISSANTE

Alors que le cap des 40 ans approche, je ne cesse de penser à ce merveilleux projet d’école (que nous avons nommée la Ghami Solar School) auquel j’ai dédié toute mon attention et énergi ces dernières années.
Je n’ai certainement pas tout fait par moi-même, j’ai eu beaucoup de chance de pouvoir compter sur le soutien moral et économique de nombreux amis ainsi que de nombreux donateurs inconnus qui ont cru en moi et ont choisi de faire partie de ce projet.

Ensemble nous avons construit une école et ensemble nous pouvons continuer à la faire exister. Nous avons offert un petit bout de rêve à tant d'enfants qui peuvent aujourd’hui étudier sans avoir à quitter leur famille. Nous avons changé le destin d'une petite communauté aux origines millénaires qui risquait de disparaître.


FÊTONS MES 40 ANS ENSEMBLE!

J'espère pouvoir souffler mes bougies en sachant que mon souhait pourra devenir réalité: je voudrais de tout mon coeur que la Ghami Solar School continue d'exister et de grandir. Je voudrais continuer à voir toujours plus d'élèves sur ses bancs, protégés par ses murs verts qui apportent la joie; Je voudrais continuer à y voir tous ces yeux pleins de joie, de curiosité et d’envie d’apprendre! 

L’union fait la force et nous arriverons à atteindre ces objectifs seulement si nous pouvons compter aussi sur votre aide, tout comme la première fois lorsque nous avons réussi à construire cette école ensemble, brique par brique.

J'espère que l’histoire de ces enfants et de cette école vous auront conquis et, si c’est le cas, que vous vous joindrez à l’aventure en faisant partie de ce beau projet à travers un don directement sur cette page.

 

UNE CONTREPARTIE POUR CHACUN D'ENTRE VOUS

Les contreparties ne sont qu'un symbole de ma gratitude pour votre générosité.

A certain paliers vous trouverez parmi un variation limitée nommée: "UNE PIZZA AVEC KASIA".

Je vous propose ainsi une belle pizza de célébration, symbolique pour qui n’est pas basé à Rome et réelle pour qui l’est! Limitée à seulement quelques donateurs, cette contrepartie sera une façon originale et personelle de vous remercier comme entre amis!

Si nous atteignons l'objectif financier de la campagne on pourra célébrer tous ensemble mes 40 ans et nous porterons un toast à l'avenir des enfants du Mustang et de notre belle et chère Ghami Solar School. Qu’est-ce-que vous en dites, on s'y met tous ensemble!?

Bises,
Kasia

 

Share Suivez-nous