BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Nnedi Okorafor - Kabu Kabu

Fantasy, SF et imaginaire

À propos du projet

Il y a plus d’imagination dans une page de Nnedi Okorafor que dans bien des cycles de fantasy - Ursula Le Guin

Bonjour à vous, amis et amies de l’imaginaire,

Aujourd’hui, nous vous proposons de participer au financement de Kabu Kabu de Nnedi Okorafor.

Nous pensons sincèrement – et nous ne sommes pas les seuls – que Nnedi Okorafor est une des auteures les plus importantes des littératures de l’imaginaire contemporaines. La liste de ses récompenses en atteste : World Fantasy Award, Prix Hugo, Prix Wole Soyinka, Prix Nebula… Romancière, nouvelliste et scénariste dont le roman Qui a peur de la mort ? (récemment réédité par nos amis d'ActuSF)connaîtra bientôt une adaptation télévisuelle sur HBO produite par G.R.R. Martin, Nnedi Okorafor est sans conteste un écrivain qu’il est vital de publier en français et c’est avec plaisir et passion que nous nous attaquons à cette tâche.

Kabu Kabu, le livre que nous vous présentons aujourd’hui, comprend 21 nouvelles, deux articles et un avant-propos signé Whoopi Goldberg. On y retrouve quelques-unes des nouvelles les plus célèbres de Nnedi Okorafor, comme L’artiste araignée, La guerre des babouins ou les quatre nouvelles qui forment le cycle d’Arro-yo. Ce recueil vous emmènera profondément dans l’imaginaire africain et, plus particulièrement nigérian, pays d’où provient la famille de Nnedi Okorafor et qu’elle visite régulièrement depuis sa plus tendre enfance. Fantasy, science-fiction ou réalisme magique, il brouille les frontières entre les genres et célèbre une vision différente de ceux-ci. Profondément africain mais incontestablement universel, « Kabu Kabu » est un livre qui fera date.

Si nous atteignons notre premier objectif, le livre sera publié au plus tard fin mars (la traduction a déjà été réalisée). Les paliers suivants serviront alors en partie à l’amélioration du projet, en partie au lancement d’un autre projet qui nous tient à cœur : le lancement d’un périodique.

Ce périodique, nous voulons en lancer le numéro 1 si nous atteignons un palier supérieur à celui initialement envisagé (c’est-à-dire 125 % de la somme initiale). A priori, la récurrence de ce périodique n’est pas encore définie. Néanmoins, ce magazine vous proposera, si cet objectif est atteint, des nouvelles et des articles par et sur les auteurs qui font l’imaginaire aujourd’hui, qui en changent les règles et qui apportent des voix nouvelles à nos littératures préférées. Le sommaire du N°1 comprendra des nouvelles de Sofia Samatar, de Nick T. Chan et de Damien Snyers, ainsi qu’un article sur la nouvelle SF australienne. Ce sommaire peut s’étoffer si nous atteignons des paliers supplémentaires, comme vous pouvez le constater ci-dessous.

Un dernier petit mot pour souligner l'admirable illustration de couverture de ce roman, signée Katarzyna Widmanska, photographe polonaise que vous pouvez retrouver ici. Cette illustration est intitulée Black madonna et fait partie d'un fascinant projet photographique sur le thème des madones que vous pouvez admirer ici.

A quoi va servir le financement ?

Le financement initial sert à payer l'impression du livre, une partie des rémunérations de l'illustratrice et du traducteur et à préparer les publications suivantes des Éditions de l'Instant. Il nous permet également de payer la somme aberrante que nous coûte la Poste Belge : pour envoyer un livre en France, il faut compter minimum 9 € ! Une large partie de l'argent récolté servira donc à payer ces frais extravagants. Nous vous proposons de nous aider si vous le souhaitez. Il vous suffit de choisir la contrepartie supplémentaire Postman et de participer à hauteur de 10 euros ou plus. Vous recevrez un petit cadeau sous forme d'une nouvelle version ebook pour vous en remercier.

Comme dit plus haut, les paliers vont nous permettre d'améliorer la qualité matérielle de Kabu Kabu et de lancer le premier numéro de notre revue. Cependant, attention ! Atteindre les différents paliers nous permet également d'envisager les publications futures des Éditions de l'Instant. À l'heure actuelle, le seul livre programmé pour 2018 est notre anthologie lovecraftienne Cthulhu est vivant, qui sera disponible au mois de mai. Dépasser (et exploser) le palier initial nous permet également de rajouter différents titres à notre catalogue au cours de l'année 2018 (et il y a du lourd, comme vous pouvez le constater ci-dessous) !

Nous publions Kabu Kabude Nnedi Okorafor, sous couverture souple.

Nous publions, en version ebook, le premier numéro de notre revue. Ce numéro contiendra 3 nouvelles :

- Walkdog, de Sofia Samatar, un des textes phares de son recueil Tender, acclamé aux USA.

- Salto mortel, de Nick T. Chan, une nouvelle de l'auteur australien qui s'est récemment fait remarquer avec La commande pour l'amour, disponible dans notre anthologie Gentlemen mécaniques. Ce nouveau texte de Nick a été récompensé par le prix Aurealis 2016 (l'équivalent australien des Hugo ou Nebula) et figure dans l'incontournable liste des lectures recommandées par le magazine US Locus.

- Pluie, de Damien Snyers, une novella d'urban fantasy décalée, par le jeune auteur belge de La stratégie des As, finaliste du prix Imaginales 2017.

Ce numéro comprendra également un article sur les littératures de l'imaginaire australiennes et les merveilles qu'elles proposent dans nos domaines de prédilection.

Ce recueil, version ebook, sera offert à TOUTES les personnes ayant paticipé à ce crowdfunding à hauteur de minimum 25 € !

Le premier numéro de notre revue comprendra deux nouvelles inédites supplémentaires, traduites de l'anglais et écrites par deux auteures US remarquables. Nous dévoilerons leurs noms lorsque le palier précédent aura été atteint.

Kabu Kabubénéficiera d'une couverture cartonnée 320g et d'un papier offset 120 g, ainsi que d'un marque-page et d'une carte postale de sa couverture.

Attention : à partir de 15000 €, nous sommes en mesure de publier au cours du premier semestre 2018 le roman La guerre des loges, de Sebastian Marchese, un roman steampunk âpre et subversif qui bouleverse les codes du genre.

Nous publions un deuxième numéro de notre revue au mois de septembre, version ebook. Il comprendra trois nouvelles (dont deux nouvelles traduites) et un article.

Ce recueil, version ebook, sera offert à TOUTES les personnes ayant paticipé à ce crowdfunding à hauteur de minimum 25 €  !

Le second numéro de notre revue contiendra TROIS nouvelles supplémentaires (dont deux nouvelles traduites).

Kabu Kabu sera doté de rabats et deux cartes postales supplémentaires.

Le numéro 1 de la revue des Éditions de l'Instant sera publié en version papier, sous couverture souple ! Il sera disponible pour tous les participants de ce crowdfunding contre simple participation aux frais d'expédition.

Attention : en atteignant 20000 €, nous sommes en mesure de publier au cours du second semestre 2018 la suite d'Un étranger en Olondre (The Winged Histories), le roman multi primé de Sofia Samatar (dont notre traduction a été nommée notamment aux Prix Imaginales et Elbakin).

La version papier du numéro 1 de la revue des Éditions de l'Instant sera publiée sous couverture cartonnée 320g et comprendra trois nouvelles inédites et un article supplémentaires.

Nous publions en version papier le numéro 2 de la revue des Éditions de l'Instant, sous couverture souple.

La version papier du numéro 1 de la revue est offerte à tous les participants de ce crowdfunding, ainsi que les frais d'expédition y afférant. La revue arrivera donc chez vous aussi automatiquement que gratuitement !

Attention ! À partir de 25000 € nous sommes en mesure de publier, au cours de l'année 2018, La fabrique de sorcières, le recueil de l'excellente Ketty Steward, dont les oeuvres ont précédemment paru notamment aux Éditions La Volte ou Rivière Blanche.

À propos du porteur de projet

Les Editions de l'Instant sont une jeune et ambitieuse maison d'édition consacrée aux littératures de l'imaginaire, de la fantasy à la science-fiction ou au fantastique, en passant par toutes les déclinaisons de ces genres.

Quel est le but des Editions de l’Instant ?

Promouvoir et mettre en valeur des auteurs qui auraient normalement moins de chances d’être publiés dans nos belles contrées francophones. C’est notre but ultime. Il s’applique aussi bien à des auteurs, qu’à des formats, qu’à des langues, qu’à des sous-genres. Donc, dans l’ordre, ça donne : des auteurs ayant été peu ou jamais traduits en français, des auteurs francophones méconnus, oubliés ou jamais publiés, des nouveaux noms de qualité mais mal connus du public. Des formats mal-aimés et pas assez exploités en francophonie, comme le recueil de nouvelles, l’anthologie, la novella,… Des langues qu’on traduit peu dans notre domaine, du danois au malais, du swahili à l’italien. Des sous-genres aussi modernes que passionnants, par exemple l’afrofuturisme, la silk road fantasy, le dieselpunk,…

Depuis sa création, les Éditions de l'Instant ont fait connaître des auteurs comme Sofia Samatar et Emmanuel Chastellière, tous deux nommés au Prix Imaginales et ont publié quelques-uns des textes les plus remarqués ces deux dernières années en France.

Sofia Samatar prend la pose aux Imaginales entourée de 4 sixièmes de la merveilleuse équipe des Éditions de l'Instant/Ardents de l'Imaginaire déléguée à Épinal (de gauche à droite : Doris, Sofia, David, Shirley, Patrick) Photo : CCO

RETROUVEZ-NOUS SUR FACEBOOK OU SUR NOTRE SITE !

Les Éditions de l'Instant sont heureuses et fières de faire partie des Ardents de l'Imaginaire !

FAQ