BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

KABBALE

Le jeu des déviances occultes

  • Invocation réussie !

    Chers adeptes,

    grâce à votre enthousiasme le projet Kabbale va se concrétiser.

    J'avoue être stupéfait par la rapidité avec laquelle cela arrive.

    Que dire après un accueil aussi chaleureux, financier certes, mais aussi et surtout de part vos sympathiques messages. En élaborant ce jeu à temps perdu depuis 2011 (à l'époque titré un peu maladroitement Insane Kultists, un spin off de Dés de Sangde mon ami et premier collaborateur Willy Dupont), en y mettant beaucoup de mes délires fiévreux, j'étais loin de m'imaginer le proposer un jour et encore moins qu'il recueille autant d'adhésions.

    Pour être honnête, jai longtemps hésité à le présenter : trop borderline, trop casse-gueule en termes d'image (surtout en démarrant une micro-entreprise, il faut vraiment être dingue). Je crois même que je suis (j'étais) celui qui y croyait le moins, tout en étant à la fois convaincu que ce n'était pas un mauvais jeu et qu'il pourrait peut-être apporter un petit quelque chose de différent ou combler un vide dans ce créneau. Le goût du challenge (absurde) probablement et aussi le besoin de savoir si à 48 ans, en tant qu' "auteur" (appelation clairement pompeuse à mon égard), je valais un petit quelque chose ou pas. Porter le travail des auteurs c'est bien ; le faire en ayant une petite légitilité, c'est mieux. Vous avez défié mes prognostiques. Vous m'avez même carrément bluffé. Du coup, maintenant, j'y crois un peu plus.

    Je remercie aussi mon ami Christophe Gérard (auteur du jeu Mississippi : Tales of the spooky south) de s'être spontanément mouillé pour élaborer le supplément sur la Nouvelle-Orléans (mais qui d'autre que lui pouvait mieux assurer le job ?) et tous les gens qui ont contribué et partagé.

    Merci aussi à William S. Burroughs, ma muse, pour m'avoir éclairé par des pensées détournées.

    Le travail va démarrer sans plus attendre, et voyons jusqu'où cette Kabbale peut étendre ses ramifications abjectes.

    Une belle et première petite réussite pour le Troisième Oeil qui enrichit ainsi son carnet de commandes, merci à vous.

    Laurent.