Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

KABBALE

Le jeu des déviances occultes

  • Problème d'accès aux news + présentation de l'hastiri

    Bonjour, je poste cette news pour tester la visibilité des dernières infos, avec des extraits, qui, a priori, ont du mal à être accessibles.

    La dernière en date remonte au 10 mars avec l'extrait du chapitre sur le création d'un cultiste.

    Si vous n'avez pas cet extrait, merci de me contacter à [email protected].  

    En attendant la fin de la mise en page du prochain extrait, j'en profite pour glisser un aperçu d'un "personnage" récurrent du jeu : l'hastiri, singe dealer et serviteur (?) de la corporation Alib Al-Shitan. 

    D’abord, l'hastiri symbolise la Singerie, c’est-à-dire les affres du manque lié à la dépendance à cause duquel le kabbaliste toxicomane adopte un comportement (roleplay) erratique et agité. Pour se calmer, et ne pas trahir sa couverture ou ses acolytes, il doit Nourrir le singe (prendre sa dose). Ensuite, on retrouve systématiquement ce primate fulminant et facétieux aux côtés du personnel de la corporation Alib Al-shitan [lait du diable] dont le siège est basé à Tanger mais qui dispose de Comptoirs (sanctuaires d’immunité et échoppes dans lesquels se réfugier dans le tumulte de la guerre du Secret) un peu partout. Cette multinationale raffine la semence de Baal-Peor pour produire de la Viande noire ; d’ailleurs, elle détient d’une main de fer le monopole de sa distribution à travers le Royaume des Coucous et les Limbes. Ce stupéfiant, le plus puissant du jeu, permet d’élever et d’ajuster instantanément le niveau de conscience du kabbaliste sur la fréquence de l’Indicible. Il constitue ainsi la composante par défaut parfaite pour psalmodier une prière au dieu impie et l’implorer de mettre en œuvre un rituel ou de gracier le pénitent lorsque l’échelle de Jacob est « Au bord du gouffre »). Les VRP distingués d’Alib Al-shitan (surnommés Croque-Morts - en raison de leur savoir-faire jalousé pour la Viande noire vendue en barrettes organiques de gamètes faisandées) sont toujours accompagnés d’au moins un hastiri. Ils semblent avoir un lien télépathique avec l’animal tant ils comprennent à la perfection son langage corporel. Un officier traitant aguerri vous affirmera même qu’en réalité ce sont les hastiri qui donnent les consignes et constituent la caste dirigeante de la corporation.
    Un kabbaliste plongé dans l’Opio tempus pourra déceler la proximité d’un Comptoir d’Alib Al-shitan en apercevant un hastiri soit en liberté dans les rues tortueuses de Tanger, soit déguisé en chien promené par un « maître docile » dans les rues chargées de Montmartre. Un hastiri est un tentateur perfide, presque autoritaire, capable de flairer un camé en manque à des dizaines de mètres (voire même entre les dimensions) ; cela expliquerait pourquoi l’animal supra sensoriel joue souvent avec un astrolabe : cet artefact lui permet, à la manière d’un pendule, de voir l’invisible et de traquer le client aux veines grisâtres où qu’il se cache pour lui proposer un peu de réconfort. En dominant le marché de la Viande noire, Alib Al-shitan tient les kabbales par les couilles : en effet, comment une organisation occulte peut-elle envisager d’instaurer un jour le Nouvel Ordre cosmique de son Indicible sans faire usage de la Viande noire ? Personne n’osera profaner le pacte d’immunité d’un Comptoir d’Alib Al-shitan, seul endroit où les officiers traitants de kabbales adverses peuvent se côtoyer en dégustant une bouchée de Viande noire et conclurent des pactes ou parier sur qui sera le premier à endoctriner ce jeune éphèbe prodige artistique ou scientifique du moment. Au Mont des Martyrs (Montmartre), se situe l'un des Comptoirs les plus célèbres : le Cabaret des Déviants. On raconte que les soirées les plus fiévreuses de ce club privé sont menées par un hastiri fou virevoltant sur les tentacules d'un Indicible entraperçu à travers un Sphincter limbique (dans son Sinum infernum) sous la forme d'une Terreur cosmique. Mais le personnel prend soin de faire brûler de l'encens à base d'ayahuasca pour oblitérer les souvenirs des clients.

     

  • Extrait beta : les fantasmes

    Cette news est réservée aux contributeurs du projet.

  • Fiche de cultiste + notice

    Cette news est réservée aux contributeurs du projet.

  • EXTRAIT BETA : Chapitre cartes Rituel

    Cette news est réservée aux contributeurs du projet.

  • Réception des cartes

    Bonjour, les paquets de cartes Kabbale sont réceptionnés. Un excellent rendu avec en prime (ce n'était pas prévu) un film pastique sur les cartes.