BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

JIMBO

Court-métrage de 10 Minutes

À propos du projet

"De retour au pays, un clown découvre que toute joie est désormais proscrite. Embauché dans une cantine, il tente d'initier les enfants au rire"

Jimbo est un conte comique d'environ 10 minutes, réalisé par un groupe d'étudiants issus de l'école de cinéma et d'audiovisuel "Cinécréatis" de Nantes. Ce projet est l'aboutissement de trois années d'études passées au sein de cet établissement dans lequel les étudiants mettent en œuvre leur savoir faire technique, dramaturgique et esthétique au sein d’un court-métrage qui leur tient à cœur.

Réaliser ce projet dans les meilleures conditions possibles est très important pour nous afin d’apporter au public un résultat à la hauteur de nos espérances et de nos envies. Le tournage se déroulera du 22 au 29 Avril 2015 et poursuivra son chemin dans différents festivals à partir de cet été !

A travers ce court-métrage nous partons, à l'origine, d’une situation controversée : un clown est un personnage qui existe pour faire rire mais ici, il débarque dans un monde où le rire est désormais absent. L'idée générale est donc de dénoncer une société qui n'a pas conscience de son ridicule et de l'absurdité de son fonctionnement. Notre personnage principal, Jimbo est donc celui qui va venir bousculer cet ordre établi, étant un clown par nature et ne pouvant quitter sa fonction pour s'adapter au formatage de la population. Mais il est également important pour nous, de démontrer à travers cette histoire, que le rire est au final un élément primordial de notre existence. Et on l'oublie souvent mais il est toujours le seul à être là pour nous permettre d'égayer nos vies mais également celle des personnes qui nous entoure.

Exemples d'affiches principales

Exemples d'affiches préventives

UNIVERS. L’aspect visuel du film s’appuie sur un univers intemporel au goût « Rétro ».

Nous souhaitons retrouver l’atmosphère du film "Les Choristes" de Christophe Barratier, qui nous montre la société bridée d’avant 1968. Nous désirons recréer l’ambiance et le jeu des couleurs utilisés dans ce film pour accentuer la morosité de l’univers dans lequel évolue Jimbo. En ce qui concerne l’esthétique du film, nous travaillerons l’image de façon à faire naître un certain malaise chez le spectateur que Jimbo réussira à dissiper. Nous nous rapprocherons également des Choristes pour le stylisme des costumes que nous souhaitons ternes et de style « après-guerre ».

Comme deuxième référence de cette société grotesque qui prend place dans notre film, nous avons le film "Zygomatiques" de Stefen Cafiero avec Alexandre et Simon Astier. Ici, nous souhaitons nous en inspirer davantage autour d'une question narrative puisque le rire y est également absent, considéré comme une maladie a cacher par l'autorité pour éviter sa propagation.

CASTING. Concernant notre personnage principal Jimbo nous, nous sommes beaucoup inspiré, pour le jeu, de Charlot joué par Charlie Chaplin. Un personnage un peu déluré, toujours en décalage avec la société qui l'entoure. 

A quoi va servir le financement ?

À propos du porteur de projet

Louisiane Brosseau, nantaise d'origine, revient à sa première passion l'audiovisuel après plusieurs années passées dans l'animation. En 2012 elle intègre "Cinécréatis" et participe ainsi à la réalisation de plusieurs court-métrages étudiants et professionnels sur la région nantaise. Elle écrit le scénario de Jimbo durant ses études et s'entoure, dans le cadre de sa dernière année, d'étudiants afin de mener à bien ce projet.

"Les gens ne prennent plus suffisamment le temps de rire. On voit bien dans Jimbo que les temps morts on disparus et donc par conséquent les temps de plaisirs. Aujourd'hui, dans notre société, nous courons sans cesse après le temps quitte à en oublier de communiquer, ce qui est la base des relations. Je souhaite, grace à ce court-métrage dénoncer cette non-communication entre les gens. J'ai également choisie de traiter ce fait social en mettant en scène Jimbo dans une école car je pense que la place de l'enfant dans notre société est primordiale. Je veux montrer, par là, que l'éducation faite aux enfants est ce qui va déterminer leur être-futur. Dans Jimbo, la population est formatée et c'est par les enfants que notre clown va faire renaitre le rire. Le fait que le court-métrage soit sans parole accentue la portée universelle du message délivré par le film"

Jean-Louis Guichaoua, passionné de cinéma, s'éloigne du Finistère pour rejoindre "Cinécréatis". Depuis qu'il étudie dans ce milieu, il s'épanouie dans le domaine de la Post-Production. Il a eu la chance de découvrir la réalisation au travers d'un documentaire et souhaitant renouveler l'expérience il s'associe, riche de nouvelles idées, à ce court-métrage.

"Je suis devenu co-réalisateur de ce court-métrage pour son propos. En effet, un clown qui ramène le rire dans une société qui a oublié ce qu'est la joie est un sujet universel et particulièrement dans l'air du temps. Avec Jimbo nous voulons montrer une société qui ne se rend pas compte de son ridicule (nous poussons le sérieux à tel point qu'il en devient grotesque) et aussi à quel point cela peut être libérateur de rire, à quel point la joie fait partie de la nature humaine et qu'elle en est un moteur de vie"

Gaël Soucheleau, se spécialise dans le milieu de l'image et fait son entrée dans ce court-métrage en tant que directeur de la photographie. Avec plusieurs expériences à son actif en tant que cadreur et responsable lumière, il nous apporte un œil acéré sur l'esthétique de Jimbo.

"C’est avec grand plaisir que je rejoins ce projet ambitieux. Véritable défi artistique, ce film sans parole doit laisser passer un maximum d’émotions à travers l’image. Ma mission sera de contraster l’univers morose d’une société qui a oublié le rire avec l’arrivée de Jimbo. Ma motivation s’unit à l’ambition des co-réalisateurs pour raconter une histoire qui nous rappellerai presque nos modes de vie … Prenons le temps de rire un instant !"

Solène Faivre, ressortissante de l'école "Cinécréatis" également, mais en dominante Production, je suis la chargée de communication de ce chouette projet ! Mon travail est avant tout de vous donner une idée de l'univers de notre court-métrage à travers différents supports (affiches, site internet, teasers ...) et de communiquer avec vous autour de l'histoire qu'il raconte ! J'ai donc créée cette page Ulule pour vous offrir un premier aperçu de ce que l'on souhaite réaliser tout en vous demandant votre aide afin que ce projet puisse aboutir ! Si vous avez la moindre question, n'hésitez donc pas à me contacter. Je me ferais un plaisir de vous apporter les informations que vous recherchez !

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet