BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Jeux de Famille

Théâtre d'objets pour les petits et les plus grands !

À propos du projet

JEUX DE FAMILLE

MAIS TOUT D'ABORD QU'EST-CE QUE C'EST ?

UN SPECTACLE QUI A TRAVERSÉ L'ATLANTIQUE DEPUIS LA BELGIQUE (Vive les frites!) POUR ARRIVER DANS L'OUEST CANADIEN (We love the "poutine"!)

Jeux de famille est une courte forme de théâtre d’objets pour enfants (petits et grands), à la fois tendre et pleine d’humour, sur le thème de la séparation.

Ce spectacle a été créé par Anaïs PELLIN lors d’un workshop organisé à Bruxelles en 2014 par le CIFAS et dirigé par Agnès LIMBOS de la Cie Gare Centrale et par Christrian CARRIGNON de la Cie Théâtre de Cuisine.

Jeux de famille fut ensuite soutenu par la Cie de la Casquette et ses piliers fondateurs, Isabelle VERLAINE, Gérard CORBION, Miguel CAMINO et Yannick BOUDEAU, et s’est développé grâce à leurs encouragments et leurs bons conseils.En effet, ces derniers ont accueilli Jeux de famille (initialement intitulé 1995) dans leur Caravane de Saint-Nicolas en décembre 2014, puis en résidence dans leur théâtre durant le mois d’octobre 2015.

Fin octobre 2015, une jeune prof de français,Charlotte VAN ASBROECK, débordante d’idées et d’envies de théâtre à explorer avec ses élèves de rhéto, fait venir Jeux de famille dans sa classe, à l’Institut Reine Fabiola à Etterbeek (Bruxelles). La représentation est un franc succès!

Et maintenant, Jeux de famille a grandi, suite à la rencontre entre deux charmantes comédiennes, dynamiques et pétillantes, Emilie LECLERC et Anaïs, fondatrice du projet, dans l’Ouest canadien.Jeux de famille a été accueilli du 12 au 28 janvier au sein de l’Alliance Française de Vancouver, et  deux représentations y ont été jouées, l’une scolaire, l’autre jeune public!

Nous sommes nourries par l’espoir de pouvoir jouer ce projet dans les écoles francophones de Colombie-Britannique et dans les théâtres des provinces voisines et faire ainsi rayonner, par le théâtre, la langue francophone en milieu où elle est minoritaire.

Enfin, nous sommes portées par le rêve grandiose d’une tournée canadienne et européenne afin que vous puissiez tous y assister!

Emilie et Anaïs

ET L'HISTOIRE ?

 UN DIVORCE, DES CHANSONS, DU SUSPENSE, DES REBONDISSEMENTS, TOUT POUR VOUS PLAIRE ! 

C’est une histoire simple, ordinaire, comme il en arrive tous les jours. Un homme et une femme ne s’aiment plus et décident de se séparer. Ils mettent ainsi fin à leur vie commune. Mais que se passe-t-il pour l’enfant né de cette union et qui assiste, impuissant, à la destruction du cocon familial ?

Pour notre héroïne, Clémentine, à l’instar de ses parents, tout est à reconstruire. La nuance, c’est que personne ne lui a laissé le choix. Car, si Maman et Papa lui avaient demandé son avis, elle aurait dit que non, hors de question, pas de séparation. Mais, par malheur, à son grand désarroi, elle n’aura pas la parole cette fois-ci. Après tout, c’est l’histoire de ses parents.

Il n’empêche que, pour Clémentine, le divorce est un mot atroce, un monstre qui lui écorche les oreilles. Elle vit un réel déchirement : d’un côté, son père, de l’autre, sa mère. La tragédie de sa situation, banale pour les personnes qui la côtoient, lui fera quitter prématurément l’innocence de l’enfance.

À travers les épisodes de son quotidien (l’école, les vacances, les repas de famille, les temps de jeux) et au fil des saisons, Clémentine tente d’apprivoiser sa tristesse. Elle cherchera alors en elle la force et la détermination qui lui permettront de faire le deuil de « la famille des contes de fées ».

La légèreté et la fraîcheur de l’enfance, avec son humour inconscient, éclairent cette histoire et nous font découvrir, avec une tendre ironie, la séparation vue par les yeux de l’enfant.

Residence à l'Alliance Française de Vancouver - janvier 2017

© Gaëtan Nerincx

J'AI PAS ENCORE TOUT COMPRIS, C'EST QUOI LE THÉÂTRE D'OBJETS ?

THÉÂTRE D’OBJETS ≠ THÉẤTRE DE MARIONNETTES!

Il ne faut pas confondre théâtre d’objets et théâtre de marionnettes ! Ce sont deux arts bien distincts l’un de l’autre, même si leurs chemins s’entrecroisent et communiquent sans cesse.

Le théâtre d’objets est un art dit “du pauvre”, un art “de rien”, fait des objets trouvés, abandonnés, récupérés dans les greniers, ou du fond des tiroirs. L’objet devient le partenaire de l’acteur et le décor de l’histoire. Il est le centre de la pièce. Son usure ou sa toute clinquante nouveauté témoignent de son parcours de vie et nous racontent déjà une multitude d’anecdotes sur lui.

Cependant, dans notre travail, nous tenons à laisser une large part au jeu théâtral. Il s’agit d’un constant aller-retour entre l’acteur et l’objet. L’acteur rend l’objet vivant et lui donne un second souffle de vie sur le plateau.

Le théâtre d’objet utilise également le vocabulaire du cinéma. Travelling, gros plan, plan serré, plan large prennent vie devant les yeux du spectateur à travers le jeu des comédiens qui manipulent les objets.

Tout est montré, rien n’est caché. C’est un théâtre mis à nu qui cherche à faire naître la magie de l’histoire, du presque rien. Un théâtre de bout de ficelle et de carton.

Illustration du texte original de la pièce par Anaïs Pellin


A quoi va servir le financement ?

POURQUOI INVESTIR DANS JEUX DE FAMILLE ?

UNE CRÉATION MONDIALE À VANCOUVER DE TOP QUALITÉ DANS DES CONDITIONS DE TRAVAIL OPTIMALES ET RESPECTABLES

Grâce aux sousous récoltés, on va pouvoir faire une belle promotion du spectacle et essayer de le vendre aux théâtres francophones de la région, voire aller le jouer au Québec et même en Europe: Belgique, France, Suisse, on est gourmandes ! On espère aussi faire une version en anglais (comme on est à Vancouver) afin de toucher un plus large public canadien. On voit loin et grand ! Et puis, cela nous permettrait d’être défrayées, de recevoir un salaire minimum et d'avoir de quoi acheter costumes et décors.

Attention, on tourne !

En pratique, l’argent nous servira à payer un réalisateur (entre artistes, on se soutient!) pour qu’il nous concocte une bonne petite captation du spectacle de qualité et aussi un mini teaser. Ainsi, nous pourrons l’envoyer à tous les directeurs de théâtres qui n’auront pas eu l’opportunité de se déplacer (le Canada, c’est très grand, plus de 327 fois la superficie de la Belgique, 15 fois celle de la France et près de 242 fois celle de la Suisse). Ce sera également l’occasion pour ceux de l’autre bout du monde de découvrir Jeux de Famille! ($ 750 = 531, 71 €)

Le petit oiseau va sortir

Nous utiliserons également cette somme pour payer un photographe professionnel (solidarité forever) pour réaliser un shooting dans les règles de l’art. ($ 250 = 178.57 €)

On rentre en scène

Une grosse partie du montant ira aussi aux artistes, afin de les dédommager de tant de travail fourni (contrairement à la rumeur, on ne chôme pas!). (2 x $ 1000 = 2 x 714.29 €

Show must go on !

Et puis on devra aussi aller fouiner dans les brocantes, les “thrift stores” et les quincailleries afin de trouver nos petits partenaires de scène, les objets, puis nous costumer aussi (le nu pour les enfants, c’est pas encore ce qu’il y a de plus vendeur), louer du matériel d’éclairage, prévoir un montant pour les petits envois des contreparties et tout, et tout. ($ 500 = 357.14 €)

Au final

Avec la commission Ulule, on arrive à un montant total de ( $ 3780 = 2700 €).

Nous espérons de tout coeur pouvoir compter sur vous afin de les atteindre et, d’ores et déjà, nous vous remercions chaleureusement pour votre soutiens!

ET SI ON DÉPASSE LE MONTANT ?

On serait vraiment très heureuses! Et on sautera certainement de joie. Youpla!

Avec ce petit magot, selon le montant, nous pourrions développer la communication du projet, faire des affiches que nous irions coller partout dans la ville et employer quelqu’un à la diffusion du spectacle (pour l’instant, on fait cela toutes seules comme des grandes avec l’aide de quelques petites mains de l’ombre qui nous filent un coup de main de manière totalement bénévole : Bob Velghe, Fanny Reyns et Marie Van Cleynenbreugel, on vous remercie du fond du coeur).

Nous pourrions également réfléchir à collaborer avec un/une régisseur/se lumière, un/une musicien/ne ou un/une scénographe. En résumé, on ne manquera pas d’idées pour investir les sommes extras! Et surtout, on vous les communiquera.

Bref , ce sera la super nouba !

© Gaëtan Nerincx

À propos du porteur de projet

UNE COLLABORATION QUÉBECO-BELGO-VANCOUVEROISE

LA BELGIQUE ET LE CANADA RÉUNIS SUR SCÈNE À VOTRE PLUS GRANDE JOIE !

Anaïs et Emilie se sont rencontrées au mois d’août 2016, peu de temps après l’arrivée d’Anaïs à Vancouver. Elles ont très vite décidé de collaborer ensemble. Emilie a engagé Anaïs comme assistante à la mise en scène sur sa création Anonyme (joué à la Présentation House Theater en juin de cette année), et Anaïs a proposé à Emilie de venir doubler l’équipe de Jeux de Famille (ben oui, 1+1 =2, c’est tout de même plus sympa de jouer à deux que toute seule!). Elles font également toutes deux parties de l’équipe de Bonjour, là, bonjour de Michel TREMBLAY mis en scène par Gilles POULIN-DENIS au Théâtre la Seizième, Emilie en tant que comédienne et Anaïs en tant qu’assistante à la mise en scène.

QUI ON EST, D'OÙ ON VIENT

Emilie est comédienne et créatrice de théâtre bilingue français-anglais vivant à Vancouver. Elle est diplômée du Studio 58 en jeu théâtral, et détient un baccalauréat en arts de l'Université McGil. Si, amateurs de théâtre jeune public anglophone, vous étiez dans les parages, vous avez peut-être pu la voir récemment dans A Charlie Brown Christmas, où elle incarnait le rôle de Lucy. Elle a également joué dans de nombreux spectacles tout public, qui ont tourné jusqu’en Europe, et à la télévision. Elle a reçu de nombreux prix dont le Jessie “performance exceptionnelle” pour sa performance dans Mathieu Mathématique l’année dernière et a également obtenu par deux fois le Prix de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada. Si vous désirez en savoir plus sur sa carrière et son parcours, n’hésitez pas à aller faire un tour sur son site internet, ça vaut le détour : https://emilie-leclerc.com/

Anaïs est une comédienne et créatrice de théâtre belge. Elle est diplômée en Art dramatique du Conservatoire de Mons et détient un master en arts du spectacle de l’UCL (Université Catholique de Louvain). Anaïs a toujours eu la bougeotte : entre un spectacle de théâtre forum avec la Cie Marbayassa au Burkina Faso, Les Théâtres de Marguerite Duras au Grütli à Genève et La jeune fille folle de son âme au Théâtre du Peuple à Bussang, dans les Vosges, ses voyages s’entremêlent de théâtre. Théâtre tout public, théâtre jeune public, impro et ateliers, elle aime avoir une palette diversifiée. Arrivée à Vancouver pour changer un peu d’air, elle s’est très vite investie dans plusieurs projets théâtraux. Si vous voulez en savoir plus sur elle, un conseil, allez voir son site (encore en chantier), juste là : http://anaispellin.be/

ET AUSSI...

On les a déjà plusieurs fois nommés : ce projet ne pourrait être possible sans le formidable accueil de l’Alliance française de Vancouver, qui nous épaule et nous soutient dans ce projet, sans frais! Un tout grand merci à son directeur, Damien HUBERT, et à Hélène CREUSOT, la coordinatrice des événements de l’Alliance!

Pour avoir plus d’informations sur la représentation de Jeux de famille qui aura lieu à l’Alliance, c’est ici

FAQ

  • Comment faire si je ne peux ou ne veux pas régler en ligne?

    Et bien, rassurez-vous, vous n'êtes pas le ou la seul/e dans ce cas! Vous pouvez également envoyer votre contribution par virement ou chèque (pour qu'on la reçoive bien dans les temps, comptez trois grosses journées avant la date de fin de la collecte, donc le 26 pour les Européens et le 27 pour les Canadiens):

    1. Par virement bancaire sur le COMPTE BELGE de la porteuse du projet Anaïs Pellin: BE20 3770 4840 4956. En mentionnant bien votre prénom, nom et adresse et en indiquant - Contribution "Jeux de Famille" - par message. N'oubliez pas de nous envoyer par la suite un p'tit mot et de nous y indiquer votre adresse mail (afin que le virement puisse être validé).

    2. Par virement bancaire sur le COMPTE CANADIEN de la porteuse du projet Anaïs Pellin:

    Numéro de transit : 07600-001

    Numéro de compte : 3957-639.

    Avec votre nom, prénom et adresse et - Contribution "Jeux de Famille" - comme message. Envoyez-nous un p'tit mot avec votre adresse mail dès que cela est fait!

    3. Par chèque postal à l'adresse de la porteuse du projet :

    Jeux de Famille - Pellin Anaïs

    303-680 East 8th Avenue

    Vancouver, BC V5T 1T1.

    Plus d'une option pour pouvoir contribuer à ce projet afin de vous faciliter la vie au mieux :D

     

     

    Dernière mise à jour : il y a 2 ans, 6 mois