Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Jean Louis Blaire (et pas que) chante Eric Barbara

Album « Peut-on rêver encore ? »

À propos du projet

QUELQUES JOURS DE COLLECTE POUR ATTEINDRE L'IDEAL DES 4140 EUROS ! Pour traduire notre ressenti devant l'échéance qui approche vous pouvez lire dans la 6ème news de notre projet un texte de circonstance écrit par l'auteur Eric Barbara et qui s'intitule : Les mendiants d'ulule. L'espoir est devant nous comme une porte ouverte. Si vous entrez vous verrez quelques dessins sur les murs qui changent les musées et les prisons en jardins d'Eden en taches d'horizon. Ces dessins sont l'oeuvre d'Eric Guilleton. Du temps de Saravah jusquà ce jour, notre acolyte chanteur, ami de Pierre Barouh ( à qui nous rendons hommage ) suit les traces d'un talent pictural inouï. D'exposition ( la manufacture chanson Octobre 2016 ) en publication ( " mes dessins du dimanche chez vox scriba ) il a livré les secrets de son art. Aujourd'hui pour nous soutenir vous pouvez pour 110 euros obtenir en contrepartie une création de sa part, une oeuvre originale unique et exclusive signée Eric Guilleton. Pour cettte contrepartie tardive et sans palier nous inclurons bien sûr notre album. Sur sa page facebook dans la rubrique " mes dessins du dimanche " vous trouverz un apperçu de sa créativité !

Grace à vous nous avons atteint l'objectif des 3000 euros le gage de réaliser notre projet commun. Mais un bout de chemin reste à faire. Pour solder notre financement total plus les frais d'ulule il nous manque encore 114O euros et plus que quelques jours pour y parvenir. Un idéal que nous n'osions envisager sans vos participations spontanées et réconfortantes

4140 euros. C'est ce nouveau défi que nous comptons réussir avec votre aide et votre présence à nos côtés.

Avec les gains déjà acquis et votre soutien futur nous achèverons dans les meilleurs conditions ce rêve qui se construit. Un disque original où neuf artistes mettent en commun leurs talents et leur sensibilté autour d'une même ardeur. Ce C.D sera une mosaique de voix et de mélodies dans les nuances de chacun et la volonté de tous. Au final quinze titres composeront l'album avec en trait d'union les chansons de jean-Louis Blaire chante Eric Barbara. Cet enfant nous le portons dans nos coeurs dans nos ventres et dans nos têtes, le voilà prêt à naitre.

AVEC DES NOTES, AVEC DES MOTS

(Jean-Louis Blaire chante Éric Barbara)

Notre album « Peut-on rêver encore ? » tient à une rencontre et à la poursuite d’une amitié fraternelle et complice. D’abord à l’état de rêve, il est devenu projet et ensuite réalité, de même que la source devient un ruisseau puis un fleuve pour atteindre la mer. C’est au détour d’un verre, de quelques mots échangés, de rencontres répétées, d’une chanson commune que nous nous sommes réunis naturellement. Dans cette osmose, que l’on soit ces eaux boueuses des turbulences ou limpides des patiences, rien ne compte plus pour nous maintenant que cette même ardeur : parvenir à la mer. En tant qu’auteur, la réalisation de ce C.D représente l’aboutissement d’années de persévérance, de doutes, d’efforts et de confiance tout à coup retrouvée. Dans ma quête incessante, je redoutais n’être qu’une flaque, qu’un étang, qu’un lac, cette sorte d’eau immobile ou prisonnière vouée à l’attente et à la solitude. Aller de l’avant, voilà la raison de ma vie. Dans ce trajet commun qui va me jeter à la mer, je ressens une sensation de renouveau, une attirance proche à la fois du vertige et de l’extase. Pourtant je ne suis pas Narcisse loin s’en faut, je ne cherche pas de reflet illusoire, et si je me crois beau, c’est seulement avec des notes, avec des mots.

Loulou (Jean-Louis Blaire) et moi vivons dans l’échange et le partage cette même vocation, cette même implication. Malgré le temps, les distances, les embuches du relief, le manque de moyens nous coulons dans le même lit, nous creusons les mêmes berges, avec des notes, avec des mots. De cascades en méandres, qu’importe combien nous portons de gouttes d’eau, charrions de détritus, l’espoir est là comme une évidence, nous atteindrons la mer avec des notes avec des mots. Dans cette folie, dans cette gravité qui nous attire comme un destin, d’autres rivières nous ont rejoints perpétuant notre aventure (Olivier Béranger, Jeph et Maxime Vauthier (tournée génerale entre autre ) ,  Éric Guilleton, Manon Blaire, Martial Robillard ) Devenus fleuve, nous ne craignons ni les barrages, ni les pales des turbines ou des moulins, les ponts que l’on bâtit au-dessus de nous.

Nous atteindrons la mer avec le talent qu’il faut, avec des notes avec des mots. Avec les  titres qui constituent l’album, des textes déjà anciens et d’autres très récents, nous voilà enfin prêts de l’estuaire et si près de la mer. Là dans le mélange de l’eau douce et l’eau salée, les chansons que l’on écrit deviennent celles que l’on écoute. Au gré des vagues, à l’abri dans les ports elles flotteront comme des bateaux, comme j’aimerais qu’elles vous emportent loin, avec des notes avec des mots.

Dans ce monde où tout s’évapore, que l’on puisse pleuvoir et puis rêver encore, avec des notes, avec des mots.

Je vous laisse à la découverte, à d’autres rencontres.

Tout à vous Eric Barbara

À quoi va servir le financement ?

Le financement va servir à regler quelques factures : 

SDRM 800 euros

STUDIO 1500

PRESSAGE 1200 

GRAPHISME 400

À propos du porteur de projet

L'Auteur : ERIC BARBARA

Éric Barbara naît le 24 décembre 1957 à Marseille, entre un bateau qui s’ancre au port et un frère de sept ans mourant au C.H.U. Peu de temps après, la famille s’installe à Aix-les-Bains.

Chétif, souvent malade, il vit solitaire et taciturne. Après une scolarité difficile, il entreprend des études d’histoire et de géographie à la faculté de Grenoble pour s’orienter vers une carrière de professorat. Pourtant, traînant son mal être, il se réfugie dans l’écriture. Délaissant ses études, il se reconvertit, et décide de travailler dans le monde hospitalier (manip-radio). Là, il rencontre Dominique sa femme et élèveront leurs quatre enfants. Hanté par son besoin d’écrire, à compte d’auteur, il publie un premier recueil de poésie en 1993. Il fréquente le monde de la chanson, entre spectacles et bénévolat associatif. La connaissance d’Allain Leprest va marquer un tournant dans sa vie. Encouragé par le chanteur, il persiste à écrire lui-même des chansons et anime un atelier d’écriture. En 2008, Francesca Solleville enregistre sur son C.D « Donne-moi la phrase » « Chante encore Leprest » une chanson dédiée à son ami alors malade dont il signe les paroles et Gérard Pierron la musique. Dans sa quête insatiable et sa recherche intérieure, menant de front son travail, sa vie de famille et ses activités, il doit avoir recours à une thérapie antidépressive. Aujourd’hui, il travaille à la concrétisation d’un album commun avec Jean-Louis Blaire, un C.D qui s’ouvre comme une porte devant l’avenir.

Nous 2 en 2004

Le chanteur ACI : JEAN LOUIS BLAIRE 

Marc Robine, pour "Paroles et Musique" avait  écrit à son sujet "…Pas de grands mots ni de bons sentiments dans ces portraits à l'encre noire, pas de morale non plus. Jean Louis BLAIRE n'essaie ni d'expliquer ni de convaincre : il se contente de décrire…"

Pour en savoir plus : 

http://chansonrebelle.com/les-chanteurs/blaire-jean-louis.html

http://jeanlouisblaire.e-monsite.com/

Jean Louis Blaire Martial Robillard ( credit photo Gilles Soubeyran "les regards de Gilsoub" )

Eric Barbara Jeph Gilles Barouk Jean Louis Blaire 

Eric Guilleton

Olivier Béranger

Maxime Vauthier ('credit Laurence Giguet )

Manon Blaire

Une vidéo de Jean Louis BLAIRE