BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Je sauve ma Fleuriste!

Objectif:15 000 euros. DERNIER JOUR pour sauver notre fleuriste rue Pernety

À propos du projet

 J-5 POUR VOUS MOBILISER! OBJECTIF?:15 000 euros

L'objectif initial était fixé à 15 000 euros.  Nous l'avions baissé afin d'assurer à Véronique le minimum vital. Nous avons atteint le premier seuil de 10 000 euros mais nous comptons sur vous pour activer vos réseaux et contribuer par vos dons au sauvetage de notre commerce de proximité.

Suite à un incendie criminel le 14/07/15, mon magasin l'Atelier des Fleurs, situé rue Pernety dans le 14ème arrondissement de Paris, a fermé 4 mois.

4 mois sans aucune rentrée financiére, 4 mois qui plombent encore ma trésorerie.


Dans notre village du 14e arrondissement de Paris,un comité de soutien de commerçants et de riverains vient de se créer le 20/12/17. Cette chaîne de solidarité spontanée a su retenir l’attention des médias:le 21/12/17, le Parisien nous a consacré un article. 


Véronique entourée de son comité de soutien (de g. à dr.), Christiane, Jean-Pierre, l’opticien, le traiteur asiatique de la Couronne d’Orient, Thierry, le caviste, Cédric le pharmacien, Wallid, l’épicier, Pierre, le marchand de bières, Aurélie, de l’hôtel Apollon, Nicolas le coach sportif, Lucie, les riverains, Christophe, Martine… LP/Céline Carez

Au bord de la cessation de paiements, après une attaque de dealeurs contre sa vitrine, elle reçoit le soutien de tout le voisinage.

Il y a Wallid, l’épicier de la rue Raymond-Losserand, Thierry, le caviste, Pierre, le marchand de bières de la rue de l’Ouest, Cédric, le pharmacien, Aurélie, la gérante de l’hôtel Apollon, le traiteur de la Couronne d’Orient, Nicolas le coach sportif, le bouquiniste, Lucie, Martine, Christophe…

Ce mercredi, le quartier Pernety (XIVe) se mobilise. Mission ? Sauver Véronique Vallauri, fleuriste du 56, rue Pernety, installée depuis vingt ans, menacée de fermeture pour des raisons très injustes… « J’ai un trou de 15 000 €, lâche découragée la commerçante. Je suis au bord de la cessation de paiement. Je ne me remets pas de mes quatre mois de fermeture ».

La nuit du 14 juillet 2015, des dealeurs ont détruit sa jolie boutique à coups de cocktails Molotov. Sa présence gênait leur trafic. Véronique devra fermer pendant quatre mois. La commerçante devra alors gérer les assurances, batailler avec les travaux et surtout faire face à ces quatre mois sans revenus tout en continuant à payer les charges habituelles. Les auteurs seront interpellés et jugés. Une caméra de surveillance ramènera le calme. La « commerçante avec un courage d’enfer qui avait su remonter la pente de manière extraordinaire », s’accrochait, décryptait Sylvie Lekin, adjointe (EELV) à la mairie du XIVe, en charge de la voirie et de la propreté. Jusqu’à ce que tous ses comptes passent dans le rouge…

PUBLICITÉ
inRead invented by Teads

Ce mercredi, « devant l’urgence », un comité de soutien associatif s’est monté. « Il faut que le quartier garde ses commerces de proximité, analyse pour sa part Jean-Pierre, l’opticien. Ici, c’est un esprit village et solidarité ». Christophe, le voisin depuis 20 ans, qui habite au-dessus du magasin de fleurs et « qui a pris il y a trois jours, comme tous les ans, son sapin de Noël chez Véro », s’est joint au comité.

Christiane Boisgelot, figure du quartier, à la tête du comité, compte mettre en place une cagnotte sur Internet. Elle a également interpellé par courrier Olivia Polski, l’adjointe au commerce de la maire de Paris, Anne Hidalgo (PS), la prévenant de cette « procédure de cessation de paiements ». Et au passage questionnant l’élue : « Comment une commerçante bien installée depuis 20 ans à Paris, appréciée dans son quartier, avec une clientèle fidèle, peut être balayée comme ça, après quatre mois de fermeture, victime de dealeurs ? ».

Tout est dit avec ce premier reportage du Parisien!

La disparition de ce commerce de proximité que Véronique anime depuis 20 ans, aurait des répercussions sur l’ensemble de la vie du quartier.

Aidez-nous à sauver l'Atelier des Fleurs!

A quoi va servir le financement ?

Le financement va permettre d'éviter la cessation de paiement et donc la fermeture de l 'Atelier des Fleurs, rue Pernety, dans le 14e arrondissement de Paris.

Au delà de la cessation d'activité de cette boutique clef du quartier Pernety qui anime la vie commercante de ce village depuis 20 ans, c'est l'avenir des nouveaux commercants qui viennent de s'ouvrir rue Pernety qui est en jeu.

Véronique est seule à manager son commerce: 3 fois par semaine à l'aube départ pour Rungis afin d'effectuer les achats de fleurs et plantes auprés des petits producteurs locaux qui ne cultivent que des fleurs de saison aux senteurs d'autrefois.Des journées de 14 heures à charger et à décharger des fleurs, un  véritable travail de manutention .6 jours sur 7 Véronique ne baisse jamais les bras et garde toujours une part d'énergie artistique qui fait de sa boutique  un lieu lincroyable de rencontres et d"échanges de personnalités au bon coeur. On va à l'atelier des fleurs pour les compositions florales dont on sait que le bouquet tiendra ses promesses enchantées plus d'une semaine. On se rend à l'atelier des fleurs pour un café ou un apéro connvivial et impromptu . On se rend à l'atelier des fleurs pour discuter entre riverains et commercants qui sont devenus au fil du temps des amis

À propos du porteur de projet

Véronique a ouvert sa boutique en 1997 dans la 14ème , au coeur du Paris des artistes; depuis, elle musarde entre ses pots, colore ses humeurs et distille ses envies pour la plaisir total de ses clients-amis ébahis. Non contente de cela, elle s’attaque depuis peu à la tristesse des balcons et aux terrasses à l’abandon, qu’elle transforme en jardins extraordinaires. Et si sa passion est toujours galopante, les prix, eux, restent petits.

N'hésitez pas à nous suivre sur notre page facebook et à relayer un maximum l'information :) Merci !!

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet