BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Je donnerai n'importe quoi - La WebSérie

Inspiré du conte "Tracassin" des frères Grimm

À propos du projet

Que seriez-vous prêts à donner pour réaliser vos désirs ? Pour vous tirer d'une situation désespérée seriez-vous prêts à donner... N'importe quoi ?

Je donnerai n'importe quoi - la websérie. Est... une websérie (sans blague) tirée d'un spectacle de théâtre, lui-même tiré d'un conte des frères Grimm: "Tracassin".

Bon tout ça c'est très bien mais je vous sens impatients d'entendre, ou de lire, le détail de l'affaire.

"Je donnerai n'importe quoi" ce n'est pas qu'une simple allocution, une formule toute faite pour faire comprendre à vos interlocuteurs que vous ayez particulièrement envie de quelque chose. Non, ici c'est une véritable formule magique et la prononcer a des conséquences. C'est le thème abordé par cette série: le poids des mots, leur sens, simple ou double et leurs implications. Car que se passera-t-il si justement, on vous prend au mot ? Seriez-vous vraiment prêt à donner n'importe quoi ?

 

 

 

 

Depuis maintenant 15 ans, Kyrill vit en exil à la cour du terrible Roi Julius, monarque despote et autoritaire entraînant son royaume vers la faillite suite à ses guerres incessantes. À la mort de ce dernier c'est le prince Konrad, cupide et assoiffé de pouvoir qui s'apprête à reprendre les rênes d'un royaume moribond au bord de la ruine. C'est alors qu'une étrange rumeur se répand à la cour. Celle d'une paysanne capable de transformer la paille en or.

Voici ic les personnages principaux de la série, il faut imaginer une bonne quinzaine de seconds et troisièmes rôles autour d'eux.

« Je donnerai n'importe quoi » est donc une série dont le tournage débutera courant juillet 2019 pour finalement arriver sur les écrans en novembre.

Mais comme dit plus haut, tout est parti d'un conte : « Le nain Tracassin » des frères Grimm, qui raconte l'histoire d'une jeune paysanne qui pour échapper à sa condition fait courir le bruit qu'elle possède le pouvoir de transformer la paille en or. La rumeur arrive jusqu'aux oreilles du roi local qui ordonne la capture de la femme et lui soumet un choix : périr sur le bûcher comme sorcière ou passer une nuit dans la tour du donjon et transformer toute la paille qui s'y trouve en or.

Désespérée et persuadée de sa mort prochaine, la paysanne se met à pleurer. Un lutin apparaît alors, lui proposant de transformer la paille en or à sa place à condition qu'elle lui donne quelque chose en échange. Ce qui est dit est fait mais le roi désire encore plus d'or.

Le lutin revient donc à deux reprises aider la paysanne ne lui faisant promettre en échange de ses services son premier-né. La femme accepte et le lutin transforme tant de paille en or que le roi décide d'épouser sa prisonnière.

Devenue reine, la paysanne oublie le pacte qu'elle a passé et le jour de la naissance de son fils, le lutin revient réclamer son dû. Devant le refus de la reine, ce dernier accepte d'annuler le contrat à condition qu'elle parvienne à deviner son nom dans les trois jours.

Les deux premiers jours la reine propose tous les noms qu'elle connaît mais aucun ne correspond. Le troisième jour, un soldat qui rentrait de permission rapporte à Son Altesse avoir surpris un lutin chantant une chanson dans laquelle il donnait son vrai nom. Le soir du troisième jour, la reine propose le nom ainsi rapporté : « Rumpelstilzchen » . Le nain ivre de rage se met à hurler qu'elle a triché et tape du pied si fort qu'il disparaît à travers le plancher.


C'est donc de ce conte qu'est né d'abord, en novembre 2018 « Je donnerai n'importe quoi » le spectacle. Qui raconte les déboires de cette paysanne (nommée Irma pour l'occasion). Évidemment nous avons dû étoffer les personnages et même en créer un pour raconter cette histoire au théâtre. C'est ainsi qu'est né Kyrill, le pendant lumineux de Tracassin.

Pour les curieux qui voudraient en savoir sur ce spectacle de théâtre je vous invite à consulter le site de la compagnie !

Une fois le spectacle créé il a fallu le diffuser et pour ce faire nous avons fait appel à CTV Production afin de tourner une bande-annonce, celle que vous pouvez voir en vidéo de présentation. Suite au bon accueil qu'elle a reçu ainsi qu'au succès du spectacle, l'idée a alors germé de transformer notre histoire en série. D'abord parce que, spectacle vivant oblige, on ne pouvait pas tout raconter d'une traite ni étoffer comme nous l'aurions voulu l'univers créé autour du conte. Ensuite parce que toute l'équipe s'est vraiment marrée à tourner cette bande-annonce et que le fun, ben on aime ça !

Nous voici donc aujourd'hui avec ce projet de série. Nous partons du conte de fées et de l'univers médiéval-fantastique, si cher à nos cœurs, pour transformer cette histoire en une véritable épopée tragique (carrément) qui, comme toute fable qui se respecte, apportera son regard sur la société contemporaine.

Ainsi l'histoire se déroule-t-elle au sein d'un royaume au bord de la faillite mené par un dirigeant tyrannique totalement déconnecté de la réalité telle que la vit son peuple, peuple qui lui-même n'a d'autre réalité que sa survie à plus ou moins court terme.

C'est au milieu de ce sympathique décor que Tracassin va œuvrer à atteindre son but. Lequel demandez-vous ? Eh bien rendez-vous devant vos écrans courant novembre 2019 pour avoir la réponse !

Enfin, la compagnie PerBacco est franco-italienne et, si elle dispose d'une base d'opération en Italie à Florence, c'est d'abord en France qu'elle est née. Dans le sud-ouest de la France précisément et au delà du foie-gras, du bon vin, de la pétanque et du rugby (nos sports nationaux) il se trouve que le Lot-et-Garonne, département de naissance de PerBacco, regorge de lieux touristiques absolument incroyables pour quiconque aime l'époque médiévale. Entre les lieux de tournages que nous avons déjà validés dont vous avez pu voir quelques photos et la pléthore de châteaux, bastides, villages et autres cathédrales disséminés sur l'ensemble du territoire, c'est un véritable trésor pour tout médiéviste qui se respecte.

C'est donc ce qui nous pousse à tourner nos épisodes dans des décors réels. Non seulement nous profitons par ce biais d'un écrin authentique mais en plus nous pouvons exporter vers le plus grand nombre cette image d'un patrimoine culturel et touristique.De fait nous essaierons de tourner dans le plus de lieux possible afin de mettre en avant toute la richesse des sites Lot-et-Garonnais.

 

C'est le groupe Golden Salt qui se chargera du générique de la série, la musique originale a été composé par Antonio Gattuso et sera réadaptée par ce duo italien (violon + guitare électrique). On vous laisse avec un petit aperçu de leur travail:

En parrallèle, ce sont Baptiste Pourcel et Antonio Gattuso qui ont composés les morceaux et écrits les paroles des chansons joués en live sur le spectacle. Une partie de ce travail sera réutilisé pour les besoins de la série.

 

A quoi va servir le financement ?

Avec l'objectif de base de 2000€ nous allons monter le pilote, qui servira également de premier épisode à la websérie. Nous avons tout fait pour réduire les coûts au maximum et avec cette somme de 2000€ (plus quelques investissements préalables) nous serons en mesure de tourner, monter et diffuser l'épisode 1.

Dans le cas où l'on dépasserait ce palier (on croise les doigts) ce sont les épisodes suivants qui seront tournés et montés. On prévoit donc de nouveaux lieux de tournages, des figurants (défrayés évidemment), des accesoires en plus, des effets spéciaux (si, si) et bien sûr de nouvelles contreparties ! 

Le deuxième palier. 250%

Si nous atteignons celui-ci, nous serons en mesure de voir plus grand, ainsi nous pourrons engager des figurants supplémentaires, la compagnie médiévale des Mortes-Payes et ses combattants et cracheurs de feu par exemple. Nous obtiendrons aussi du meilleur matériel : Gambisons, casques, armures semi-légères, armes diverse etc. Enfin nous serons en mesure de défrayer tout ce petit monde et de créer des scènes bien plus fournies. Nous demanderons aussi aux Golden Salt de travailler sur la BO de la série et non plus uniquement sur le générique. Enfin, avec cette somme, nous serons en mesure de tourner les épisodes 2, 3 et 4.


 

Le troisième palier. 750%

C'est le plus ambitieux, 15 000€ ce n'est pas rien. Avec cette somme nous serons non-seulement en mesure de tourner la totalité de la saison 1 (parce que oui il y en a plusieurs de prévues). Mais en plus nous pourrons faire ajouter des effets spéciaux en post-prod, louer du meilleur matériel : deux caméras avec différentes focales pour les scènes d'ensemble, d'autres micros pour la prise de son etc. Et surtout, nous pourrons dignement payer les salaires de ceux qui travaillent à nos côtés !

 

 

 

À propos du porteur de projet

La compagnie PerBacco

La compagnie PerBacco est une compagnie de théâtre franco-italienne, basée dans le sud-ouest de la France et dans la ville de Florence en Italie. Notre truc à nous c'est, vous l'aurez compris, le conte. Nous reprenons les contes classiques du folklore européen, les retravaillons et les réécrivons afin de les transformer en spectacle tout en faisant attention à garder la morale d'origine, bien qu'on se permette de rajouter la notre au passage

La compagnie c'est également des cours de théâtre, en France et en Italie et aussi des stages et des rencontres entre les élèves des deux pays.

(Ici le stage de théâtre franco-italien de 2018 au théâtre de La Rousselle, Bordeaux)

Enfin PerBacco c'est, comme on aime l'appeler, un melting pot théâtral. On y rassemble les talents de chacun afin de créer des spectacles les plus complets possible et jusqu'à maintenant, le public semble apprécier sincèrement !

Aujourd'hui la compagnie s'associe avec CTV Production afin de créer cet épisode-pilote.


CTV Production

Chaîne de TV en ligne du Sud-Ouest de la France, spécialisée dans le reportage et gérée par Pascal Alvarez notre homme de l'ombre. C'est lui qui depuis nos débuts a réalisé nos reportages et bandes-annonces, c'est donc naturellement vers lui que la compagnie s'est tournée afin de réaliser le pilote de sa série.

Vous pouvez avoir un aperçu du travail de Pascal via la bande-annonce du spectacle plus haut et le reportage sur le stage de théâtre franco-italien, enfin pour ceux qui désireraient en savoir plus je vous invite à suivre ce lien !

Share Suivez-nous