BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Jasmin Rouge

Enregistrement d'un album et mise en place d'ateliers artistiques en Tunisie

À propos du projet

Après deux années consécutives de tournées au Maroc et en France, Neb a aujourd’hui pour projet une résidence artistique et la création d’un album en Tunisie.

La résidence artistique aboutira à l’enregistrement d’un album auquel participeront des musiciens tunisiens.

Elle sera aussi l’occasion de partager bénévolement un savoir-faire artistique avec les enfants des quartiers à Tunis et La Marsa : ateliers et master-class.

Le choix de la ville de la Marsa en banlieue de Tunis est simple. L’interprète du groupe en est originaire. Il y a vécu 6 ans. Il a encore en Tunisie des attaches fortes. C’est aussi pour lui une manière de rendre hommage à ce pays qui l’a accueilli durant son enfance et d’y puiser une authenticité et une inspiration poétique dépassant les frontières. Un retour aux sources qui permet de créer des passerelles à travers cette Méditerranée qui nous lie.

A Tunis, notre souhait est non seulement d’enregistrer cet album éponyme. Mais surtout d’inscrire notre action autour d’ateliers gratuits offerts aux enfants pour les initier à l’univers musical, au cirque, à la percussion et au théâtre.

En effet, nous ne pouvons pas imaginer vivre une aventure musicale sans réfléchir à un partage de nos savoir-faire.

C’est pourquoi autour du projet d’enregistrement s’inscriront des actions destinées aux plus jeunes de différents quartiers de La Marsa

Des valeurs d’échange, de partage et de solidarité forment le socle de ce projet. En effet, impossible de rester indifférent face aux événements récents qui ont secoué ce pays. Il est pour nous important de partager avec ce peuple et notamment ses enfants des instants de joie, d’apprentissages, de disciplines artistiques nouvelles. Et pouvoir ainsi créer des passerelles simples mais fortes entre nos continents. De citoyen à citoyen. Leur offrir un savoir-faire artistique qui saura participer à leur ouverture d’esprit.

A quoi va servir le financement ?

Le financement demandé sur le site ulule.com, nous permettra :

de financer la création de l’album, en :

-participant aux frais de transports des musiciens et des instruments

-participant à la location d’une partie du matériel d’enregistrement et la mise en place d’un studio mobile en Tunisie

En apportant votre soutien financier,

-vous nous aidez à réaliser ce rêve d’un album-passerelle, aux confluents de deux cultures, jazz hip hop et musique traditionnelle,

-dès 8 euros, vous recevez en exclusivité l'album en numérique

-à partir de 500 euros d’investissement, vous devenez coproducteur de l’album et bénéficiez d’un retour sur investissement lors de la remontée des recettes



Nous voulons être au plus près des gens et de leurs espoirs pour retrouver à la fois la sensibilité, la sincérité et l’énergie créatrice qui caractérisent ce pays....

La musique est un art, notre souhait : en être les artisans

À propos du porteur de projet

NEBIL DAGHSEN, 29 ans : Interprétation

A l'origine du premier collectif Slam en France, il est, avec Monsieur Gérard MENDY, à l'initiative de la création du premier spectacle Slam en France, joué en 2001 à la Villette. La transmission éducative de l'écriture Rap & Slam et des valeurs hip-hop auprès des jeunes fait partie de ses priorités. Véritable poète urbain, il s'épanouit à travers les différentes formes d'oralités et les actions qu'elles impliquent.

MAZYAR ZARANDAR, 26 ans : Guitare et composition

Aka Zamo, musicien autodidacte, compositeur et producteur de hip-hop. Passionné de musique Soul au sens propre.

MARC RAMON, 30 ans : Contrebasse, basse, arrangement.

Bassiste et contrebassiste de formation, il s'épanouit entre le swing manouche, la guitare classique et les musiques actuelles.... Son expertise musicale et son amour de la scène en font un musicien hors-pair.

SEBASTIEN MATEO, 25 ans : Percussions

Il joue de tout ce qui peut être frappé, avec une prédilection pour les percussions Africaines et Afro-Cubaines.

Un mélange d'oralité, de rap, de spoken words, et d'influences musicales diverses.

Le spoken words est une forme de musique dans laquelle paroles, poésie ou histoires sont parlées plutôt que chantées. Notre travail artistique est un voyage parfumé alliant jazz, soul, funk, hip-hop, inspiré de Gil Scott Heron, Saul Williams, Jamika Ajalon et des Last Poets. Notre musique prend naissance dans des textes scandés et une orchestration qui s’accorde et s’accouple avec la musicalité des mots.