BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Les Jardins du Héron

Jardins maraichers Agro-écologique à Quintenas en Ardèche Verte

À propos du projet

Aidez-nous à développer les Jardins du Héron, une ferme paysanne proposant fruits et légumes bio à Quintenas, au Nord de l'Ardèche. Charline et Adrien ont créé les Jardins du Héron il y a un an et ont besoin de votre soutien pour pérenniser leur jeune entreprise !

Présentation des Jardins du Héron

    Les Jardins du Héron ont pu voir le jour il y a un an, à l'automne 2015, grâce au soutient de généreux contributeurs qui ont participé à notre première collecte de fond sur Ulule pour le lancement des Jardins. A ce moment-là nous n'avions pour nous lancer que nos compétences et notre énergie, et pas un denier de côté !
    Avec la réussite de cette collecte nous avons pu nous lancer dans l'aventure et cette première année fut palpitante! Nous voici arrivés à l'automne 2016 et nous sommes globalement très satisfait  de l'année écoulée.
    Ce fut une année riche en émotions, en plaisirs, en légumes!... Et aussi en galères! Rien de plus normal pour une première année!!!
Notre petite parcelle de terrain a bien changé d'allure !

Ci-dessous :A gauche les Jardins avant notre arrivée en Août 2015 et à droite les Jardins en Juillet 2016 

  

 

 

 

 

 

    Les légumes ont été beaux et savoureux (pas de laids-gumes aux Jardins du Héron!) et les récoltes furent abondantes (et le sont encore à l'heure ou l'on vous parle!)
    Nous ne nous sommes pas trompés dans le choix du terrain, la terre est généreuse et les rendements obtenus dépassent nos prévisions.

Nous avons mis en application les pratiques de l'agro-écologie sur nos jardins. Nous avons apporté au sol un engrais organique: du fumier de bovins. Nous avons couvert le sol de paillages végétaux (paille de blé, foin). Nous apportons un grand soin à notre sol, nous n'enfouissons pas la matière organique pour ne pas perturber la vie de celui-ci. De la même façon, les traitements au cuivre contre le mildiou sont réduits au maximum, le souffre a été remplacé par du lait pour combattre l'oïdium, nous utilisons des purins de plantes quand nous le pouvons pour fortifier les plantes et dynamiser le sol, etc... Nous avons ensuite semé des légumes de variétés anciennes (pas d'hybrides F1 aux Jardins du Héron!) en association entre eux et avec une multitudes de fleurs qui ont pour rôle d'attirer les insectes (des pollinisateurs comme les abeilles, ou des auxiliaires des cultures comme les coccinelles). Tous nos semis et plantations sont effectués en suivant le calendrier lunaire de Michel Gros.


    Les clients ont été au rendez-vous, nous avons même du commencer une liste d'attente pour nos livraisons de paniers hebdomadaires en attendant d'en faire plus l'année prochaine !

 Ci-dessous : à droite un panier de legume printanier et à gauche un panier de légumes estival  

    

 

 

 

 

 

Pourquoi un deuxième financement participatif? 

   Les Jardins du Héron sont une affaire qui marche, et qui marche avec de tout petits moyens.
    Notre énergie et notre enthousiasme ont rendu les choses possibles, mais nous finissons la saison avec beaucoup de fatigue.
    Soyons réalistes, nous ne tiendrons pas longtemps sans investir à nouveau dans un peu de matériel. Quelques outils supplémentaires nous faciliteraient grandement la vie, rendraient certains travaux moins pénibles et nous feraient économiser un temps précieux dans la saison, quand tout se bouscule.

C'est pourquoi nous faisons appel à votre génerosité et à votre solidarité !!!

    Ceci étant dit, il n'est pas possible pour nous de financer d'une part toutes les ressources nécessaires au lancement d'une seconde année de production (semences, plants, terreau, fumier, paillage…) et d'investir d'autre part dans du matériel.
    Pour une grande partie, nos premières recettes vont pouvoir nous permettre de lancer la saison 2017. Ce qu'il reste servira à payer nos charges, rembourser notre emprunt et ... essayer de nous rémunérer un minimum.
    Il ne reste plus grand-chose pour acheter du matériel ...

C'est pourquoi NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !!!
Votre aide nous est indispensable!

Nous vous encourageons à soutenir un projet comme le nôtre !

Pour que des petites fermes puissent exister et contrer un peu la folie des grandeurs de l'agroalimentaire moderne.

Pour que des agriculteurs et agricultrices puissent vivre décemment du fruit de leur travail .

Pour que notre campagne reste vivante par l’activité économique et sociale  de ces petites fermes.

Pour permettre à une agriculture respectueuse de son environnement de se développer.

Pour éviter que des produits ne voyagent des milliers de kilomètres avec tout les dommages que cela entraîne.

Pour que les fruits de la Terre ne soient plus considérés  comme vulgaire marchandise d'une industrie, mais,    comme il se doit, les fruits de la terre qui nous nourrissent ! En fait, pour le mieux-être de notre monde et de notre planète!

FAITES UN DON pour pérenniser l'existence des Jardins du Héron !

MERCI pour votre soutien et votre générosité!

 

Retrouvez-nous sur notre page facebook : www.facebook.com/jardinsduheron

A quoi va servir le financement ?

Cette somme permettra de s'équiper :

-d'une débroussailleuse à 500€. Celle qui a commencé la saison n'a pas pu la finir. C'était une débroussailleuse premier prix qui nous a fait beaucoup de pannes et donc perdre beaucoup de temps… Nous avons impérativement besoin d'une machine fiable pour l'année prochaine. La débroussailleuse nous permet de tenir en respect les herbes sauvages qui poussent sur les chemins entre les légumes. Eh oui, chez nous les chemin sont enherbés pour favoriser la biodiversité. C'est du boulot en entretient mais ça vaut le coup !

  -d'un semoir manuel « six-row » à 600€. Cette année aux         Jardins du Héron nous avons effectué de nombreux semis à la main, comme on le ferait au jardin : ouvrir le rang, déposer les graînes, refermer, tasser… Encore beaucoup de temps de gagné si nous pouvions nous équiper d'un semoir manuel qui sème 6 rangs de légumes d'un coup !

-d'un broyeur à 900€. Des amis incroyables nous ont fait un sacré don : ils nous offre un petit tracteur !!! Celui-ci pourra nous servir de temps à autre par exemple pour amener du fumier sur les jardins, ou pour entretenir le verger que nous avons implanté à l'automne dernier avec l'aide d'un broyeur attelé au tracteur. Si vous nous aidez à investir dans ce broyeur, vous nous épargnerez de nombreuses heures de débroussailleuse !

-de fournitures pour la construction du poulailler à 500€. Du bois, des clous, du grillage… Voilà ce qu'il nous faudrait pour construire un beau poulailler et ainsi continuer de développer la ferme des Jardins du Héron. Cette construction permettrais de grossir notre petit cheptel en passant d'une dizaine de poules de races anciennes à une cinquantaine. Les poules profitent des fanes de légumes et nous donne leurs œufs en échange. Mais aussi, en installant le poulailler sous le verger, les poules nourrissent le sol par leur fientes et protègent les arbres de leurs prédateurs (la poule consomme notamment le carpocapse du pommier)

Ci-dessous : à droite une poule wyandotte et une Bantam de Pékin frisée et à gauche une poule Marans (la fameuse poule aux oeufs couleurs chocolat) et une Houdan

 

 

 

 

 

 

-Une petite serre à 500€. Nous avons cette année produits  l'essentiel de nos jeunes plants de légumes, et nous les avons fait grandir à l'abri dans la serre que nous avons installé à l'automne dernier. Nos jeunes plants se sont retrouvés dans les chemins et l'endroit est vite devenu impraticable ! Difficile d'envisager de    produire plus de plants dans ces conditions, l'achat d'une petite serre d'occasion  serait réellement nécessaire.

Ce premier objectif de 3000€ nous permettrais de faire l'acquisition du plus indispensable, mais nous espérons bien que votre générosité sera au rendez vous et que nous allons dépasser cette objectif!

Lorsque nous aurons atteint 150 % de notre objectif, soit 4500€de dons, nous pourrons envisager d'installer une deuxième grande serre pour rallonger la saison et pouvoir cultiver plus de tomates, d'aubergines et de poivrons.

Avec 2000€ supplémentaires, nous pourrions acquérir un camion. Jusqu'a présent nous avons réussi a faire rentrer tout nos légumes dans notre vieux C15, mais ce fut parfois un vrai casse tête pour trouver   une place pour toutes les caisses. Nous nous réjouissons d'avoir put récolter autant de légumes mais comme nous aimerions en récolter encore d'avantage l'année prochaine, un camion serait le bienvenu!

Ci-dessus : notre C15 était archi plein pour notre recolte de courges, heureusement qu'il y avait des copains avec leur camion!

Avec encore 500€ de plus, nous pourrions envisager de nous équiper davantage en matériel d'irrigation. Actuellement nous sommes contraints de déplacer les tuyaux et les asperseurs sur les jardins à chaque arrosage. C'est très contraignant et c'est encore du temps de perdu !

Aidez nous à dépasser les 200 % d'objectif, et à atteindre les 7000€ de dons nécessaires!

Un financement participatif réussi nous permettrait d'être plus efficace tout en nous offrant de meilleures conditions de travail.

Encore MERCI pour votre générosité et votre précieux soutien! En un an nous avons accompli de belle chose aux Jardins du Héron, aidez nous à continuer cette belle aventure !


 

À propos du porteur de projet

Nous sommes un jeune couple passionné d'agriculture agro-écologique, ayant chacun une solide formation validée par plusieurs diplômes : un BTSA en Horticulture et un diplôme Européen de Conseillère en Herboristerie pour Charline Priet (30 ans); et un BAC Sciences et Techniques de l'Agronomie et de l'Environnement ainsi qu'un BP de Responsable d'Exploitation Agricole en Maraîchage pour Adrien Fourel (30 ans).

 

Cette formation est complétée par de nombreuses expériences sur le terrain, les plus significatives sont notamment nos huit années dans notre jardin familial, une expérience professionnelle de deux ans sur un Jardin de Cocagne au poste d'encadrant technique en maraîchage et plusieurs formations en traction animale. Se rajoute à cela notre expérience d'un an aux Jardins du Héron.

Nos techniques de production ainsi que la philosophie qui nous anime ont été en partie inspirées par le paysan-philosophe Pierre Rabhi, par Claude et Lydia Bourguignon, ingénieurs agronomes en microbiologie des sols ; nous trouvons le travail effectué à la ferme du Bec Hellouin par Perinne et Charles Hervé-Gruyer très intéressant, tout comme ce qu'il se passe au Quebec dans les fermes de Jean-Martin Fortier ou de Michel Massuard par exemple.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet