Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Jardin solidaire

Un Jardin solidaire en banlieue parisienne qui allie les dimensions écologiques, sociales et d'ouverture sur la ville

À propos du projet

Vous êtes préoccupé-e-s par des questions d’écologie, avides de réflexions sur la ville que nous souhaitons pour demain, intéressé-e-s par des questions de préservation du patrimoine et d’agriculture urbaine, passionné-e-s de jardinage naturel ?

Soutenez notre action !

Atelier de formation de taille des fruitiers le 19 janvier 2013 avec l'association Vergers Urbains

A propos du jardin solidaire :

Depuis 2012, l'association le Sens de l'Humus, située à Montreuil en Seine Saint Denis (93), anime avec passion et patience un Jardin Solidaire de 4 000 m2 dans le quartier des Murs à Pêches sur un site historique appartenant à la dernière horticultrice montreuilloise, Mme Geneviève Pouplier.

L'objectif est de créer un lieu qui permette à des personnes en situation d'exclusion ou bénéficiaires de minima sociaux de se reconstruire à travers une activité pratique de jardinage naturel (lien à la terre), d'ateliers divers de remobilisation (culturels et d'éducation à l'environnement) et d'une vie de groupe, conviviale et solidaire.

Nous cherchons, par ce Jardin Solidaire, à redonner à terme à cet espace une dynamique économique et de production tout en y alliant une dimension écologique (permaculture, agroécologie), sociale (lien, "insertion") et d'ouverture sur la ville.

Au programme : discussions, petits et gros travaux d'entretien, ateliers de taille des fruitiers ou de maraichage urbain, mais surtout rires et sourires, pour faire du jardin un lieu d'apaisement, de repos ou d'activité (c'est au choix) pour des personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles. Entre deux groupes de jeunes de l'espace dynamique d'insertion S'passe 24, nos jardiniers et jardinières s'appellent Anna et Véronique de la pension de familles Emmaüs, et Jean-Luc accompagné dans le cadre du projet de ville RSA. Ce petit groupe ne devrait pas tarder à s'élargir pour compter très bientôt, en plus de l'accueil régulier de groupes, une dizaine de participant-e-s hebdomadaire.

Pour Jean-Luc qui vient toutes les semaines au jardin c'est l'occasion pour lui de « sortir de chez lui, d'échanger avec d'autres personnes et de se sentir utile ». Pour Ronald, c'est l'occasion pour lui de pratiquer la langue française et d'acquérir les codes culturels à travers des échanges.

À quoi va servir le financement ?

Ce que nous ferons avec le financement :

Pour le moment, nos moyens limités ne nous permettent d'ouvrir le jardin que quelques demi-journées par semaine alors que nos partenaires, hôtes et jardiniers nous sollicitent pour un accompagnement plus important, c'est pour cela que nous avons besoin de vous. Nous souhaitons aussi financer de nouveaux ateliers et animations (biodiversité et semis, nichoirs), acheter du matériel de jardinage, organiser des visites de jardins partagés, des sorties à la ferme, dans le but de créer du lien et d'ouvrir les champs des possibles pour des personnes en situation difficile.

Les besoins sont là, les bonnes volontés et les professionnels aussi, il ne manque plus qu'une partie du financement.

Nous avons besoin de votre soutien !

Pourquoi demander un financement participatif ?

Afin de développer et pérenniser le projet, nous avons besoin de votre aide. L’association connaît aujourd'hui des difficultés financières, que nous espérons passagères. Alors que les subventions publiques déclinent, nos moyens se réduisent, limitant ainsi nos actions, ce qui remet notamment en question les emplois actuels du Sens de l’Humus, indispensables à l'animation et au développement de ce projet.

3000 euros suffiraient pour nous permettre de passer l'hiver et développer le jardin.

Votre don financier nous aidera à poursuivre nos actions ! Nous accueillons chaleureusement toutes les contributions même les plus petites.

À propos du porteur de projet

A propos du Sens de l'Humus:

L’association le Sens de l’Humus est née en 2006. Elle défend une vision solidaire et écologique de la ville à travers des activités de jardinage naturel, de sensibilisation à l'agroécologie et la permaculture et de valorisation du patrimoine des Murs à Pêches à Montreuil (93) par des activités agricoles, écologiques et sociales.

Deux salariés et de nombreux bénévoles actifs au grand cœur œuvrent aujourd’hui dans un jardin partagé ouvert et développent un jardin solidaire accueillant des personnes en difficulté sur une parcelle d’horticulture.

L'association propose des formations à la permaculture, le compostage, les semences, et depuis tout récemment la taille des fruitiers, etc., et a mis en place le premier composteur public et collectif de Seine-Saint-Denis.

Le Sens de l’Humus prend également part à des réflexions sur l’écologie urbaine, le maintien d’une agriculture en ville, la problématique des semences paysannes, les déchets fermentescibles, etc.

Stand de l'association au marché des saveurs d'Ile de France

Pour mieux nous connaitre :

Le site Internet de l'association : senshumus.wordpress.com.

Reportage de Global Mag sur Arte : (lien à venir)

Présentation du Sens de l'Humus http://www.terre.tv/fr/5073_cest-quoi-le-sens-de-lhumus-

Présentation sur le compostage collectif: (lien à venir)

Un petit reportage sur les jardins en ville: http://www.dailymotion.com/video/xwom0e_comme-un-jardin-dans-la-ville_news#.UP_UKvK0O_N

Une vidéo de présentation de la soirée Ode au légume organisée par l'association : http://www.youtube.com/watch?v=Jd44Z_Dl0Cg&feature=youtu.be