BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Rdv au jardin du château de Moulin l'Arconce

Des tomates anciennes, un jardin d'herbes aromatiques bio au pied du château !

À propos du projet

Après 7 années de maraîchage bio et diversifié (légumes, fraises et aromatiques) sur St YAN entre Charolais et Brionnais, nous avons du déménager et c'est la commune de POISSON, toujours en limite de ces 2 petites régions, qui nous accueille dans le cadre magnifique des ruines du château de Moulin l'Arconce.

la tour sud-ouest du château

Nous sommes donc en train de démonter et remonter les tunnels de pépinière et de culture et ceci nous amène à faire face à des frais imprévus :

  • renouvellement en 1 seule fois des bâches de tous les tunnels 
  • modification de la longueur des 4 tunnels de cultures (actuellement 64m) afin de pouvoir les remonter dans les parcelles disponibles sur notre nouveau site de production (de 4 tunnels nous passerons à 6 mais de 43m de long chacun). C'est donc un investissement en matériel de structure (arceaux, contreventement, mécanisme d'aération etc).

Les tunnels à déménager

Ainsi nous aurons la même surface de production sous abris qu'auparavant.

Le calendrier :

  • démontage et remontage des 2 pépinières début février (en cours)

démontage de la petite pépinière sur St Yan

remontage de la même pépinière à Poisson

  • démontage de 2 des 4 tunnels de culture d'ici fin février pour un remontage de 3 tunnels plus courts avant fin mars
  • plantation des tomates, poivrons et aubergines début avril, et concombres, courgettes et melons mi-avril sous ces 3 tunnels
  • démontage des 2 tunnels de culture restants en avril, remontage fin avril début mai, mise en culture à partir de mi-mai (haricots...)

Le jardin clos du château que nous allons remettre en culture (et Durite notre chienne)

La ferme :

C'est le 10 mai 2010 que notre ferme voit le jour à St Yan. Nous sommes les 2è maraîchers bio à 30 kms à la ronde à ce moment là. Nous lançons en même temps l'amapp en Charolais et Brionnais, encore une première locale. De suite, le choix est fait de cultiver de très nombreuses espèces dont des plantes aromatiques, du goût ! du goût !

Nous faisons nous mêmes nos plants et, à part la reprise du sol avant plantation ou semis direct, tout est fait manuellement. La nature environnante est respectée et ce sont les cultures et les manières de cultiver qui essayent de s'intégrer à l'ensemble naturel. Seuls concessions les plastiques des tunnels de culture et le paillage.

Installés sur des terres incroyablement argileuses, 2012 et 2013 ont été des années très difficiles puisque très pluvieuses, les cultures restant sous l'eau durant plusieurs mois...

Aussi dès que celà a été possible mous avons mis nos cultures sur buttes permanentes dès 2014. La butteuse ayant été construite par nous même et un amapien. Notez que ce sont les amapiens qui nous ont permis d'acheter le tracteur en nous avançant la somme nécessaire. ce sont eux aussi, en grande partie, qui ont aidés au montage des tunnels en 2010 et 2011. Les amapiens sont de nouveau au rdv pour aider au démontage et remontage des tunnels actuellement.  Autour de nous c'est donc une mobilisation renouvellée sans cesse pour l'existence d'une ferme peu mécanisée et intégrée à l'environnement, productrice de légumes donnant du plaisir à se nourrir.

 

Notre priopriétaire désirant vendre la propriété où nous sommes installés, nous avons essayé de continuer sur place dans ce cadre exceptionnel en achetant à plusieurs sous forme de SCI. N'ayant pas réussi à rassembler assez, nous avons cette chance de continuer dans un autre cadre exceptionnel et naturel sur Poisson. Cette fois, le sol est bien plus facile à cultiver car plus sableux...

Grâce à vous les nouvelles cultures vont donc être au rendez-vous de cet été 2017.

 

A quoi va servir le financement ?

  • achats des bâches : 6000€
  • achat du matériel pour pouvoir remonter 2 tunnels avec les arceaux restants des 4 d'origine : 6000€ (pignons et portes, arceaux, mécanisme d'aération...)

Si nous récoltons plus que la somme nécessaire pour remonter les tunnels, celà servira à l'adaptation et au complément nécessaire pour l'irrigation (pompe, vannes...)

À propos du porteur de projet


Qui sommes-nous ?

Christian de formation agricole générale (Lycée agricole de Macon-Davayé) puis spécialisé en cultures légumières sous serres (cnf de Perpignan-Théza) : cultures artificielles (hors-sol, chauffées et biberonnées), ce que vous avez en grandes surfaces....

Après plus de 25 ans comme chef de culture salarié, se mettant à son compte, choisi la voie BIO réalisant son aspiration de toujours et se mettant en conformité avec son militantisme débuté dès ses années lycée pour l'environnement et l'Homme.


Pascale venant du milieu médical mais rêvant d'un avenir "à la ferme" a vite pris les cultures d'aromatiques, poivrons et aubergines sous sa responsabilité ainsi que la pépinière car, chez nous, tout est semé à la ferme et à la main.
 

http://lecheneaubio.blogspot.fr/

Ferme de l'Echeneau

Moulin l'Arconce

71600 POISSON

lecheneaubio@gmail.com

 

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet