BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Jaj & The Family Hope - 1er EP

Participez au financement de mon premier album (EP 5 titres)

À propos du projet

Bonjour, je m’appelle Jaj, merci de m’accorder du temps. :) Ensemble, nous allons découvrir : Jaj & The Family Hope.

 

 

LES DÉBUTS

 

En 2018, j’ai créé le concept de la Family Hope : une tribu aux aspirations 70s, réunie par l’amour de la musique et la joie de vivre ensemble. De cette inspiration sont nées des mélodies légères et lunaires, une poésie sensible et rêveuse et des rythmes solaires propices à l’exaltation. A cette étape, plusieurs musiciens se sont succédés et 6 m’ont finalement rejoint : Elliott Stoltz à la guitare, David Gué aux percus, Anso Ambroisine à la basse, Hoby aux claviers, Yoann Ajahz à la batterie et enfin la merveilleuse Kim Darlan aux choeurs. Ensemble et, avec vous tous, nous l’espérons, nous formons The Family Hope.

 

 

Aujourd’hui, après plus d’un an de travail assidu, de magie et de moments inoubliables aux quatre coins de la France, nous sommes prêts à concrétiser notre rêve en produisant un EP de 5 titres.

 

EN ROUTE VERS LE PREMIER ALBUM

 

Il s’agit de mon premier EP et j’ai l’honneur d’être accompagné par une équipe de renom constituée par Laurent Jais (Amadou & Mariam, Gotan Project...), notre super réalisateur. Pour les sessions studios, Laurent a ramené une superbe équipe : Franck Mantegari à la batterie (Tiken Jah Fakoli, Rachid Ta’ha, Tanya Saint-Val, Jean-Michel Rotin…), Seb Hoog aux guitares (Vanessa  Paradis…), Hugo Cechosz à la basse (Arthur H, Tété,..), Roch Havet aux claviers (Têtes Raides, Soan...) et Camille Ballon aka Tom Fire aux machines (MC Solaar, Mélissa Laveaux...).



 

J’ai également ramené quelques amis de mon pote Brice Perda, rencontré via ses magnifisssimes groupes Mojo Workin Band et Balaphonics : Thibaut Guerrier aux percussions, Michaël Harvard aux sax, Antoine Philippe au cor et Aristide Gonçalves à la trompette. Bref, une superbe équipe réunie en studio, prête à donner vie à des chansons écrites il y a, parfois, déjà plus de 8 ans et d’autres nouvelles d’à peine quelques mois. Une vie musicale qui prend forme, portée par des musiciens talentueux, sensibles, enthousiastes et intelligents.


 

 

LES PROCHAINES ÉTAPES

 

Les morceaux sont aujourd’hui en cours de finition : le mix et le mastering restent à faire et Laurent a encore beaucoup de travail devant lui. Mais, je suis incroyablement heureux à l’idée de vous présenter le résultat final. Jaj & The Family Hope c’est un style musical propre, une ode à l’espoir, à l’amitié et aux liens qui nous unissent. Ce sont des paysages qui évoquent la Caraïbe, le blues, la nu-soul, mais aussi la richesse harmonique de la pop électronique ou alternative actuelle et la chanson française. Une musique nouvelle et métissée qui, j’espère, parlera et vibrera en beaucoup. Bref, j’ai hâte qu’elle prenne vie et de pouvoir la partager avec vous !

 

 

NOUS VOIR EN LIVE

 

D’ailleurs, en attendant, et en marge de la levée de fonds, vous pouvez venir assister à notre prochain concert en full band le 25 octobre à Evry, et à un de nos concerts acoustiques à Paris, en Ile-de France, à Lyon, Lille et Bordeaux. Histoire de faire connaissance et voir de vous même à quel point nous sommes motivés par ce projet. Elles sont visibles sur mon site http://jajsoul.com, sur Instagram (https://www.instagram.com/jaj.soul) et sur Facebook (https://www.facebook.com/jaj.soul/).


 

 

Pour le moment tout se déroule bien et la musique est presque terminée, grâce à mon réalisateur Laurent Jais : l’EP sera disponible courant 2020. Cependant, nous aurons besoin de promouvoir notre bébé et pour cela il faut mettre les bons moyens en place.

 

 

À quoi va servir le financement ?

LE FINANCEMENT

 

Le premier palier que nous souhaitons atteindre est de 6500 €. Il concerne la communication (2500€) et surtout les clips (5000€). Le deuxième palier est à 9000€, il inclut les trois soirées prévues pour lancer l’EP (2500€). 

 

Le montant total du projet s’élève à 27 000 € et mes fonds propres représentent 14 000 €. Je compte également sur une subvention de 2000 € à peu près et on verra ce que les ventes rapporteront.

 

 

LES IDÉES

 

J’ai déjà beaucoup avancé sur mes réflexions pour chacun de ces postes et je sais exactement comment le crowd-funding sera utilisé pour donner vie à ces idées. Elles sont mystérieuses et colorées, intenses et amusantes et bien entendu: fidèles à qui je suis, donc, généreuses et conviviales. Elles servent toutes le même projet: vibrer au son de la musique et de l’espoir, ensemble.

 

Voici par exemple quelques directions artistiques pour mon logo, réalisée par Amy Lee (@1.9damy_lee sur instagram)

 

Le deuxième clip issus de l'EP portera sur une chanson hyper catchy et positive, qui parle de famille, de solidarité, d'entraide et de fête !!! C'est une chanson dansante que j'espère sortir à l'été 2020. Le clip sera réalisé par mon ami Carlos Gomez Barker (AAA prods, Eddy de Preto...), dont vous pouvez admirer le travai ci-dessous. Il sera un clin d'oeil à la Caraïbes, à la Soul des années 70, et à ma famille de coeur et de choeur, mes talentueux amis artistes et mélomanes rencontrés au cours de mes multiples soirées musicales parisienne. Le clip sera drôle, visuel, festif, convivial et solaire. J'espère d'ailleurs que beaucoup d'entre vous seront disponibles pour y participer ! Le scénario inclue notamment une partie live et de la danse. You better get ready to have fun ^^

 

Ce sont quelques exemples parmi d’autres. Pour chacun des postes (la direction artistique, les visuels, les clips, l’attaché de presse, les soirées), j’ai déjà une personne ou une équipe en tête et des idées à revendre pour vous faire rêver et voyager !

 

LES CONTRE-PARTIES

 

En contre-partie, en plus de tout ça, vous aurez, évidemment, accès : 

à la musique en avant-première

aux clips

à des goodies,

à des invitations à des concerts, 

à des dîners et à de la cuisine fait-maison

à des spécialités antillaises délicieusement inconnues

mais aussi la possibilité de vous aussi rejoindre et partager l’expérience de la Family Hope ! 

le temps d’un concert

d’un atelier chorale

ou même d’une séance studio ;)

et évidemment à nos remerciements infinis :))))))))


 

Nous vous en dirons davantage sur tous ces petits cadeaux durant la campagne : restez à l’écoute ! Mes réseaux sociaux sont disponibles sur cette page !

 

Bref, j’ai plein d’idées, et je compte énormément sur votre générosité et votre curiosité pour donner le plus d’élan possible à Jaj & The Family Hope. 

 

À propos du porteur de projet

WHO IS JAJ ?

 

Jaj est le surnom que mes parents, à l’initiative folle de mon père, m’ont donné depuis la tendre enfance et que bien des personnes ont repris depuis. Je m’appelle Johan-André Jeanville. Je suis un passionné et je fais de la musique depuis plus de 20 ans. Né à Paris, j’ai rejoint la Martinique à mes 3 ans et suis ensuite retourné à la capitale pour mes 20 ans. 

 

 

MES INFLUENCES 

 

Mon amour et ma curiosité pour la musique m’ont suivi tout au long de ma carrière : si la musique afro-descendante parle directement à mon coeur, quelque soit sa forme (les musiques afro-américaines, caribéennes et latines, notamment), j’ai aussi apprécié, et pratiqué la musique arabe (merci Camélia!), la polyphonie des Balkans et de l’Afrique sub-saharienne (merci Mme Gomez et Mr Réaud !), et, depuis la tendre enfance (merci Cabrel, Fugain, Gainsbourg et Jean-Jacques!) je suis un adorateur de la chanson française dans sa poésie et sa passion, sa sensibilité et sa simplicité. J’ai ensuite découvert la musique rock et la pop anglo-saxonne à l’adolescence, puis la musique électronique et le trip-hop durant mes années d’étudiant (merci l’ENSTA !!!). Je les garde évidemment au creux de mon coeur depuis.

 

 

 

Pour finir, je suis un peu geek sur les bords (Nintendo <3 <3 <3), poète et conteur dans l’âme, et organisateur et amateur de soirée, de danse et de fous rires (merci Le Gala, les anim internes, Orphée et Mounir Katché!). Au fil des années mon univers a évolué et s’est nourri de plusieurs projets auto-produits dont la chorale Sankofa Unit (gospel), Wash (pop) et The Next Buddha (trip hop). J’organise également des soirées et des open mic régulièrement sur Paris, en marge de mon métier de statisticien, dans les jeux vidéo (^^).


 

 

DES BANCS DE TRINITÉ À LA SOUL PARISIENNE

 

J’ai commencé le chant avec la chorale, à 13 ans, au collège, entre les bancs de l’église et l’atelier chorale de l’école. C’était déjà l’occasion pour moi de partager cette passion, avec ceux que j’aimais. Le groupe polyphonique, et les cours de saxophone, se sont poursuivis jusqu’au lycée, en marge de ma pratique assidue du saut en hauteur.

 

Mes concours en poche, après deux années de classe préparatoire à chanter principalement sous la douche et à la lune, je rejoins la métropole et une école parisienne, l’ENSTA. Là, la musique s’enchaîne et s’amplifie, avec la Dunky Family, un groupe de reprises soul rock, et surtout The Next Buddha, un group de trip hop aux accents de soul avec qui a auto-produit deux albums et joué à la L’Elysée Montmartre.

 

    

 

C’est également à cette époque que je découvre le temple de la soul underground : le Sankofa Soul Contest. Je rejoins le Sankofa Unit, la chorale de gospel urbaine qui arrivera en demi-finale de La France a un incroyable talent. Je passe alors tous mes mercredi soir au Caveau des Oubliettes, rue Galande à Paris, j’écris mes premières chansons, j’écume les bars pour y jouer en petite formation…  En 2013, je retente le Sankofa Soul Contest et termine en finale : je chante au New Morning, puis à la Cigale.

 

 

LILLE, DU SUCRE ET UNE VOITURE

 

En 2014, le groupe de pop, Wash, que j’ai rejoint depuis peu sort son premier EP. C’est l’occasion de faire danser les plus beaux clubs parisiens. Je vis alors à Lille, au pays des geeks et des oeufs de dragon et fait l’aller-retour toutes les semaines pour chanter.

 

 

Ma vie prend un tournant inédit en 2016, lorsque je m’assois sur le siège conducteur d’une Renault pour participer au tremplin de l’Atelier Renault. Propulsés par les votes de mes collègues Ankamiens et les félicitations du jury, je termine parmi les 3 finalistes du concours, avec un ami à moi. Camélia Jordana, présidente du jury a flashé sur nous deux. Nous devenons ses choristes attitrés.

 

 

LE TOUR DU MONDE EN 507 HEURES

 

S’en suivent 2 années de travail, de musique, de récompenses méritées pour Camélia, et de voyages : la Tunisie, le Maroc, les Vieilles Charrues, Toronto, Nouméa, la Suisse, la Belgique, bien sûr Paris et la Bellevilloise où j’organise mes open mic, mais aussi Grenoble, Bordeaux, Carcassone, Valence, et bientôt Lille, Marseille ou encore Nimes. Tant d’occasions de partager de la musique, et de découvrir et rencontrer des artistes merveilleux (Fatoumata Diawara, M, Amadou et Mariam, Mélissa Laveaux, Ibeyi, MC Solaar, Menelik…) dont la musique m’inspire énormément. Les voyages formant la jeunesse, ces rencontres et ce travail assidu m’aident à mûrir mon propre projet. 

 

 

LE PREMIER ALBUM, GRÂCE À VOUS ? :)

 

Aujourd’hui, c’est nourri de tout cela, que je souhaite lancer mon premier EP. C’est nourri de toutes ces expériences différentes et de tout cet amour reçu, que j’ai pensé au concept de Family Hope. C’est nourri de tout cela qu’aujourd’hui, grâce à vous, ce projet pourra prendre vie et, je l’espère propager des bonnes ondes à travers l’espace, les esprits, les coeurs et le temps. Merci d’avance à vous !

 

En attendant de se revoir, voici un deuxième extrait musical, lors d'un concert acoustique sur Paris. Si ça vous plait, financez-nous !

 

 

Share Suivez-nous