BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

IOLANDA

CINE/THEATRE Un Conte terrible et merveilleux avec DOMINIQUE PINON

À propos du projet

Iolanda est une Adaptation libre du texte d’Antonio Lobo Antunes ’L’ordre naturel des choses’. Thierry Alcaraz a eu l’honneur de voir à plusieurs reprises Monsieur Jean Claude Carrière afin de travailler sur le texte. Cette création associe théâtre, mapping vidéo et cinéma.

Iolanda, c’est l’histoire d’une jeune fille et de son sombre passé. Iolanda est une enfant illégitime. Elle est le fruit d'une aventure que sa mère a vécu en voyage, à une époque où la morale et les moeurs l'interdisent. Le mari de sa mère ne reconnaît pas Iolanda; il l'enferme dans un grenier . A la mort de ses parents, Iolanda est ensuite récupérée par sa tante, femme avide d’argent, et devient sa domestique. Sa tante finit par la vendre à George, un vieil homme gentil, qui occupe un poste de fonctionnaire, dans un Portugal où règne la pauvreté. George prendra soin d’elle, il la scolarise.

Sur le plateau, l'histoire commence  quand Iolanda est installée chez George depuis quelques mois. Celle-ci décide d’inviter, le soir même, un ami de lycée. Ce soir là tout bascule. Les personnages se révélent  les uns aux autres dans des moments remplis de vérité. Malgré un passé difficile, Iolanda rencontre un monde plus lumineux, plus aimant, un monde où l’humanité des personnages fera naître l’amour et l' espoir d'un retour vers la joie.

Extrait:

‘’ Iolanda : Ma tante a pris ton argent George, uniquement pour que tu t'endormes et te réveilles à mes côtés, Ne crois pas avoir le pouvoir de me rendre heureuse… Tu crois avoir le pouvoir de choisir ma vie à ma place ?

George : Mais non, Iolanda, pourquoi tu vas t’imaginer cela ? Je ne suis pas comme ça, un jour tu comprendras, mais je ne peux rien te dire, comprends-moi.

Iolanda : Comprendre quoi ?  C’est quoi ces mystères, tu es qui d’abord ? Tu m’as menti, George, et tu me dis que tout était clair...tu me demandes de te parler mais tu n’es pas honnête avec moi, Tu es qui ? Je t’ai suivi sans te connaitre, je t’ai fait confiance, tu dois jouer franc jeu. Tu es qui ?

George : Quelqu’un qui te veux du bien. Tu crois que je suis arrivé dans ta vie par hasard, comme ça, une rencontre un rendez-vous de la vie, tu vas où la Iolanda, ce n’est pas ça la vie. Tout était clair, tout était clair, Oui, tout est clair, J’ai payé car je ne pourrais pas accepter que tu abandonnes tes études pour travailler à la caisse d'un supermarché afin que vous puissiez manger à votre faim, afin que tu puisses t'acheter des chaussures neuves. Je ne pourrais pas supporter que tu ailles faire des ménages pour payer l'électricité, le gaz, le proprio. Et aujourd’hui Je  paie l'eau, je paie l'électricité, je paie le gaz, je paie tes vêtements, je paie la viande, je paie le merlan, la morue. Je m'arrange avec le proprio, je promets de réparer l'évier, de refaire les enduits, je promets que tu baisseras la radio pour ne pas déranger les voisins. Je paie pour la joie de vivre avec toi avec ton odeur de chrysanthème, alors que toi, le timbre de ma voix t'agace, tout t’agace, ma manière de m’habiller et d'éternuer, mes lunettes, mon nœud de cravate, ma façon de manger, mes pantalons élimés parce que je n'ai plus d'argent pour moi.... Mais en retour, je te vois aller mieux de jour en jour et ça, ça n’a pas de prix.

Iolanda : Tu ne réponds pas. (Temps, George reste silencieux) 

Ça fait six mois que je vis avec toi et je ne sais même pas qui tu es. J’ai tellement voulu fuir que j’ai oublié de voir avec qui. Tu imagines ce que je te dis George, j’ai suivi une ombre, tu es une ombre pour moi. Je n'ai pensé à rien, et c’est seulement aujourd’hui que je m’aperçois que je ne te connais pas. Mais si je refais le chemin en arrière ça me fait peur. Ça me fait peur tout ça.’’

 Comme nous l'avons dit précedemment, la pièce contient un film comprenant plusieurs monologues, interprétés par Dominique Pinon. Ils dévoilent, peu à peu, des informations qui contribuent à la compréhension de ce qui se déroule sur scène. La réalisation du film est terminé.  Dominique Pinon y incarne le rôle mystérieux d’un ancien responsable de la police militaire  de Salazar. Il révèlera des parties cachées de l’enfance des personnages.

lien teaser du film    http://vimeo.com/82495276

De plus, la mise en scène intègrera le mapping vidéo

En effet, nous avons constitué en dessins numériques des images de la ville de Lisbonne et des images d’intérieurs d’appartements, tout en mouvement. Ces images seront projetées sur un décor blanc. Le spectateur sera face à un décor uniquement constitué de projections vidéo tout en noir et blanc (excepté une table, des chaises et des tuyoteries tombant du plafond) . Ce procédé présente l'avantage de faire évoluer en mouvement et en couleur la scénographie au fil de l'histoire. La pièce passera alors du noir et blanc à la couleur.  

Lien maquette Mapping video de Iolanda:

https://www.youtube.com/watch?v=iApJpbtVVBQ

Des dessins seront également projetés sur la scène.

Thierry Alcaraz  a travaillé avec  Lucile Notin Bourdeau, jeune Autiste de 12 ans qui dessine jusqu'a 500 dessins par semaine, sur l'histoire de Iolanda. Lucile dessine la vie, les personnages quand Thierry lui raconte l'histoire.

Ces dessins seront par moment  projetés sur le sol blanc du plateau.

La question des variations de langages scéniques est essentielle dans notre démarche artistique. La richesse de l'acteur, l'utilisation du mapping vidéo et de capteurs sonores sont de multiples richesses qui renforcent la puissance dramaturgique et émotionnelle sur le plateau. La question de transcrire les émotions des personnages à travers divers supports de recherche est aussi l'un de nos centres d'intérêt.

Dans ce cadre là, Thierry Alcaraz a travaillé avec le centre des écritures contemporaines numériques, le CECN de Mons (Belgique), la Chartreuse de Villeneuve-lès- Avignon dans le cadre de ses Sondes numériques ainsi que le festival Via, festival international des nouvelles technologies (Mons). Il a également collaboré à plusieurs reprises avec l'institut supérieur des techniques des spectacles ( ISTS-Avignon) et avec les jeunes acteurs du conservatoire d'Avignon. 

À quoi va servir le financement ?

3500 euros sont nécessaires pour la réalisation du MAPPING avec les répétitions des acteurs. Votre contribution va permettre toute la partie théâtrale de images projetées sur le décor , le MAPPING ainsi que les différentes répétitions des acteurs. Nous ferons en sorte que de belles images mapping puissent amener à plus de poésie, de rêve, de lumière et d'enchantement. Nous comptons sur vous tous pour construire ce beau spectacle. Un grand merci. Chaque contribution est essentielle et importante, nous sommes ravis de partager cela avec vous. Pour ceux qui contribueront à 200 euros et plus, ils seront invités à la grande soirée Iolanda, dans un cadre magique de la Maison des Fogasses pendant le Festival d'Avignon 2014 (Juillet). Cette soirée sera unique avec des invités de la profession, toute l'équipe, d'agréables mets et de bons vins.

À propos du porteur de projet

THIERRY ALCARAZ

Auteur, Metteur en scène, formateur  en stage de théâtre.

Acteur, auteur et metteur en scène passionné par l’écriture de projets artistiques aux univers esthétiques et dramatiques, j'ai été formé  avec Laurence Bourdil sur la tragédie Grecque,  Bernard Aidani, sur le théâtre vocal et le corps sonore ce qui m’amena à rencontrer Jerzy Grotowski  dans le cadre des échanges entre Paris et Pontedera (Italie). 

 Je ne choisi pas la voie classique, et pour moi le théâtre est un laboratoire où toutes les expériences peuvent être menées et surtout celle de l’exploration de la condition humaine. En 1999, je fonde la Compagnie des Ouvriers avec laquelle je me produirais dans les plus grandes scènes nationales en France et à l’étranger (Italie, Belgique, Corée).

j' écris, je dirige des ateliers de travail d’acteurs, met en scène pour le festival d’Avignon et d’autres festivals  comme le festival international de Chun-Chon (Corée du Sud), le festival Via (Festival international des nouvelles  technologies). Vous pouvez voir la video de ma dernière création ''Explication des Oiseaux" ci dessus

video Iolanda

https://vimeo.com/82495276

LIEN DES DIVERS VIDEOS DES CREATIONS DE THIERRY ALCARAZ

https://www.youtube.com/user/cielesouvriers/videos?sort=dd&view=0&shelf_id=1

Page Facebook Fan

https://www.facebook.com/pages/Iolanda/266462153494637?ref=hl