BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

INUPILUK

Un film de Sébastien Betbeder

À propos du projet

PREAMBULE

Le Groenland est souvent associé au changement climatique et aux problèmes écologiques qui en découlent. On parle notamment de la préservation d’espèces telles que l’ours polaire et des phoques.

Mais ces grands thèmes sont l’arbre qui cache la forêt. On oublie les derniers chasseurs Inuits, ces femmes et ces hommes qui vivent aujourd’hui de profondes mutations au sein de leurs communautés, une véritable rupture avec leur passé.

L’explorateur Nicolas Dubreuil invite deux chasseurs inuit en France, Olee Eliassen et Adam Eskildsen de la petite communauté de Kullorsuaq.

Sébastien Betbeder choisit la fiction (à travers la confrontation avec deux comédiens) pour témoigner de cette venue exceptionnelle.

 

LE PROJET

Le projet de film intitulé Inupiluk (gangsters en inuit) est né dans l’urgence, du souhait de Nicolas Dubreuil et  de Sébastien Betbeder de témoigner - par le cinéma - de l’expérience de Olee et Adam à l’occasion de leur venue en France.

Olee et Adam sont deux amis de Nicolas, habitants de Kullorsuaq (petit village de 400 habitants de la région d’Upernavik, à l’extrémité nord du Groenland où Nicolas vit la moitié de l’année).

Ils n’ont jamais quitté leur village. Récemment, Nicolas décide de les faire venir dans son pays natal pour répondre à leurs désirs de découvrir un nouveau monde.

Olee et Adam disent à Nicolas vouloir avant tout, lors de leur séjour, aller dans un zoo pour découvrir des animaux dont ils ne connaissent que des représentations, marcher dans la forêt ( - il n’y a pas d’arbres au Groenland - ) et se baigner dans la mer pour la première fois…

« Inupiluk » sera le témoignage de ces quelques jours en pays inconnu.

Pour autant, il ne s’agira pas d’un reportage télévisuel.

« Inupiluk » aura la forme d’une fiction dont la singularité sera d’associer une approche  documentaire (la vie d’Olee et Adam) à un récit cinématographique scénarisé par Sébastien Betbeder.

Ainsi Olee et Adam seront filmés comme des personnages ;  ils seront confrontés à Thomas et Thomas, deux amis vivant à Paris et dont l’existence se trouve bouleversée par cette rencontre inattendue (voir le synopsis). De leur « cohabitation » et de ce dispositif  singulier  (le réel et le récit) naîtront des moments poétiques et émouvants, uniques et précieux.

Thomas et Thomas seront interprétés par les comédiens Thomas Blanchard et Thomas Scimeca.

Sébastien Godefroy sera le chef opérateur de Inupiluk.

 

SYNOPSIS

Thomas et Thomas sont amis depuis la nuit des temps.

Ce soir, comme deux, trois ou quatre fois par semaine, Thomas rejoint Thomas au café, là où ils ont leurs habitudes.

Mais ce soir, l’esprit de Thomas est ailleurs, à l’autre bout du monde, dans les plaines enneigées du Groenland où vit son père.

Demain, Olee et Adam, deux inuits, amis du père de Thomas, débarquent à Paris.

Et par un concours de circonstances pour le moins embarrassant (une histoire d’accident de chasse),  le père ne les accompagnera pas dans ce qui doit être pour eux la découverte d’un autre monde.

C’est à Thomas d’accueillir ceux qui se font appeler Inupiluk (les gangsters).

Thomas a plus que jamais besoin de Thomas. D’autant que le programme s’annonce chargé.

A quoi va servir le financement ?

Avec l’aide de ses partenaires privés (Solognac, Institut d‘Ethnologie de Neuchâtel, Inoven Altenor), Nicolas a réussi à réunir les fonds pour faire venir Olee et Adam. Leurs billets d’avion et leur séjour en France sont donc déjà totalement pris en charge.

L’urgence dans laquelle le film s’est rêvé, notre envie de travailler dans des conditions de production « libres », l’exigence plastique et cinématographique qu’un tel projet requiert, nous pousse aujourd’hui à vous solliciter.

Nous avons absolument besoin de votre aide pour concrétiser Inupiluk. Votre participation nous permettrait de couvrir :

  •  une rétribution pour les techniciens et comédiens
  • le transport, l’hébergement et les repas de l’équipe de tournage (déplacements hors Paris : mer, forêt, etc.)
  • la location du matériel image et son
  • la location d’un banc de montage image pour 4 semaines

Nous aimerions également offrir 2 appareils photo à chacun de nos amis Groenlandais et récupérer les clichés qu’ils auront faits pendant leur périple. Ces photos seront accessibles à certains co-funders via un espace premium depuis le site http://www.enviedetempete.com/ et à notre avis… nous allons être surpris !

Olee et Adam seront en France du 27 juin au 8 juillet… Nous avons donc très peu de temps mais énormément besoin de vous !

 

À propos du porteur de projet

Créée en 1999 par Frédéric Dubreuil, Envie de tempête productions a accompagné une trentaine de fictions courtes et de documentaires expérimentaux. Elle produit aujourd’hui ses premiers longs métrages dont « Les nuits avec Théodore » (sorti en mars 2013) et « 2 Automnes, 3 hivers » dont la sortie est prévue pour la fin de l’année.

Nicolas Dubreuil est chef d'expéditions polaires depuis plus de 25 ans et l’un des meilleurs spécialistes du monde des glaces. Il a publié deux ouvrages aux éditions La Martinière et a participé à plus d'une trentaine de projets collaboratifs sur le sujet (documentaires, projets scientifiques, historiques...). Il co-écrit actuellement avec Jacques Malaterre une série documentaire pour France Télévisions.

Sébastien Betbeder est un cinéaste français, auteur de plusieurs courts et moyens métrage (« Les mains d’Andréa », « La vie lointaine » …). Son premier long- métrage « Nuage » (en compétition au festival de Locarno) est sorti en salle en 2007.  « Les Nuits avec Théodore » son second long-métrage produit par Envie de Tempête, a été sélectionné au Toronto International Film festival et dans nombreux autres festivals (prix FIPRESCI au festival de San Francisco). Il est sorti en salles en mars 2013. « 2 automnes 3 hivers », son nouveau long-métrage, toujours produit par Envie de Tempête a été sélectionné au festival de Cannes en 2013 et sortira en salle prochainement.

Photographe professionnel depuis plus de 15 ans, Sébastien Godefroy est l’auteur de nombreux reportages réalisés dans le monde entier (Chine, Autriche, Serbie, Kosovo, Groenland). Depuis 2006, Il est également chef opérateur pour des documentaires TV et pour le cinéma, notamment sur les longs métrages de Delphine Lehericey.

Thomas Blanchard a été formé au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique (promotion 2001). Il a joué au théâtre sous la direction de nombreux metteurs en scène dont Philippe Adrien, Jacques Lassalle, Jean-Yves Ruf. Pensionnaire de la Comédie Française de juin 2006 à juin 2007, il joue sous la direction de Marcel Bozonnet, Muriel Mayette et de Jacques Lassalle. Il démissionne et travaille ensuite avec Bruno Bayen, Julie Recoing, Jean-Louis Benoît ... Au cinéma, il a tourné, entre autres, avec Noémie Lvovsky (“La vie ne me fait pas peur”), Bertrand Bonello (“Le Pornographe”), François Armanet  (“La bande du Drugstore”), Alain Guiraudie dans (“Pas de repos pour les braves”), Emmanuel Bourdieu (“Les amitiés maléfiques”), Mikhaël Hers (“Memory Lane”), Ulrich Köhler (“La maladie du sommeil”), Sébastien Betbeder dans (“2 Automnes 3 Hivers”). A la télévision il a travaillé notamment avec Claude Chabrol pour “Le Fauteuil Hanté”.

Thomas Scimeca étudie au CNSAD de 1997 a 2000. En sortant, il travaille sous la direction de Christian Rist, Julie Brochen, Eric Vigner, Gisèle Vienne, Hubert Colas... On a pu le voir notamment dans "la pluie d'été" de Marguerite Duras et dans "le livre d'or de Jan" au festival-In d'Avignon. En 2004 le groupe de "Rock" St-Augustin est formé par le chorégraphe et metteur en scène Yves-Noel Genod avec qui il fait plus d'une vingtaine de spectacles ( Mr Villovitch, Barracuda, Hamlet …). Entre 2000 et 2011, il met en scène plusieurs spectacles dont Haute surveillance de Jean Genet et Baboons au T2Gennevilliers. Il rejoint le collectif des Chiens de Navarre en 2010 ("Quand je pense qu'on va vieillir ensemble" au théâtre des bouffes du nord, récemment). Au cinema, il joue dans "Bugarach" de Pascal Tagnati, "Trois jeunes tambours" de Nicolas Miard, "Il est des notres" de Jean Christophe Meurisse, "Par les montagnes" de Lise Bellynck et Frederic Aspisi.

Olee Eliassen a 50 ans, il est marié et a 4 enfants. Chasseur, il devenu employé de la tannerie pour subvenir aux besoins de sa famille. C’est un Groenlandais très traditionnel qui essaye de s’impliquer dans la vie de son village. Il est sensible, poétique et nostalgique du temps passé.

Adam Eskildsen a 30 ans, il marié et a 2 enfants. Il a commencé sa vie comme pécheur et est devenu chasseur. Il possède une vingtaine de chiens. Il se lance dans ce travail de chasseur sans vraiment se rendre compte de la difficulté. Très joueur et taquin, il est généreux et très attaché à sa famille.

 

LES PARTENAIRES

Envie de tempête productions 

Sikumut 

Solognac 

L’Institut d’Ethnologie de Neuchâtel

Inoven Altenor 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet