BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

L'INSTANT DE VERITE

Quand le non-dit est dit

À propos du projet

Un psy naïf mais pertinent met son grain de sel dans des situations qui ne le concernent pas. Jouissif non ? 

Frédéric Krant ( le psy - la vérité ) met systématiquement les pieds dans le plat, alors qu’il n’est pas invité. Il dit les non-dits que nous vivons tous les jours : vous posez une question à quelqu’un et vous n’écoutez pas sa réponse. Vous répondez à des mots d’amour par des mots d’amour que vous ne pensez pas forcément. Vous riez d’une vanne qui n’est pas franchement drôle. Il traque les failles, les oublis, les revanches subtiles que l’on peut prendre dans des situations quotidiennes. 

Une fiction qui crie tout haut ce que vous sentez tout bas

Une fiction qui crie tout haut ce que vous sentez tout bas

Le point de départ : une situation ordinaire : déjeuner entre amis, étreinte amoureuse, licenciement économique etc.

Moi, j’aurais aimé dire ce que je pensais, mais j’aurais certainement perdu des amis, des boulots, des cousins. Mais au fond, ne valait-il pas mieux être sincère ? 

Une fiction qui crie tout haut ce que vous sentez tout bas

Le procédé : le psy - sorte de personnage rapporté - est intégré progressivement à la scène, rendant souvent les acteurs grotesques. Il dénonce - face caméra - le manque d’affirmation, de positionnement, l’hypocrisie, les enjeux. La vérité arrive comme un cheveu sur la soupe, une entité Woody Allenienne, un journaliste du magazine « psychopsy » qu’on aurait plongé dans la situation réelle. Il n’analyse pas ex post - comme le font les psys - il commente à vif. C'est la particularité de cette fiction "Up shore". 

Mon père me posait des questions pour montrer qu’il s’intéressait à moi. Je ne sais pas s’il a écouté une seul fois ma réponse. C’est dans ces subtilités du quotidien que s’inscrit l’INSTANT DE VERITE.

Quand le non-dit est dit, ça ne se termine jamais comme on l'aurait imaginé.

La résolution : la vérité qu’il énonce est une bombe qui lui explosera systématiquement dans la figure.

A quoi va servir le financement ?

 Nous souhaitons financer les 4 premiers sketches de la fiction afin de lancer la série en demeurant artistiquement libres et indépendants. Nous souhaitons pouvoir chiader les détails : rémunérer une maquilleuse, une costumière, un preneur de son, un cadreur... Le mode de financement de la plateforme Ulule nous permet également un premier contact direct avec le public. C'est dans cette interaction que nous voulons avancer au départ.  

À propos du porteur de projet

Thierry Samitier est acteur dans la série « Nos chers voisins ». Il y incarne Aymeric Dubernet-Carton.

Il fait partie du premier pool d’écriture de « Vous les femmes », « Scènes de ménage » et « En famille ».

Son One Man Show : « Je mourrais pour toi si j’en avais les moyens » reçoit le Prix SACEM-SACD au Festival de Saint Gervais. Il obtient le Grand Prix aux festivals d’humour de Rochefort, Devos de l’humour, Superdévoluy, Villars de Lans.

En 2006, il écrit, réalise et interprète son premier court-métrage : « Hold up » qui sera sélectionné à Ciné sans filet, au Prix de Court à Lausanne, Rouyn Noranda, à DaKino, au Schwenninger Short Film Festival ainsi qu'au Brooklyn Int'l Film festival.

Chroniqueur dans l’émission sur Nulle Part Ailleurs ( CANAL + ) et dans la matinale de France Musique.

Il interprète Gérard Duvivier en compagnie Chantal Ladsou au Théâtre de la Porte Saint-Martin dans la pièce « Nelson » (le carton de la saison 2015).

En 2013, son 3ème one-man-show « J’en étais où ? » est mis en scène par Pascal Légitimus.

En 2014 – 2015, il joue dans Deux flics sur les docs puis Granny Boum (France 2) et au cinéma dans Hello Goodbye (Graham Guit) et Madame Irma (Didier Bourdon)

Il écrit et réalise le court métrage « Champagne » avec Panayotis.

En 2016, il crée son nouveau Seul en scène : Parcours du (con)battant au Festival d'Avignon. Pièce qu'il reprendra Paris à La Comédie Saint Michel jusqu'en juin 2017.

En 2017, il lance une série humoristique : « Les phrases guérissantes »  ainsi que « Chichis » tous les dimanchessur sa chaîne YouTube.

La même année, il tourne aux côtés de Vincent Elbaz et Laurence Arné dans « Daddy Cool » réalisé par Maxime Govard (sortie octobre 2017).

Thierry Samitier est également clarinettiste, féru de musique, de rugby, de spiritualités orientales et de Milos Forman, Scorcese, Woody Allen, Copolla, Sergio Leone.