BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Imaz'Elia - Nouvel album

Quand la Psyché danse - 2019

À propos du projet

Nous sommes Imaz’elia, groupe de chanson française aux accents exotiques constitué depuis 10 ans et nous sortons notre troisième album « Quand la Psyché danse » cet hiver. Après avoir beaucoup tourné entre 2009 et 2014, avec des passages sur France musique et France inter au Fou du roi, nous nous apprêtons à reprendre la route. Pour sortir cet album, nous avons besoin de vous!

Pour se mettre dans l'ambiance, voici une vidéo inédite du titre En el pais de las letras extrait du nouvel album.

Pour découvrir deux morceaux du nouvel album, rendez-vous sur le site internet!

A quoi va servir le financement ?

Notre nouvel album « Quand la Psyché danse » est un vibrant hommage à l’étoffe psychique de différents personnages mythologiques (Thésée, Psyché), historiques (Magellan), aux poèmes charnels de Paul Eluard et Ibn Arabi et aux voix majestueuses de Bertrand Cantat et des grands cantaors de flamenco. Cette résonance psychique s’exprime à travers une musique colorée, épicée et énergique.

Pour sortir cet album, nous avons besoin de vous. Vos dons nous aideront à financer sa création et sa prommotion. Nous avons évalué le tout à 5000€. On est déjà pas mal épaulé mais votre soutien nous permettra d’aller vraiment plus loin.

A quoi serviront les fonds?

  • Studio + Mixage - 1500 €
  • Mastering - 500 €
  • Conception et réalisation graphique - 800 €
  • Pressage + SDRM - 1000 €
  • Photos de presse et de scène - 400 €
  • Captation vidéo - 800 €

 

À propos du porteur de projet

Imaz’elia… C’est quoi ?

En 2009, Imaz’elia s’est formé autour de la chanteuse Laetitia David.  Le projet est né d'une réconciliation musicale entre différentes cultures et Laetitia David chantait dans plusieurs langues. On pouvait entendre résonner de l’espagnol, de l’italien, du portugais, du wolof, de l’arabe, du yiddish et du serbe. La chanteuse puisait ses inspirations dans la musique tsigane, le  tango, le flamenco et avait beaucoup voyagé en Andalousie, au Maghreb et dans les Balkans.

Actuellement, le projet s’est redéfini. Il s’agit de chanter des textes poétiques majoritairement en français mais sur des mélodies exotiques. L’auditeur voyage toujours autant mais en comprenant clairement les textes.

Le nom du groupe est une fusion des mots « image il y a » et renvoie à l’univers imaginaire et poétique de Laetitia David.

A la batterie, on trouve Philippe Danet ; au violoncelle, Elodie Poirier ; à l’accordéon, Julien Cretin et à la guitare et au chant, Laetitia David.

Imaz’elia...son parcours.

Imaz ‘elia a fait beaucoup de scènes entre 2009 et 2014 et ont toujours eu de bons retours de leurs concerts.

Ils ont partagé le plateau de Lo’jo au Ninkasi, de So called à La Maison de la musique à Meylan, de Rageous Gratoons aux Jeudis de Niort, de Mango gadzi au Moulin de la pipe, de Goran Bregovic aux Rencontres Brel, de Tinariween aux Abattoirs, d’Hindi Zahra au Centre culturel Lebournot à Aubenas, de Rona Hartner et de Vincent Peirani à France musique, de Mélingo à La Source à Fontaine et de Djazia Satour au festival Métis’son à l’Argentière-la-bessée.

Ils ont joué dans 150 lieux dont : Le Satellit’café à Paris, Le Pédiluve à Chatenay-Malabry, le Festival du Bout du monde à Vevay, L’auditorium de Villefranche, le Festival du Transat à Rennes, Les Mardis de Concarneau,  Les Nuits de nacre à Tulles (Le titre Shai baling a été élu meilleur morceau du festival), Les Suds à Arles, le festival des Musiques Métisses à Colmar, Le Bee-Flat en Suisse, La Fabrica à Locarno, le festival Le Fruit des voix à Lons-le-saunier, Un été à Bourges, le festival Passions d’Europe à Chevagny-sur-guy, le Festival de la Soupe à Lille, Le Château Saint Victor sur Loire, L’Heure Bleue et La Source à Grenoble, Le Ninkasi, Le Sixième continent et Le Transbordeur à Lyon, L’Horloge à Traçy le mont, Le palais des Rois de Majorque à Perpignan, le festival Cités Métisse à Cholet, La Cave du Boschet à Beaucaire.

Ils ont remporté le tremplin C’est ma tournée en 2009, sont passés au Fou du roi sur France Inter le 12 mai 2011 et étaient les invités d’Arièle à  France musique  le 10 avril 2011.

Ils ont été chroniqués et salués par les critiques de Nadia Khouri-Dhager (Imaz’elia élu coup de coeur du Babel Med), De Philippe Krumm de France Musique, D’Ethnotempos et de Fred Delforge de Zicazine.

Share Suivez-nous