BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Solidarité avec l'île de Roume (Guinée)

Priorité pour la Jeunesse

À propos du projet

 

                     "COMMENT DES HABITANTS S'ORGANISENT POUR PORTER UN PROJET

                      AMBITIEUX DE DEVELOPPEMENT DURABLE,PARTICIPATIF,ECOLOGIQUE

                                   ET SOCIAL FONDE SUR L'ECONOMIE SOLIDAIRE?"                                                                 

              

                                        

L'Association pour le Développement de Roume – ADR - s'est créée en janvier 2019, par et pour les habitants de Roume pour :

  •  Faire entendre leurs voix à l'extérieur et lancer une alerte sanitaire, sociale et environnementale sur leurs conditions de survie qui ne sont plus tenables,

 

  •  Etre force de propositions en se mobilisant pour faire un état de lieux et pour co-construire un Projet de développement durable, de transition écologique et participatif,

 

  •   Agir et ne plus subir les décisions prises par d'autres et sans eux, pour sortir du fatalisme, redonner de l'espoir à la jeunesse, leur donner envie de rester plutôt que de fuir au péril de leur vie et vivre dans des conditions décentes.

 

L'objectif fondamental est de faire de Roume, une ile pilote en matière de développement durable pour qu'elle devienne "le phare de la Guinée".

Les habitants veulent sortir de ce paradoxe dans lequel ils sont enfermés et où ils y laissent trop de vie.

D'un côté il y a Roume, ile "paradisiaque" pour les personnes qui n'y vivent pas. De l'autre, il y a Roume, ile "infernale" pour les habitants qui y vivent au quotidien.

                                      

                                                                  "POUR LA JEUNESSE"

 

                         

         

LA JEUNESSE est une des priorités absolue pour ADR. Le dernier recensement sur l’île compte 864 personnes en âge de voter et plus de 300 adolescents. La jeunesse représente 40% de la population Roumeka !

Nos actions visent prioritairement les jeunes car ils représentent l’avenir. Nous avons la responsabilité d’ouvrir la porte des possibles. Ne pas agir, c’est être complice de leur fuite pour un «monde meilleur», où ils se retrouvent, au mieux, dans des situations encore plus démunies, au pire ils rencontrent la mort !

A Roume, les jeunes disposent d’une « Maison de la jeunesse » où tout est à faire.

L’objectif est de développer un espace culturel, social et éducatif PAR et POUR les jeunes, où le plaisir d’y vivre prendra le pas sur le désir de fuir !  

                                

 

 

À quoi va servir le financement ?

Pour le moment, l’Ile dispose d’un espace appelé «Maison de la Jeunesse» comme il en existe dans pratiquement tous les quartiers de Conakry.

Le financement va servir à investir ce lieu culturel, éducatif et social afin que les jeunes prennent place à Roume dans leur environnement familial.

Si nous réussissons à traiter collectivement la question de la jeunesse, nous parviendrons à lui redonner de l'espoir et l'envie de construire leur vie ici en Guinée plutôt que de fuir la misère et la violence,et pour au bout du compte se retrouver confronter à l'isolement,aux chocs culturels et de nouveau à la misère et la violence quand ce n'est pas la mort.

 

L’exil n’est pas un choix

PROGRAMME D'ACTIONS

Bien que ce lieu ait été restauré, il n’en reste pas moins qu’il y a tout à faire, à commencer par l’électricité non pas avec un groupe électrogène, ce qui est le cas actuellement mais avec 2/3 panneaux solaires.

Ce lieu a besoin d’équipements internes et surtout la construction d’un projet écrit PAR les jeunes et POUR les jeunes.

C’est tout le projet du lieu qu’il faut Co-construire avec les jeunes :

  • Ludothèque,
  • Bibliothèque
  • Médiathèque
  • Ateliers artistiques,Arts Plastiques, théâtre...
  • Organisation des fêtes dans le village,
  • Echanges artistiques,
  • Création d’un journal «web»,
  • Reporters (réalisation d’un film)

 

Par cette action phare, la jeunesse pourra  agir et ne plus subir, sortir du fatalisme, retrouver de l’espoir et l’envie de rester plutôt que de fuir au péril de leur vie.

              

 

À propos du porteur de projet

Nous sommes des habitants de Roume et de Toulouse,Citoyens du Monde, engagés pour la solidarité,la nécessaire diversité,la justice sociale,l'égalité et la tolérance.Un collectif fondateur composé de 13 membres dont:

  • Pour la Guinée:Momodouba BANGOURA  -Ibrahima Sory CAMARA   -Aboubacar BANGOURA   -Sékou SOUMAH  -Fatoumata CAMARA  -Moustafa CAMARA    -Kerfala CAMARA .
  • Pour la France:Nicky TREMBLAY -Marie TREPOUT  -Seyni BANGOURA  -Alassane SANOGO  -Sabrina DRLJEVIC -Eric MANTOVANI

 

 

             

Les treize membres partagent les mêmes constats d’alerte et d’urgence quant à la dégradation de l’ile qui impactent violemment sur les conditions de vie de ses habitant‐e‐s. Ils s’insurgent également sur les constructions « sauvages » qui se font tout azimut au détriment encore une fois des habitants et de l’environnement.

 

         

Share Suivez-nous