BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

FAIS CE QUE DOIS

Aventure culinaire en Haïti

  • Des nouvelles de la Coop

    Traduction de Poldor Marie-------Nous les habitants de l’ile-à vache, nous aimerions revivre les moments où l’on produisait de très bons fromages dans notre communauté. Je suis nostalgique du temps (jusqu’en 1984) où mon grand-père allait traire les vaches pour obtenir du lait. On gardait ce lait dans un grand saut pour quelques jours pour la fabrication du fromage. Une fois préparé, on nous donnait à manger de ce fromage accompagné de pain au petit déjeuner avant de prendre le chemin de l’école. On a essayé de faire des efforts pour maintenir cette tradition. On apprécie grandement la bonne volonté manifestée par certains amis de la communauté pour nous aider à remembrer l’activité de la production fromagère. Nous leur disons un grand merci et nous avons hâte que ce projet devienne une réalité.

  • Encouragement

    Voici le beau commentaire que j'ai reçu de Louise Lavoie qui veut, elle aussi, mettre l'épaule à la roue

    La vidéo est captivante et révèle une partie de la culture et du quotidien de la vie de ces insulaires, c’est fascinant de les voir évoluer dans un décor fabuleux et avec si peu de ressources, mais malgré tout rêver à un avenir meilleur. On demeure longtemps habité par ces images. J Je travaille dans un organisme qui reçoit beaucoup d’immigrants. L’organisme a beaucoup de partenaires et je vais voir s’il y avait des possibilités de fournir de l’aide à ce beau projet. Néanmoins, le seul engagement que je peux prendre est d’explorer les possibilités,  mais soyez assuré que s’il y en avait je vous tiendrais au courant.

  • 3ième semaines

     

    Nos amis de la COOP nous disent qu'il serait plus prioritaire de construire un four a pain pour l'instant, la partie ouest   de l'Île a perdu son boulangé le mois dernier et il est devenue difficile de ce procurer du pain à coup raisonnable.    

     

    Poldor Marie Resume en francais des reponses de jeune homme aux questions de l'interviewer: Nous remecions grandement JFD pour son implication dans les discussions des habitants de Kay kok autour de l'idee de la mise sur pied d'une boulangerie. Actuellement il faut prendre une moto ou un canot pour se rendre jusqu'a madame Bernard pour acheter du pain, ce qui constitue un problème d'accessibilite. La realisation de ce projet rendra plus accessible le pain aux habitants, principalement les ecoliers pour lesquels le pain constitue un aliment fondamental du petit-dejeuner.

  • Levée de fond Quoi semaine #2

    Quoi de neuf me direz-vous.

    J'ai inscris le documentaire à un festival de film de Québec, c'est le troisième festival de film où je soumets la candidature de Fais ce que dois et à il a été en semi-final à celui de Moscou.  Pour les Rencontres du documentaire de Montréal,  on ne saura  s'il est retenue à la sélection qu'à la fin d'août.  Autrement les sous rentre tranquillement,  trop tranquillement ?  je me pause la question sans pouvoir y répondre.     Nous cherchons avec nos amis de l'Ïle quel contenant bio-dégradable pourrait recevoir une portion indivisuelle de fromage.  Stéphane me dit qu'il pourrait être difficile d'utiliser des feuilles de bananiers,  Il pense qu'il y a sûrement d'autre types de feuilles (manguiller, amandier etc.)    Il va faire des tests.   Côté  PortoPrince (créol) tout est au ralenti, la situation est difficile mais ce ne devrait qu'être passagé et ça ne touche pas l'Île à Vache.

  • Ce n'est qu'un début continuons le combat

    Cher ami(e)s

    Des nouvelles de notre campagne de financement.

    Bon petit train va loin, qui vivra verra, God bless the childs.

    La campagne débute lentement, ($350) mais nous en sommes qu'au tout début. 

    Il est à prévoir une vague de contribution qui déferlera sur notre projet bien aimé

    un fromage jamais fabriqué en ces Île le sera grâce à vous.

     

    J'ai, comme vous tous, une pressante préocupation en ce qui à trait à l'emballage de nos frômages.  En effet, l'Île commence malheureusement à souffrir de l'utilisation par la population de contenant de plastique à utilisation unique.   Je ne voudrais pas voir nos fromages alimenter ce désastre annoncé.   Alors pourquoi ne pas utiliser des feuilles de bananiers ( nombreux sur l'Île) pour enrober nos délicieux fromages créoles le tout ficelé élégamment et identifié avec une belle étiquette biodégradable.   On sauve sur la machine à emballer et on se passe de plastique.    https://www.malbar.fr/USAGES-DE-FEUILLES-DE-BANANIER-POUR-LA-SANTE-TEMOIGNAGE_a807.html