BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Mobilisons-nous pour la recherche sur la SLA !!!

L’ICM, le CHU et l’Université de Limoges ont besoin de vous.

À propos du projet

L’ICM en Limousin lance sa deuxième campagne de financement participatif dédiée au projet de recherche collaboratif en cours sur la SLA ! Une durée de 30 jours, un premier objectif de 15 000€ et un enjeu réel pour la recherche sur cette maladie dont la prévalence s’avère forte en limousin, et dont l’issue aujourd’hui est fatale.

Fiers de la réussite de notre première campagne de févier dernier qui nous a permis de lever des fonds pour l’aide au financement d’un poste d’Assistante de Recherche Clinique (A.R.C), qui a rejoint l’équipe de chercheurs à Limoges, nous allons cette fois-ci relever le défi de collecter 15 000€ à minima pour aider au financement d’un  poste de biostatisticien.

Dans le cadre de la recherche médicale, la production de données scientifiques est colossale. La tâche du biostatisticien est de permettre l'exploitation de ces informations en effectuant un tri et une analyse adaptés.

Jouant un rôle de conseil essentiel, le biostatisticien assiste les scientifiques dans l'élaboration de protocoles et la planification des expériences. Il réalise des analyses statistiques et développe des programmes de calcul, des applications informatiques de gestion des données cliniques... Pleinement intégré à l’équipe de chercheurs, il permet de rationaliser la démarche de recherche.

Vidéo Professeur Benoît Marin, Epidémiologiste au CHU de Limoges

Ce biostatisticien viendra renforcer les équipes du Professeur Philippe Couratier, Chef du Service de Neurologie du CHU de Limoges et du Docteur Benoît Marin de l’Université de Limoges. Ces chercheurs travaillent en collaboration étroite avec l’équipe de chercheurs du Docteur Séverine Boillée et Stéphanie Millecamps à l’ICM à Paris

Le Centre de compétences Sclérose Latérale Amyotrophique et autres maladies du motoneurone du CHU de Limoges dirigé par le Professeur Couratier est la seule équipe française reconnue au sein du consortium européen EU-RALS. Cette équipe de pointe travaille en étroite collaboration avec l’équipe du Docteur Séverine Boillée de l’ICM à Paris.

Depuis 2015, l’ICM Paris a fait le choix de la recherche collaborative en s’unissant au CHU et à l’Université de Limoges pour la recherche sur la SLA. C'est dans le cadre de cette recherche conjointe que l’équipe du Professeur Couratier se concentre sur des recherches cliniques axées sur  l'hypermétabolisme de la SLA, autrement dit, l’augmentation du métabolisme de repos qui se mesure chez les patients à jeun au repos.

« Cette augmentation est paradoxale car la fonte musculaire, caractéristique de la maladie, devrait être accompagnée d’une baisse des besoins énergétiques chez les malades. L’existence de cet hypermétabolisme est donc très pathologique. » Explique le Pr Couratier.

Vidéo Docteur Séverine Boillée, Chercheuse INSERM et Chef de l'équipe "Causes de la SLA et mécanismes de la dégénérescence motoneuronale" à l'ICM

La collaboration ICM/CHU/Université de Limoges a pour objectif de préciser quel sous-groupe de patients atteints de SLA présente un hypermétabolisme au travers d'une première phase de recherche clinique. Ces sous-groupes sont répartis selon la nature de la maladie - génétique ou non - et de ses mutations.  L’analyse des différences d’intensité de cet hypermétabolisme entre les formes génétiques et non génétiques de la SLA vise à ouvrir de nouvelles hypothèses à la recherche fondamentale en vue d'établir un traitement pouvant endiguer la progression de la maladie de façon durable.

Le deuxième projet est la construction d'une cohorte de malades en Île de France. L'étude clinique des patients sert à l'émission de données scientifiques, qui à leur tour permettent de comprendre l'évolution de la maladie. Au plus le nombre de patients est important, au plus l'étude est exhaustive et pertinente d'un point de vue scientifique.

Dans ces étapes cruciales, l'ICM fait appel à vous. La recherche clinique sur l'hypermétabolisme et la construction d'une cohorte de malade en Île de France sont prometteuses mais votre soutien est indispensable à leurs aboutissements.

A quoi va servir le financement ?

Vidéo Professeur Philippe Couratier, Neurologue Coordonnateur du centre SLA de Limoges - Chef de service

La réussite de ces deux projets au sein du pôle de recherche sur la SLA du CHU de Limoges repose sur deux critères. Tout d'abord, il s'agit d'un enjeu humain, concernant à la fois le nombre et la diversité des patients examinés ainsi que l'équipe de chercheurs qui les examine. Il s'agit également d'un enjeu de collecte de données puisque les hypothèses dégagées pour la phase de recherche fondamentale dépendent de la qualité des données récoltées au cours de la phase de recherche clinique.

A quoi correspondent les 15 000€ ?

Le besoin fixé à 15 000€ correspond au recrutement d'un biostatisticien ayant pour rôle dans un premier temps de s'assurer de la qualité des données qui ont été recueillies pendant l'étude puis d'appliquer une méthode de traitement statistique plus ou moins complexe pour permettre d'infirmer ou de confirmer l'hypothèse de la recherche qui a été formulée au départ. Cette analyse permet ensuite de réfléchir et d'interpréter les résultats en fonction de ce qui a été publié dans la littérature. La recherche épidémiologique qui étudie des associations entre certains facteurs et le risque de développer la SLA impose un traitement statistique robuste.

En participant à cette deuxième campagne de financement participatif, vous permettez à l'équipe de chercheurs du Pr Couratier un bon en avant dans leurs travaux de recherche sur la SLA.

ATTENTION : Pour profiter de la déduction fiscale, les coordonnées communiquées doivent être valables et personnelles. Elles apparaîtront sur votre reçu fiscal. La déduction concerne tous ressortissants français vivants en France ou à l’étranger. Elle exclue cependant les nationalités étrangères.  

À propos du porteur de projet

L'équipe du CHU de Limoges

De gauche à droite en haut : Marianne Chouly Neuro-psychologue, Dr Géraldine Lautrette Neurologue, Pr Jean Claude Desport Médecin nutritionniste, Pr Philippe Couratier Neurologue Coordonnateur du centre SLA de Limoges - Chef de service, Lorine Guilhem Diététicienne, Huguette Sourisseau Infirmière unité de nutrition, Pr Benoit Marin Epidémiologiste.

De gauche à droite en bas : Delphine Leyssene Ergothérapeute centre SLA, Selma Machat Infirmière -coordinatrice centre SLA, Marie Penoty-Nicol Attachée de recherche clinique, Olivier Villeneuve Attaché de recherche clinique

 

L'équipe de l’ICM Paris

De gauche à droite : Séverine Boillée (Chercheur INSERM, expert cellules sanguines inflammatoires), François Salachas (Neurologue, expert suivi clinique des patients à la Pitié-Salpêtrière), Christian S. Lobsiger (Chercheur INSERM, expert analyse de l'expression des gènes)

 

De gauche à droite : Stéphanie Millecamps (Chercheur CNRS, expert analyses génétiques), Elisa Teyssou (Etudiante en doctorat, analyses génétiques), Aude Chiot (Etudiante en doctorat, analyse de l'expression des gènes des cellules sanguines inflammatoire), Alexandra Bouscary (Etudiante en M1, analyses génétiques).

 

Pour accéder au site de l'ICM en région : cliquez ici 

Pour accéder au Facebook de l'ICM pôle SLA : cliquez ici

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet