Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Africultures : Décentrer Déconstruire Décoloniser

Africultures sort un hors-série spécial. Soutenez-le !

  • Encore 45 préventes pour atteindre les 100%

    Vous êtes toujours plus nombreux à pré-commander ce numéro. 185 contributeurs Ulule. Grand merci à vous !! On ne le dira jamais assez.

    Il reste 11 jours pour realiser les 45 précommandes restantes, atteindre notre but, et ainsi imprimer la revue. Pour cela, nous avons encore et toujours besoin de vous, de vos réseaux, du bouche à oreille pour communiquer autour de ce projet commun.

    Diffusez, partagez !!

     

    ------------------------

     

    Aujourd'hui, nous vous donnons quelques infos sur le contenu du 4e chapitre.

     

    Bâtir : être africain en 2018

    Ce dossier dirigé par Hamidou Anne, donne la parole à de jeunes créateurs-trices du continent, en témoignant de la vitalité artistique, intellectuelle et politique de l’Afrique d’aujourd’hui.

    Qui sont-ils ? Qui sont-elles ?

    Le rappeur et activiste togolais Elom 20ce contribue à ce chapitre par une tribune. Ecoutez-le ici :

     

    ------------------------

     

    Bon début d'année à toutes et tous et à très bientôt pour le sprint final !

  • Contrepartie spéciale limitée incluant le CD de Rocé

    1er janvier 2019. C'est une nouvelle année qui commence. Alors nous vous souhaitons une très belle année riche, entre autres de cultures africaines et diasporiques.

    Pour bien commencer l'année avec de bonnes résolutions, continuons à parler autour de nous et dans nos réseaux de la publication de ce très beau numéro hors-série qui compte pas moins de 200 pages. Et oui, il y aura de la lecture en ce début d'année !

    Aujourd'hui, nous vous proposons une contrepartie supplémentaire et spéciale, limitée à 20. Donc il n'y en aura pas pour tout le monde !!

    Nous l'avons nommé du nom de l'arbre Ylang Ylang. Elle comporte une revue hors-série + le CD de Rocé Par les damné.e.s de la Terre. Des voix de luttes 1969-1988.

    Montant de cette contrepartie : 30 euros

    Cet album ­publié par le label Hors cadres début novembre regroupe 24 chansons à texte des luttes anticoloniales et ouvrières. Le CD est accompagné d'un livret de 42 pages qui explique l'histoire et le contexte des 24 titres, rédigé par les historiens Amzat Boukari-Yabara et Naima Yahi.

    Laissons la parole à Rocé pour présenter cet album :

    Ce projet, musical et de patrimoine, répond à un besoin : (re)donner la voix aux nouvelles générations qui évoluent en France avec une absence d’identification, un oubli de l’histoire de leurs parents dans le paysage politique et culturel qu’elles traversent en grandissant. Il écrit une autre histoire de la musique en français. A la jonction des luttes de libération des pays d’origines, des luttes ouvrières, des exils, il cristallise une époque où les luttes bâtissaient des fraternités, des affirmations, de la dignité, des liens entre les peuples opprimés et des convergences que l’Histoire des livres scolaires ne dit pas. Il est important à mes yeux de transmettre ces moments de tous les possibles afin d’en imprégner la morosité dans laquelle grandissent les nouvelles générations.

    Plus d'infos, ici sur le site du label >

    Nous avons rencontré Rocé également pour qu'il nous parle de sa collaboration avec Africultures :

    Donc une fois de plus, nous comptons sur vous !!

    Bon début d'année ! On est ensemble !!

     

  • 65% et encore 17 jours de collecte

    Merci encore à toutes et tous pour vos contributions.

    Encore 17 jours de collecte pour arriver à notre objectif. Nous en sommes à 65%.

    Poursuivons l'effort pour parler de ce projet autour de nous, dans nos réseaux !

     

    ------------------------

     

    Nous continuons de vous présenter le hors-série et ceux qui y ont participé.

    Découvrez ici le contenu du 3e chapitre.

     

    Penser : déconstruire l’eurocentrisme

    La troisième partie propose un état des lieux des réflexions qui fourmillent lorsqu’il s’agit de « penser l’Afrique » : Penser les Suds avec les ateliers de la pensée dakarois, raisonner avec Souleymane Bachir Diagne à propos de la traduction, interroger le panafricanisme avec Amzat Boukari Yabara. Mais aussi, glisser hors du continent africain et adopter des perspectives latino-américaine, créoliser les imaginaires, documenter les expériences noires de France avec Mame Fatou Niang et Maboulo Soumahoro, faire dialoguer les générations intellectuelles avec Françoise Vergès et Nadia Yala Kisukidi.

     

    Et aujourd'hui nous donnons la parole à Amzat Boukari-Yabara, historien spécialiste du panafricanisme qui nous dit pourquoi il faut soutenir ce nouvel hors-série Africultures.

     

    ------------------------

     

    Bonnes fêtes de fin d'année et à bientôt !

  • 58% et le chapitre II

    Nous avons franchi la barre des 50%. Nous en sommes heureux, mais il reste encore du chemin avant d'atteindre notre objectif. Continuez d'en parler autour de vous ! C'est le moment !

    Et si vous avez besoin d'argument, en voici de la bouche des contributeurs de la revue :

    Alice Lefilleul, journaliste et chercheuse s'exprime ici :

     

    ------------------------

     

    Aujourd'hui, nous vous présentons le deuxième chapitre de cette revue :

     

    Combattre : écrire l’histoire commune

    Cette seconde partie partage les combats de celles et ceux qui luttent contre les hégémonies. On y rencontre les Peuples Premiers de Guyane et du Canada. Le journaliste Serge Bilé raconte son travail de mise en valeur de l’histoire des diasporas africaines. La question du patrimoine est mise en avant à travers la question de l’héritage colonial dans l’espace public à Douala et celle de la restitution des patrimoines africains préconisée par Felwine Sarr et Bénédicte Savoy. Nous faisons ensuite un détour par des initiatives plus intellectuelles : des rencontres radicales féministes décoloniales, l’espace Afropéa ou encore le collectif décoloniser les arts. Un éclairage diasporique avec des reportages sur les foyers et sur les lieux de la diaspora malienne en France concluent cette partie.

     

    ------------------------

     

    Très belles fêtes à tout le monde et à bientôt pour d'autres nouvelles !

  • 45% de notre objectif atteint !!

    Un grand merci à vous, premiers contributeurs Ulule de notre projet !

    A l'heure où nous écrivons ces lignes, nous sommes à 45% de notre objectif, soit 128 préventes sur un total de 280.

     

    Aidez-nous à avancer vers notre objectif !

    Parlez-en autour de vous !

    Partagez, diffusez !!

     

    C'est avec vous que nous réussirons notre pari.

     

    Écoutez Samba Doucouré vous présenter ce Hors-série

     

    ------------------------

     

    Et pour vous mettre l'eau à la bouche, nous vous présentons aujourd'hui le contenu du premier chapitre de cette revue :

    Dénoncer

    Cette première partie explore la question des violences systémiques faites aux corps et les stratégies de résistance qui y répondent.
    Un grand angle coordonné par le philosophe Dénètem Touam Bona est consacré au Brésil avec des articles sur les violences policières, le racisme d'état et un hommage à Marielle Franco.
    Une interview de Ta-Nehisi Coates réalisée par Hamidou Anne et une analyse de l'ouvrage de la canadienne Robyn Maynard NoirEs sous surveillance apportent un éclairage nord-américain.
    Focus enfin sur la France où jeunes des quartiers populaires, femmes voilées et exilé.e.s sont les premières cibles d'un racisme structurel.

     

    ------------------------

     

    Très bientôt d'autres nouvelles sur le contenu et les contreparties.

    En attendant, très belle journée à toutes et tous !