BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Horizon Transition

Capsules documentaires et reportages à la découverte d'initiatives permettant un changement durable et global.

  • Qu’est-ce qu’une éphéméride ? Une contrepartie, un projet dans le projet. Déjà 50 contributeurs!!

    Vous avez pu le voir dans les contreparties que nous offrons, il y a le traditionnel merci, un badge magnet, une carte postale personnalisée, un moins traditionnel sac en poche de jutes, une mascotte horizon et un calendrier original. Mais il y a une contrepartie qui semble étrange, autour de nous beaucoup nous ont demandée, ce qu’était une éphéméride.

    Lorsque nous avons réfléchi les contreparties, nous voulions avoir des choses qui s’intègrent dans le projet. On a bien pensé à des t-shirts ou autres goodies qui nécessiteront un tiers producteur afin de les faire, puis on s’est dit que l’on avait des choses dans le camion et que ce pourrait être des objets qui rappellent le voyage. Finalement on s’est dit que ce n’était peut-être pas la bonne chose ou adapté à tout le monde, mais alors qu’est-ce que l’on veut faire ? Qu’est-ce que le projet que nous faisons ? Avoir fait le saut de lancer une campagne de financement nous aura permis définir Horizon Transition, comment nous voulions le faire, les objectifs et ce que l’on aimerait en tirer.

    Alors Horizon Transition, c’est pour nous un projet collaboratif, d’apprentissage, d’éducation populaire finalement. Nous voulons pouvoir transmettre ce que nous avons appris, permettre que les savoirs de chacun, à échelle locale, puissent se transmettre au suivant afin que d’un petit peu individuel on puisse faire plus collectivement.

    <h4 style="text-align: justify;">L’idée de l’éphéméride</h4>

    ephemeride transitionComment pourrions-nous participer à faire connaître les différentes transitions que nous voyons ou ce qui se fait dans le monde autrement que par nos articles et vidéos ? L’éphéméride ! Une éphéméride est un calendrier universel qui contient une pensée par jour de l’année. Sur le mur des grands-parents, vous savez, le machin en bois avec les jours de la semaine, des chiffres et des mois que l’on tourne manuellement, ben presque ça !

    On a fait quelques recherches et on a vu que cela n’existait pas, donc on va créer une éphéméride sur la transition ! Pour chaque jour de l’année nous allons répertorier différentes alternatives, manières de faire, citations, personnes à connaître autour du thème de la transition et de la résilience. Que ce soit pour nourrir la connaissance, mais aussi l’argumentaire, l’éphéméride permettra d’en apprendre un peu chaque jour et peut-être de s’en inspirer !

    C’est un gros travail qui nous attend, mais c’est une fabrication qui nous interpelle et nous intéresse. Sa double fonction, en plus de vous remercier, elle va nous permettre de répertorier nos savoirs. On s’imagine déjà le voir comme un projet à part entière dans Horizon Transition !

    <h4 style="text-align: justify;">Les amis d’Horizon</h4>

    Si vous ne l’avez pas déjà vu passer sur Facebook, voici la collection des amis d’Horizon pour la contrepartie comportant les comparses de nos deux mascottes, Horizon et Hope.

    <h4>Et bien sûr sans oublier les bonnes raisons de nous soutenir! :)</h4>

    <h4> </h4> <h4> </h4> <h4> </h4> <h4> </h4> <h4> </h4> <h4> </h4> <h4> </h4> <h4>Voir les raisons complètes sur l'article du site</h4> <h4>Aidez nous à atteindre l'objectif en partageant l'information ou en participant à la campagne! Merci!</h4>
  • En savoir plus sur nos besoins à 30 % de la réussite :)

    Tout d’abord merci, merci à toutes les personnes qui ont participées afin de faire possible notre projet, que ce soit par un soutien ou par un don, nous vous remercions et nous en serons reconnaissant !

    berkeley transition Horizon Transition est un projet que nous portons maintenant dans notre tête depuis quelques mois et depuis quelques semaines dans notre corps ! Depuis maintenant 4 jours à Berkeley, lieu officiel de notre première exploration dans un groupe, nous avons descendu au cours du dernier mois la côte États-Uniennes avec de nouvelles rencontres chaque jour. Déjà beaucoup d’informations et toujours autant de questions, Horizon nourrit sa curiosité à n’en plus finir.

    Ville de contraste, à un pont de San Francisco, nous avons été chaleureusement accueillis par le groupe de Berkeley en Transition.

    La campagne avance, mais elle n’est pas encore finie, il ne reste plus beaucoup et nous avons besoin de vous. Nous faisons un sociofinancement afin de pouvoir nous prémunir d’un matériel qui nous semble nécessaire pour la réalisation du projet.

    <h4 style="text-align: justify;"> </h4> <h4 style="text-align: justify;">L’ordinateur</h4>

    Il représente la moitié de la somme demandée va nous permettre de pouvoir mieux travailler les vidéos et le matériel graphique du projet. Celui qui nous accompagne a plusieurs années et a du mal à suivre le rythme. C’est un MacBook pro, achat heureux quand Laurent l’a fait, il supporte mal l’obsolescence programmée qui oblige les mises à jour perpétuelles des applications afin d’être toujours compatible avec le reste. Depuis longtemps on ne les fait plus, mais certains programmes alors décident de faire des misères suite à cette désobéissance d’actualisation.

     

    ]C’est pourquoi nous avons opté pour une petite compagnie de la côte d’ouest qui produit des ordinateurs sans système d’exploitation et qui nous permet d’avoir Linux d’installé dessus. Linux est un système équivalent à Windows ou OSX (mac), il permet de faire tourner l’ordinateur, sa particularité, c’est qu’il est open-source, c’est à dire libre de droits et qu’il est construit par la communauté. Il n’y a pas de finalité commerciale derrière, alors pas de mise à jour forcée ou de téléchargement obligatoire afin de le faire fonctionner.Les applications que nous utilisons quotidiennement sont elles aussi, des applications open-source:

    • Libre-Office : traitement de texte, tableur
    • Inkscape : dessin vectoriel, graphisme
    • Gimp : Retouche photo (mais notre talent photographique fait que nous n’en avons pas encore besoin -_^)
    • Scribus (logiciel de mise en page)
    • Aegisub (logiciel pour insérer des sous-titres)
    • Xmind (logiciel de carte mentale)
    • Firefox (navigateur internet)
    • Thunderbird (pour lire les courriels)
    • Open shot video (Logiciel de vidéo que nous pourrons utiliser une fois le nouvel ordinateur)
    • Synfig Studio (logiciel d’animation que nous pourrons utiliser une fois le nouvel ordinateur)

     

    <h4 style="text-align: justify;">Le disque dur externe</h4>

    Afin de réaliser le projet que nous menons, nous devons pouvoir accumuler du matériel vidéo et photo. Le problème c’est qu’une vidéo est extrêmement lourde en taille et que l’on peut vite saturer. Le disque de notre ordinateur actuel n’est pas suffisant, avec le nouvel ordinateur cela nous permettra d’avoir un peu de jeux, mais le disque externe sera une ressource supplémentaire nécessaire ainsi qu’une sauvegarde du travail réaliser au cas où. Un simple exemple, une vidéo de 15 mn sortie de la caméra fait plus de 4 gigas. Après 3 semaines de vie dans un groupe où les occasions de filmer sont plurielles, on imagine que l’on arrive à quelques heures de vidéos.

     

    <h4 style="text-align: justify;">L’aménagement du toit de l’Escargot.</h4>

    escargot horizon transition Avant de partir, nous avons fabriqué un rack en métal sur le toit de l’Escargot afin de pouvoir y ranger deux malles et puis on voyait pour le futur. Nous sommes déjà quelques mois plus tard et maintenant dans l’étape 2 de cet aménagement que nous pensons nécessaire afin d’être en harmonie avec ce que nous souhaitons réaliser.

    L’aménagement du toit sera de faire une « boite » en bois qui sera interne au rack ( 11p de longs, 5p de large et 10 pouces de haut). Celui-ci sera séparé en huit boites qui nous serviront à ranger plus adéquatement le matériel que nous avons, c’est-à-dire :

    • Une section pour les vêtements supplémentaires (Couvertures, manteaux, vêtements hiver/été)
    • Une section pour le matériel extérieur (hamacs, sac de couchage, tente, chaussure)
    • Une section pour la cuisine extérieure (casseroles qui vont sur le feu, bacs de nettoyage, réserve de cannage, etc)
    • Une section pour les instruments de musique (Audrey est toujours prête pour des animations musicales !)

    Les nouveautés que va nous permettre le financement :

    -Une section animation : Horizon Transition est un projet d’éducation populaire, avec les connaissances accumulées sur la route nous souhaitons pouvoir partager le savoir que nous aurons accumuler, mais aussi, pourquoi pas, être des agents d’actions. Avoir cet espace additionnel nous permettra de créer du visuel et d’avoir du matériel qui nous servira dans nos présentations.

    -Une section jardin : Afin de pouvoir être un peu plus autonomes, nous pourrons faire pousser des fines herbes et de l’herbe de blé.

    -Un four solaire : Cuisiner est important et si on peut éviter d’acheter du gaz pour cuire, c’est autant mieux pour la planète. Après plusieurs recherches, nous avons décidé de faire un four solaire sur le toit. Le principe est simple, une boite bien isolée qui récupère les rayons du soleil et qui permet d’atteindre des températures de plus de 150 degrés Celsius. Nous pourrons alors cuire notre pain et cuisiner des plats qui nécessitent une cuisson plus longue. Nous voulons également l’isoler suffisamment afin d’en faire une marmite norvégienne.

    -Un déshydrateur solaire : Encore une fois, c’est une étape de plus qui nous semble importante pour aller dans le sens du projet. En nous déplaçant de façon nomade, nous ne sommes pas toujours avec les saisons de récoltes. Nous nous trouvons un jour en abondance et 2 jours plus tard sans rien. Alors afin de ne pas perdre ou d’avoir pour les moments moins fastes, déshydrater ses aliments est une solution simple et efficace, cela permet de garder tous les nutriments et ne pas perdre ses aliments.

    <h4> </h4> <h4 style="text-align: justify;">Le jardin, le four et le déshydrateur seront des tests permanents que nous ferons afin de pouvoir partager le résultat de nos expériences afin que chacun puisse en avoir. Nous voyons ces constructions comme des essais pour prouver que c’est possible et donner l’envie à chacun de le faire. Fort de notre expérience nous pourrons aussi aider les gens désireux d’en avoir.</h4> <h3 style="text-align: justify;">Horizon Transition à 7 jours de la fin de sa campagne, mais au tout début de son aventure, si vous voulez nous aider, comme vous avez déjà pu le faire, merci de partager l’information :)</h3>
  • Suivi des contreparties! Les poches de jute!

  • Les 3 premières destinations du projet et 12 raisons de soutenir Horizon Transition

    Bonjour à tous, 

    Tout d’abord, Audrey et moi souhaitons vivement vous remercier pour votre soutien ! Faire une campagne de sociofinancement est une première pour nous et c’est une étape que nous considérons comme cruciale afin de mener à bien ce projet. Le soutien financier bien évidemment, mais aussi montrer que le projet importe une communauté et qu’il est important de le mener. 

    Officiellement, dans la forme que nous présentons le projet, il ne commencera que d’ici... 2 semaines, déjà ! Mais nous sommes sur la route depuis 8 mois et le projet est déjà plus que présent dans nos actions quotidiennes, dans les destinations où nous allons et les rencontres que nous faisons.

    Nous sommes actuellement sur l’île de Vancouver depuis plus de 2 semaines afin de faire des premières rencontres pour le projet. Ça été une décision climatique, car pour vivre en camion, c’est la région au Canada la plus clémente afin de débuter l’automne, mais c’est aussi un lieu riche en transition ! Il y a au moins 3 groupes de transition sur l’île même sans compter ses voisines ! La semaine passée nous avons eu un entretien avec le groupe de Cowichwan Valley Transition. Nous sommes également allés sur Salt Spring Island rencontrer la monnaie locale de l’île et son groupe de transition. Mais ne racontons pas maintenant, de prochains articles relateront nos rencontres et nous permettrons d’expliquer chacune plus amplement !

    Le temps sur l’île a également été utilisé afin de préparer et lancer la campagne de socio-financement, mais aussi ses suites ! C’est avec fierté et bonheur que nous pouvons d’ores et déjà annoncer les 3 premières destinations officielles qui seront sujettes du projet Horizon Transition !

    Nous traversons la frontière d’ici quelques jours avec comme destination : Berkeley ! Le groupe de transition Berkeley a répondu positivement à notre demande et nous passerons environ 3 semaines avec ce groupe afin de les aider et nous permettre d’en apprendre davantage. Par la suite, nous continuerons jusqu’à Pasadena où le groupe sur place nous a même offert le gîte.  Puis nous traverserons encore une frontière pour nous rendre à Monterrey où nous aurons la chance de pouvoir agir avec plusieurs initiatives !

    C’est beaucoup de kilomètres et il est certain que nous rencontrerons plus de groupes, d’initiatives locales en chemin et que nous prendrons le temps avec eux. Ces trois destinations nous permettent au moins de se tracer un itinéraire afin de donner une direction. Et nous aimons beaucoup l’île où nous sommes, nous regardons déjà pour le printemps prochain avec quels groupes nous serons. C’est aussi sans compter le chemin du retour où nous sommes déjà en contact avec d’autres initiatives américaines. C’est un projet qui se met en place doucement, mais surement !

    Ceci est possible grâce à votre soutien et encore une fois merci ! Une expression française dit : le nerf de la guerre c’est l’information ! Alors si vous voulez propager la nouvelle, bien à vous, merci :)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La campagne d’Horizon Transition est de 45 jours, alors quand nous avons décidé de lancer ce projet par un sociofinancement, nous nous sommes donnés comme mission de trouver une raison par jour accompagné d’une photo ! 

    Ça n’a pas toujours été facile d’essayer d’illustrer des idées, mais sur la route, l’avantage que l’on peut avoir c’est que l’esprit est libre de divaguer en avalant les kilomètres !

    Imaginer ces raisons c’est aussi mettre à l’épreuve que l’on a, le projet que l’on mène dans la transition et la résilience. Pourquoi est-ce que des gens voudraient soutenir un projet comme celui-ci ? Pourquoi est-ce que l’on choisit de le faire ? Qu’est-ce l’on espère y trouver ? Lâcher son quotidien, partir sur la route en camion alors que nous sommes des marcheurs et cyclistes, quelle drôle d’idée !

    Ludiques et parfois même vraies, voici les 15 premières que nous avons postées sur notre page Facebook.