BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Voyage en zone rouge Volume 2

L'épilogue de l'histoire sportive Honda

News #2: Visite d'un orfèvre !

Une seconde. C’est le temps qu’il m’a fallu pour valider l’un des matériaux majeurs de notre futur livre : « Voyage en Zone rouge : volume 2. »  

Mon cahier des charges était simple : pour la partie « asphalte » de la couverture, je voulais une texture noire très rugueuse rappelant ce matériau.

Notre imprimeur John Briens nous a donc orientés vers son partenaire de longue date : l’entreprise francilienne Hanser. Il ne s’y est pas trompé, ils ont vu juste du premier coup. J'ai quasiment sauté au plafond en découvrant leur sublime « vernis sablé. » 

Ce gain de temps phénoménal a paradoxalement été source de complication ! Retour sur une mâtinée riche en émotions…

En parcourant les ateliers d’Hanser, nous découvrons beaucoup de projets commandés par de grandes entreprises de luxe françaises. Pas de doute, on est ici dans une maison d’excellence.

On a alors droit à un cours magistral sur les différentes techniques de pelliculage et autres gaufrages. La limite technique n’existe clairement pas. Devant toutes ces prouesses techniques, on est clairement pris par un vertige… où s’arrêter ?

Entre temps, l’ami Tam se joint à nous avec sa Civic Type R FK8. Nous ferons le plus de rappels possible avec ce modèle. Coutures, finition intérieure, motif du carbone, peinture White Championship… tout sera analysé et évalué pour être repris dans le livre.

En retournant travailler, j’insiste sur le caractère exceptionnel de notre futur ouvrage. On passe alors en revue la dizaine de propositions de Yannick Bourgoing, là aussi il y a de la recherche et du talent. Chaque dessin nous mène sur une piste différente. C’est à s’y perdre ! On entre alors dans un brainstorming nécessitant la présence du chef d’exploitation. On souhaite travailler sur la couverture la plus complexe représentant le plus grand défi technique.

« Monsieur Lucas, ce que vous nous demandez n’a jamais été fait. Cela peut être absolument extraordinaire… mais on va devoir faire des essais. »

Tout le monde se gratte la tête, je vois le puzzle s’assembler dans ma tête et je rigole d’avance : la future couverture et le coffret de rangement seront novateurs. Peut-être avec un soupçon de prétention, je doute qu’une telle audace technique ait déjà été tentée sur un livre.

J’ai d’ailleurs toute confiance en la réalisation de ce projet. Du graphiste Yannick Bourgoing au façonneur Hanser en passant par l’imprimeur Escourbiac, bien conseillé par le talentueux John Briens, je suis entouré de purs talents. On va les pousser à fond pour trouver les solutions techniques adéquates.

Cela prendra du temps, de l’énergie et de l’investissement, mais nous ne perdons pas notre temps. On va vous proposer une finition comme vous ne l’imaginez pas.

En fait-on trop ? Je laisse le mot de la fin à la direction d’Hanser :

« Dans le monde du luxe, la sobriété est de mise. On n’en fera pas trop, notre choix technique final sera celui que votre projet mérite. »

C’est peut-être ça la clé du « Made in France ».

Nous sommes quasiment à mi-parcours sur cette campagne. Honda France passe ses commandes cette semaine, nous serons rapidement à 50 % de l'objectif atteint. Je compte sur vous pour communiquer à fond sur ce projet, il doit voir le jour !