Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Homo Lichen

Entre film scientifique et anthropologique

À propos du projet

Synopsis

Le lichen est partout : sur les bâtiments, les roches, les arbres, les sols, dans les déserts de sable comme de glace. Tout un chacun en a déjà croisé. Néanmoins, pour le curieux, il n'existe ni films documentaires, ni livres accessibles aux amateurs. Le lichen semble réservé à quelques biologistes spécialisés et passionnés. Paradoxalement, si l'on parcourt l'histoire, les rapports que l'homme a entretenu avec le lichen sont nombreux. Utilisé pendant des siècles comme nourriture ou comme médicament, pour les teintures ou les parfums, il est aujourd’hui revalorisé pour ses caractéristiques biologiques. Certains lichens font de fantastiques bio-indicateurs afin de mesurer la pollution de l'air quand d'autres, résistants à de fortes pressions du milieu, sont envoyés dans l'espace par l'Agence Spatiale Européenne. Le documentaire Homo Lichen s'écrit comme une ethnographie de l'espèce lichénique, révélant dans ses rapports avec les Hommes sa force poétique et mythologique.

Poétique du lichen

Le lichen me fascine pour l'extraordinaire diversité de couleurs, de textures, de reliefs, de motifs qui lui sont propres : 20 000 espèces de lichens ont été identifiées comme autant de combinaisons improbables. Cette puissance de création est, de la manière la plus étonnante, totalement occultée par l'oeil humain. Une lichénologue me racontait ainsi qu'elle avait parcouru pendant des années les forêts ardéchoises sans s'apercevoir de leur existence, mais qu'à partir du moment où elle y avait posé les yeux, leur omniprésence s'était imposée à elle, qui à présent ne voit plus que ces étranges organismes.

Le lichen semble évoluer à une autre échelle, planète visqueuse et psychédélique pour fourmis comme sauterelles. Fruticules galopantes comme autant d'arbres surréalistes. Un mythe se fait entendre que le lichen viendrait d'une autre planète, qu'il serait la forme d'une vie extra ou pré-terrestre. Le mystère poétique qui l'etoure est entretenu par les noms d'oiseaux latins donnés par les botanistes depuis deux siècles : Cladonia Stellaris, Teloschistes Chrysophtalmus, Xanthoria Pariatina, ...

En rencontrant les femmes et les hommes qui travaillent sur ou avec le lichen, nous nous sommes aperçus que la poésie qui l'entoure reste bien présente. Malgré les années de cohabitation, la passion demeure. Homo Lichen se pense comme une initiation à la découverte de cet organisme aux multiples possibles.

ACTEURS PRESSENTIS

Paléobotanique : Marc-André Selosse est professeur à l’Université de Montpellier, chercheur au centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive du CNRS. Il se passionne pour le phénomène de symbiose.

Biologie du lichen :  Christian Hurtado est lichénologue et membre de l'Assocation Française de Lichénologie.

Teinture au lichen : Dominique Cardon est directrice de recherche au CNRS en histoire et archéologie du textile et de la teinture.

Parfumerie : José et Maria sont cueilleurs de lichen et travaillent avec la famille Cellier, presseurs artisanaux en Losère

Histoire de la médecine : L'alchimiste Patrick Rivière est un spécialiste de Paracelse, l'auteur polémique de la théorie des signatures qui donnait aux lichens de grandes propriétés médicinales.

Espace : Petra Ettberg est exobiologiste au Centre National d'Etudes Spatiales à Cologne. Elle suit un programme de culture de lichens sur Mars.

PARTENAIRES RESSOURCES

Frantz HOPKINS - Chargé de mission "Flore" au Parc Naturel Régional des Cévennes
David HAPPE - Chargé de mission conservation des espèces à la DREAL Auvergne Rhône-Alpes Rémy PONCET - Chercheur botaniste au Musée National d'Histoire Naturelle
Laure TURCATI - Chercheuse en qualité de l'air à OSU Ecce Terra
Michel VISO - Exobiologiste au Centre National d'Etudes Spatiales
Elisabeth CARTOUX - Chargée de mission au département de Botanique du Musée Henri-Lecoq Florian CHARVOLIN - Sociologue des sciences naturalistes au CNRS
Marie MARQUET - Ethnologue spécialiste des teintures naturelles
Frères SICARD - Cueilleurs de plantes à parfum, aromatiques et médicinales

À quoi va servir le financement ?

Ce film documentaire est porté par la DREAL Auvergne-Rhône Alpes qui permet le défraiement du tournage (remboursement des frais de déplacement, de restauration et d'hébergement). Cette aide pourrait permettre à l'équipe d'acheter le matériel et les assurances qui manquent à son bon déroulement.

Pour le tournage :

2 cartes compact flash
1 disque dur d'1 terra
1 réflecteur
1 pied pour le réflecteur
2 attaches microphones

Assurance matériel et civil

Pour la diffusion :

200 pressages de DVDs
Travail avec un graphiste pour la jacquette de couverture
Frais d'impressions
Frais postaux

Ce film long-métrage est rendu possible grâce à un énorme investissement bénévole pour arriver à lui donner vie. L'écriture, la rencontre avec les protagonistes du film, les repérages du films, ... toutes ces étapes nécessaires à la création d'une oeuvre filmique demandent énormément de temps et d'organisation. En échange de votre contribution, j'offre donc le film accessible et utilisable par tous. Je souhaite qu'il serve de matériau d'apprentissage et de discussion pour mieux connaître le lichen, et, plus largement, sensibiliser les hommes et les femmes aux liens étroits entre nature et culture.

À propos du porteur de projet

Ce film est parainé par la DREAL Auvergne Rhône-Alpes sans laquelle le film n'aurait pas pu se faire. Leur décision fait suite à l'incroyable enquête participative qu'ils ont mené sur l'observation de lichens sur le territoire du massif central.

Pour connaître leur travail : http://enquetelichensauvergne.mnhn.fr

L'autre grand partenaire d'Homo Lichen est la FRAPNA, fédération des associations d'environnement la région Rhône-Alpes, qui est elle-même fédérée au mouvement national France Nature Environnement. Si ses engagements auprès de l'environnement prennent de multiples formes, l'apprentissage du fonctionnement de la nature fait partie de ses priorités. " Pour mieux protéger la nature et l'environnement, il est indispensable d'en saisir la complexité."
La FRAPNA nous apporte son aide grâce à son expertise des acteurs de l'environnement, permettant que le film soit connu, vu, supporté par les plus grands spécialistes comme les plus fervents passionnés.

Pour connaître leur action : http://www.frapna.org/