Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

1 livre pour l'égalité des chances

Sensibilisation à la lecture à Pau

À propos du projet

D’après un article du journal Le Monde du 2 mars 2015 « l’école française n’offre pas les conditions optimales à des enfants dont la langue parlée à la maison n’est pas forcément le français. « Les inégalités se creusent dès la maternelle et compromettent l’accès aux filières les plus favorables à la poursuite d’études supérieures »».La France est devenue le pays d’Europe où les performances des élèves sont les plus liées au statut social de leurs parents. En 15 ans, elle est devenue le pays le plus inégalitaire d’Europe. Ainsi, le taux d’illettrisme est 4 fois plus élevé en ZUS, qu’en dehors (12% en ZUS/ 3% en dehors des ZUS).Cela est lié à une qualification relativement faible des parents, à une absence de pratique de la lecture ou encore à la présence d’une langue étrangère dans la maison. A Pau (64), le quartier Ousse des Bois, classé zone prioritaire et zone urbaine sensible ne fait pas exception à la règle.En effet, selon l’INSEE, en 2011, 43,5% des élèves du premier cycle habitant Ousse des Bois arrivent en 6ème avec au moins une année de retard par rapport à un cursus « normal » contre 15,6% pour les élèves de Pau. Une étude de l’AFEV, association de la fondation étudiante pour la ville, révèle qu’en zone prioritaire le livre « ne rentre pas dans les maisons ».

Etudiantes en première année de master cadre du secteur sanitaire, social et médicosocial, à  Pau, nous avons entrepris de réaliser un projet sur la ZUS Ousse des Bois, projet intitulé « l’intégration sociale et culturelle des enfants de zone prioritaire par la lecture ». Ce projet consiste tout d’abord en l’organisation d’ateliers contes en langue étrangère et en français au sein de la médiathèque du quartier.

Ces ateliers permettent de faire naître et de développer l’intérêt de la lecture pour des enfants qui ne maîtrisent pas correctement la langue française.L’objectif est donc de familiariser ces enfants à la lecture, dans des langues qu’ils maîtrisent dans un premier temps, pour arriver à des contes en français dans un second temps. Ces ateliers hebdomadaires ont débuté le 14 février 2015 et rassemblent à chaque fois environ 45 enfants. Ils se déroulent sous le signe du partage et de la diversité. Cependant, afin d’inscrire cette démarche dans la continuité et développer durablement le goût de la lecture chez ces enfants, nous souhaitons pouvoir remettre un livre à chaque enfant qui se présente régulièrement aux ateliers. Vous pouvez dès à présent contribuer à favoriser l’intégration future de ces enfants en participant au financement de ce don de livres.

Merci à tous pour votre participation

À quoi va servir le financement ?

Pour compléter l’action menée avec les ateliers, nous souhaitons acquérir un fonds d'ouvrages.

Nous espérons constituer des lots de 3 ou 4 livres dit " mini bibliothéques" que nous remettrons aux enfants des quatre coins du monde lors d'une journée festive qui se déroulera entre le 23 et le 30 mai 2015. Mini bibliothèques que les enfants pourront compléter en participant aux ateliers. Pour être efficace, il faut que nous réussissions à remettre des livres aux enfants de l'école primaire et de l'école maternelle.

Afin de pérenniser ce projet à l’issue de nos actions, nous avons créé l’association « Histoires d’Ousse et d’ailleurs ».Elle a pour vocation de faire découvrir les différentes cultures du monde, ainsi que le goût de la lecture.Ces ateliers sont principalement assurés par les parents.

Tous les fonds récoltés seront versés à l'association et destinés aux enfants.

Nous avons lancé une campagne de recherche de bénévoles.

Nous faisons aujourd’hui appel à vous, afin que vous puissiez participer activement à ce projet et, contribuer à développer durablement l’intérêt de la lecture chez les enfants, par le biais d'une collecte de fonds pour financer les lots de livres.

Il nous faut beaucoup plus que 500€, nous espérons bien réussir à vous mobiliser sur un projet ambitieux pour que ces enfants qui sont bilingues parfois trilingues, riches culturellement, aient les mêmes chances et ne soient pas des enfants "empêchés".

À propos du porteur de projet

Notre association,Histoires d'Ousse et d'ailleurs, a pour but de mettre en place des animations parents-enfants parmi lesquelles des ateliers de lecture pour les enfants de toutes les classes d'âge en utilisant le conte.Elle a pour vocation de faire découvrir les différentes cultures du monde, ainsi que le goût de la lecture. Ces ateliers sont principalement assurés par les parents et permettent le renforcement du lien social.

Parmi les objectifs secondaires, on trouvera l’accès au livre, l’organisation de journées contes animées par des professionnels, de manifestations festives, ludiques et pédagogiques ainsi que des conférences à destination des parents.

Public(s) accueilli (s) : (parents, enfants, adolescents, professionnels…) 

En particulier, les parents, les enfants et les membres de la famille

A l’occasion des contes, on pourra faire intervenir des professionnels ou des personnes qui aiment conter.

Territoire(s) couvert(s) par l’association:

Pour l’instant, nous nous intéressons au quartier de l’ousse des bois à Pau.

Le projet pourra se développer sur l’agglomération paloise.

Perspectives de l’association :

Permettre aux parents de s’approprier l’association pour en assurer la continuité.

Trouver suffisamment de parents pour permettre le déroulement des ateliers

Remettre aux enfants de l’école maternelle et élémentaire  de 1 à 4 livres

Permettre aux enfants d’augmenter leur bibliothèque personnelle par la remise d’album chaque fois  qu’ils auront assister à 5 ateliers conte sur 10.

Notre équipe est composée de

Aicha Bouazza :Etudiante en Master sanitaire social et médicosocial (diplômée d'une licence AES parcours AS)

Manon Bruneaux : Etudiante en Master sanitaire social et médicosocial (diplômée d'une licence AES parcours AS)

Halima Mabamba :Etudiante en Master sanitaire social et médicosocial (diplômée d'une licence de droit public )

Marie-Pierre MAUHOURAT :Etudiante en Master sanitaire social et médicosocial ( infirmière de formation)te

L’idée de ce projet découle d’une mise en commun de nos intérêts personnels et de nos recherches documentaires.Nos différents parcours nous permettent  d’avoir une approche différente du projet.

A cette équipe, c'est ajouté, suite à une diffusion de l'information par la radio, la presse et un affichage, des bénévoles intéressées pour s'investir dans le projet. Aujourd'hui, le projet doit se dévélopper et nous souhaitons voir les papas prendre une place plus importante.

Merci de votre soutien dans cette démarche