BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

OXIGENOA EUSKARARI 6000 METROAN ERE !

La langue basque en marche dans l'Himalaya du 10 octobre au 8 novembre 2018

À propos du projet

Nous sommes des jeunes Basques de 16 à 18 ans, nous souhaitons parler Basque sur le toit du monde, et aller à la rencontre d'un groupe de 10 jeunes Sherpas dont la langue est elle aussi minoritaire et doit être valorisée. Découverte mutuelle de nos cultures et partage d'une aventure humaine, culturelle et sportive. Réalisation d'un film, création d'un dictionnaire Basque-Sherpa.

L'Euskara étant une langue minoritaire, ce site ne nous permet pas de proposer ce projet dans notre langue maternelle. Nous nous en excusons auprès de tous ceux qui auraient souhaiter le lire en basque.

 

 

La langue basque (Euskara) à 6000m…

Parler Euskara sur le toit du monde… Faire découvrir notre langue à des milliers de kilomètres du Pays Basque à travers un périple de 29 jours, à pied, aux abords de l’Everest…

Faire que l’Euskara soit le moteur de notre projet tant au niveau de son organisation que de la communication et des restitutions au retour… Rencontrer de jeunes Sherpa dont la langue est elle aussi minoritaire et doit être valorisée. Au cours des semaines de marche, instaurer des liens et échanger en apprenant chacun 100 mots de la langue des autres.

 

 

Rencontres, solidarité, partage, autonomie

•  Rencontres et échanges entre jeunes de 16 à 18 ans de toutes les provinces du Pays Basque et avec de jeunes sherpa: découverte de leur culture et de leur langue. Partage d’une aventure humaine, culturelle et sportive.

•  Collaboration et solidarité dans le montage de projet, sa réalisation et sa restitution.

•  De cette expédition nous sortirons plus grands, plus autonomes, plus épanouis, c’est une opportunité de nous battre pour un projet et une cause: la valorisation et la diffusion de l’Euskara, qui nous tiennent à cœur.

 

 

2010… De l’oxygène pour l’Euskara

•  "Oxigenoa euskarari" trouve son origine en 2010. Il est né d’une initiative de la commission Euskara de la mairie de Laudio (Alava) et de l’association de guides de haute-montagne ‘‘Mendiak eta Herriak’’.

•  L’objectif initial est de favoriser la diffusion et l’usage de l’Euskara parmi les jeunes du Pays Basque, en l’associant à l’univers de la montagne.

 

2018… à 6000 mètres aussi

Aujourd’hui, le projet perdure et prend de l’envergure. Il concerne désormais des jeunes montagnards de l’ensemble du Pays Basque.

Nous souhaitons dorénavant:

•  Dépasser le cadre des montagnes du Pays Basque et partir à la rencontre d’autres montagnards à travers le monde.

•  Partager notre culture, notre langue et découvrir celles d’autres jeunes montagnards.

 

 

Selon le budget réuni nous devrions être au moins une douzaine de jeunes montagnards venant de toutes les provinces du Pays Basque : Alava, Basse-Navarre, Biscaye, Guipuscoa, Labourd, Navarre, Soule.

Nous rejoindrons un groupe de jeunes sherpa avec qui nous partagerons cette aventure humaine, culturelle et sportive.

Ensemble nous organisons l’expédition et essayons de trouver les ressources financières pour la mener à bien grâce à votre aide.

 

Dorjee Gyaltzen, Ngima Nuru, Pemba Ongdi, Pemba Dorjee, Lhakpa Rita, Lhakpa Doma, Dorje Tashi,

Mingma Lhamu, Mingma Doma, Pasang Gantxi

 

Felipe Uriarte à l'origine du projet "de l'oxygène pour l'euskara", entouré des jeunes participants :

Eneko Arretxe, Enaitz Ibarguren, Jon Fonbellida Goitia, Unai Iturrieta, Iker Zubizarreta Ugarte,

Igor Mugarza, Gexan Garate, Eneka Sarria Muzica, Malen Osa Ansa, Amaia Ugarte Guridi,

Besaide Astobiza Sanchez, Maddi Oyhagaray Urmeneta.

 

  “Depuis tout petit j'aime beaucoup la montagne et je vais souvent y marcher avec mon père, depuis  toujours mon rêve est de connaître l'Himalaya et c'est pour ça que je trouve ce projet très intéressant et enrichissant, car d'un côté on va transmettre la langue basque aux sherpa et d'un autre côté nous connaîtrons la langue et la culture des sherpas. J'ai décidé de participer à ce projet, j'estime que c'est une chance dont on doit profiter, je suis très motivé à l’idée de réaliser mon rêve.“ Enaitz Ibarguren

 

“Je suis très motivée et heureuse de participer à ce projet. Cette aventure peut apporter des choses pour notre vie entière. La marche en haute-montagne dans l’Himalaya pendant un mois au côté de jeunes sherpas est une expérience enrichissante pour des jeunes de notre âge. Ce voyage nous expose à la diversité culturelle, en allant à la rencontre du peuple Sherpa, minoritaire comme le nôtre, tout en emmenant la langue Basque jusque là-bas. Enfin, ce projet nous permettra de côtoyer de merveilleux paysages naturels, un rêve à réaliser pour des passionnés de montagne.“ Eneka Sarria Muzica

 

  “Ce projet a beaucoup d'importance pour moi. D'une part, il permet de regrouper et partager l'euskara et le sherpa durant un mois. D'autre part, il nous conduit à découvrir des villages et des lieux merveilleux, ainsi qu'à croiser une autre culture. De plus, un trek comme celui-ci ne se fait pas souvent et pour l'organiser, il faut beaucoup travailler. C'est pour cela, qu'à mon avis, nous avons beaucoup de chance d'y participer.“ Gexan Garate

 

 

 

La Grande Traversée du Pays Sherpa

Notre périple de 29 jours du Pays Basque à Katmandu au Népal puis à travers le Pays Sherpa nous mènera

•  Autour de l’Everest, du Lhotse, du Makalu, et du Cho Oyu, à travers les vallées d’Imja, de Khumbu, de Gokyo et de Thame.

•  Vers 3 sommets de plus de 5000m: le Koumala 5 550m, le Tso La 5 420m et le Lenjo La à 5 350m.

•  Et… à 6000m… sur l’Island Peak 6187m et le Lobuje Peak 6 119m par la face est.

 

 

Réalisation d’un film

L’expédition sera suivie par Mikel Fernandez : réalisateur et caméraman du Guipuscoa. Il suit déjà les jeunes montagnards durant leurs entrainements et préparatifs de l’expédition. Au retour, il a prévu de réaliser un documentaire en plusieurs volets thématiques qui feront l’objet d’une large diffusion.

 

Radio, télévision, écoles etc…

•  Au retour nous présenterons notre expédition au sein des écoles, collèges et lycées du Pays Basque, mairies afin de faire partager notre expérience et nos découvertes.

•  Déjà des télévisions locales nous ont interviewés, peu à peu nous mobilisons les médias pour nous faire connaître.

 

 

Pourquoi ?

Nous aider c’est prendre part à cette aventure.

C’est aussi participer à une action visant à favoriser l’usage et la diffusion de l’Euskara parmi les jeunes générations et à travers le monde.

 

Comment ?

•  Grâce à une participation financière. Réunir un budget suffisant pour une telle expédition, est notre plus grand défi.

•  L’ensemble de l’expédition, les guides, le réalisateur, le caméraman, la logistique (hôtel) est organisée. Les jeunes Sherpa attendent déjà notre venue.

•  D’ores et déjà l’association Mendiak eta Herriak et nos familles nous soutiennent, de notre côté nous allons organiser des concerts, et diverses activités.

 

 

Nous avons marché pendant une semaine, début juillet, dans les Pyrénées. Ainsi, nous avons fait un circuit en gravissant Posets (3369m) et Aneto (3404m), les deux plus hauts sommets des Pyrénées. Durant cette semaine, nous avons dormi dans des refuges tels que, Angel Orús, Estos, Portillon, ou bien La Renclusa. Ce fût, en quelque sorte, un test pour s'adapter au poids du sac, aux chaussures rigides, aux crampons, au piolet et aux nuits dans les refuges.

 

 

A quoi va servir le financement ?

À propos du porteur de projet

Nous suivre :

https://www.facebook.com/Oxigenoa-Euskarari-6000-metroan-ere-1944218282272988/

https://twitter.com/oxigenoa6000