Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Hestur

Cheval en terre d'Islande - Livre Photo

À propos du projet

Bienvenue sur la page de préventes et de financement participatif du livre “Hestur, Cheval en terre d'Islande”.

C'est une grande joie pour moi de vous annoncer la sortie de mon premier livre en auto édition. Mon coup de cœur pour les chevaux Islandais s'est transformé en projet photo, puis en exposition, et naturellement en livre photo.

Hestur, Cheval en terre d’Islande

“Hestur”, qui signifie “Cheval” en islandais, est un livre photo dédié au cheval islandais.

Le but du livre Hestur est de vous plonger dans l'hiver Islandais et de vous faire voyager à travers cette île perdue dans l'Atlantique nord. Les chevaux vous accompagneront à la découverte de paysages et d'ambiances uniques. Vous y croiserez des rennes sauvages, des lagopèdes alpins et des renards polaires. Vous y découvrirez la douceur d'un flocon de neige et la violence du blizzard. Et aux confins d'une nuit glaciale, des silhouettes sombres se dresseront devant les aurores boréales.

Hestur, c'est aussi l'intimité d'un animal emblématique d'Islande que j'ai eu la chance de côtoyer jusqu'à l'immersion. Ce sont donc des émotions, des regards et des instants de vie que j'ai choisi de partager avec vous.

Le livre Hestur est préfacé par la photographe Islandaise, et spécialiste du cheval Islandais, Gígja Einarsdóttir. C’est pour moi un grand honneur de l’associer au projet.

Fiche technique du livre

  • Format 28cm x 24cm
  • 114 pages
  • 74 photographies
  • Couverture rigide
  • Papier raffiné demi mat
  • Photographies et textes de Samy Berkani
  • Préface de Gígja Einarsdóttir
  • Impression par Simon Graphic (Ornans)

A quand la livraison ?
- Pour le livre, l'impression se fera courant mai. Vous serez livré chez vous courant juin. 
- Pour les tirages, vous serez livré en même temps que les livres (et oui, on économise les frais!)
- Pour les stages/sorties/prestations, cela dépendra de vos disponibilités (et des miennes), à organiser donc ensemble.

Que signifie l'auto édition ?

Que l'on fait tout soi-même, de A à Z. Et que l'on finance tout soi-même. De la conception à l'impression.

Après avoir obtenu le soutien de quelques sponsors “pertinents”, j'ai préféré opter pour la solution des préventes, plutôt que d'associer au projet des sponsors qui n'ont rien à y faire.
Ce livre dépend de vous!

À quoi va servir le financement ?

A l'impression du livre!

Le but des préventes est uniquement de couvrir les frais d'impression, pour 1000 exemplaires. Les contributeurs recevront leur exemplaire signé avant tout le monde.

Tous les autres frais ont été pris en charge par mes soins. Sans oublier les coups de pouces des ami.e.s à différents niveaux (je pense notamment à Manon Gruaz pour la mise en page, et à Elke Langenbucher pour la traduction, leur aide m’a été précieuse).

Si les préventes dépassent l'objectif, alors j'augmenterais simplement le nombre d'exemplaires à imprimer.

Le prix du livre comprend 2€ de frais de port.

À propos du porteur de projet

Né en Algérie, dans la région de Grande Kabylie, Samy Berkani grandit entre plaines, montagne et cités urbaines dans les villes de Tizi ouzou et d’Alger. 
Jeune, il s’intéresse au dessin, à la peinture et à la musique. La photographie restera 
une curiosité inaccessible durant ses premières années. 

Il quitte son Afrique natale pour l’Europe à l’âge de 21 ans. En France, Samy Berkani découvre la photographie, s’essaye aux différentes disciplines avant de se consacrer entièrement à la photographie animalière et de nature.

Photographe et naturaliste autodidacte, il se passionne pour la vie sauvage et l’évolution/adaptation des espèces. Il porte également un intérêt particulier aux cultures nordiques et à la vie au-delà du cercle arctique.

Après plusieurs séjours en Islande, Samy Berkani consacre son premier projet photographique au Cheval Islandais. Un animal qu’il a découvert en France quelques années auparavant. 

Le projet “Hestur” est né.

Deux hivers durant, il se rend au nord de l’île où il côtoie cet animal emblématique de l’Islande et de l’histoire de sa colonisation.
Loin des clichés touristiques, il partage le quotidien d’un troupeau de chevaux dans les conditions extrêmes de l’hiver islandais.

Depuis 2016, Samy Berkani se consacre au genre Vulpes : Les renards. De l’Arctique au Sahara, il part à la rencontre de cet animal qui a su s’adapter à tous les environnements, y compris les plus extrêmes. Un projet qui rend hommage à celui qui est partout persécuté et classé parmi les nuisibles.