BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

"Accompagner les Mineurs Isolés Etrangers"

Soutenez la publication du guide !

À propos du projet

La démarche

Notre démarche s'inscrit dans l'objectif général de faire respecter les droits des mineurs isolés étrangers présents sur le territoire français. Il s’agit de jeunes migrants arrivés seuls en France, âgés de quatorze à vingt et un ans sans aucuns soutiens ni ressources et éligibles en droit à une protection par l'aide sociale à l'enfance.

Selon les estimations, 8000 jeunes dans cette situation vivraient actuellement en France.

Nous avons choisi d’axer notre démarche sur la formation des travailleurs sociaux, présents dans toutes les structures au côté des 8000 jeunes concernés en France, afin d’avoir un impact social le plus large possible.Ce sont eux qui accompagnent quotidiennement les jeunes dans leurs démarches et qui sont le plus à mêmes de leur permettre de sortir de leur isolement.

Cependant, il n'existe pas d'outils pratiques et synthétiques destiné à ces professionneles et recensant les droits des mineurs isolés étrangers. C'est pourquoi de nombreux professionnels du travail social se retrouvent en difficulté face aux enjeux déterminants de la prise en charge des mineurs isolés étrangers et ne peuvent pas répondre aussi bien qu'ils le souhaiteraient à leurs demandes.

Le projet a consisté à rédiger un guide pratique synthétisant les problématiques liées au suivi des mineurs isolés étrangers pour le mettre à disposition des professionnels qui suivent ces jeunes.

Le contenu du Guide

Quels sont les enjeux particuliers du suivi social pour les MIE? A quels titres de séjour peuvent-ils prétendre à leur majorité? Que faire quand leur minorité est contestée?

Le guide donne des réponses pratiques et synthétiques aux professionnels qui recherchent des solutions pour les jeunes qu'ils suivent. Il comprend 10 fiches sur des thèmes différents:

  1. l'accès au dispositif de protection et ses difficultés
  2. Saisir le juge des enfants
  3. La contestation de la minorité
  4. Reconstituer son état civil
  5. Autorité parentale, tutelle et représentation légale
  6. Accés à la scolarisation et aux formations professionnelles
  7. Travail et autorisation de travail
  8. Le passage à la majorité
  9. La demande de titre de séjour
  10. Demander l'asile

Le contenu a été apporté à partir de la pratique de la permanence ADJIE et des liens tissés avec des structures accueillant des MIE partout en France grâce à notre partenaire InfoMIE - plateforme nationale de professionnels travaillant en direction des mineurs isolés étrangers.

L'ensemble des fiches a été relu par un comité de suivi composé de juristes du Gisti, de la coordinatrice du réseau InfoMIE, d'un formateur à l'Institut Régional du Travail Social d'Ile-de-France et plusieurs travailleurs sociaux venant de différentes structures en France.

Le guide a été maquetté et mis en page par un graphiste professionnel afin d'apporter une qualité visuelle adaptée. Voici un extrait de la fiche portant sur la possibilité de saisir directement le juge des enfants par les mineurs.

A quoi va servir le financement ?

Nous devons aujourd’hui financer les impressions et le maquettage du guide.

Il nous faut payer les frais d'impression du guide afin de pouvoir faire un premier tirage.

Le graphiste qui a maquetté le guide a fait un travail exceptionnel et nous souhaitons pouvoir le rétribuer à sa juste valeur.

À propos du porteur de projet

Qui sommes nous?

Anita, juriste spécialisée dans les droits humains et Clémence géographe et sociologue spécialisée sur les questions d'immigration, nous sommes rencontrées lors d'un stage de fin d'études au sein du Gisti – groupe d’information et de soutien des immigrés.

Lors de notre stage, nous avons essentiellement travaillé sur la thématique des mineurs isolés étrangers (MIE) en accompagnant ces jeunes dans leurs démarches juridiques. Il s'agit de jeunes migrants arrivant sur le territoire entre 14 et 18 ans sans leur famille et qui se retrouvent seuls en France.

A partir du mois de juillet 2012 nous avons participé à la création d’une permanence inter associative d’accès aux droits pour ces jeunes: l’ADJIE (accompagnement et défense des jeunes isolés étrangers). Nous participons de façon hebdomadaire à cette permanence qui à lieu deux fois par semaine.

Nous venons de créer "AutonoMIE", assocation loi 1901, qui a pour objet de permettre l'accès aux droits des jeunes isolés étrangers. Nous souhaitons ultérieurement développer l'activiter de l'association autour d'activités de formation des travailleurs sociaux et également permettre aux jeunes d'organiser des évènements de sensibilisation du grand public sur leurs parcours et leurs difficultés en France.