BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Grotte de Senchet, refuge pour les chauves-souris!

Une grotte et 28 ha de pelouses sèches et de boisements à protéger durablement !

À propos du projet

NOUVEL OBJECTIF : 200 %

Un immense bravo à vous ! Nous avons atteint notre premier objectif : nous avons récolté 5 000 € et ceci grâce à vous ! Merci merci merci !

La cagnotte ne s'est pas arrêtée à 5 000 € et c'est une très bonne chose, continuons à mobiliser le plus de monde possible pour que la cagnotte atteigne les 200 % : 10 000 €

Pourquoi ?

L'acquisition de la grotte de Senchet et des pelouses sèches et vieux boisements alentours coûte, comme vous vous en doutez, bien plus que 5 000 €. L'objectif de 5 000 € était le strict minimum permettant l'acquisition (encore merci à vous !), mais il reste encore 15 000 € à la charge du Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées pour couvrir les frais d'acquisition. Aidez-nous à atteindre l'objectif 200 % pour arriver aux 10 000 € !

On compte sur vous pour continuer à mobiliser votre réseau et à partager sans modération cette campagne ! On y croit !

 

Notre projet dans le 20 min

Retrouvez l'article du 20 min écrit sur notre campagne de financement participatif en cliquant ici :

"Tarn : Pour protéger les chauves-souris, ils veulent acheter une grotte"

Merci à Nicolas Stival :)

 

 

 

La grotte et sa diversité en chauves-souris

La grotte de Senchet est située dans les gorges de l'Aveyron, abritant plusieurs espèces de chauves-souris en hibernation, notamment le Grand rhinolophe et le Minioptère de Schreibers. Pour ce dernier, la colonie est la plus importante de la région Midi-Pyrénées connue à ce jour. En effet, selon les années, 8000 à 18000 individus hibernent dans cette grotte. De plus, plus de 13 espèces y trouvent refuge lors de regroupements automnaux (swarming). Cette grotte est reconnue pour son enjeu chiroptérologique depuis plus de 30 ans !

Le Grand rhinolophe est le plus grand des Rhinolophidés européens. C'est une espèce de l'annexe II de la convention de Berne et annexe II de la convention de Bonn. Elle hiberne d'octobre à avril en fonction des conditions climatiques.

Le Minioptère de Schreibers est une espèce classée Vulnérable au niveau national et Quasi menacée au niveau mondial sur la Liste Rouge de l'UICN, annexe II de la convention de Berne et annexe II de la convention de Bonn. C'est une espèce migratrice qui peut parcourir plusieurs centaines de km entre ses gîtes d'été et d'hiver, et qui hiberne d'octobre à mars.

Ces deux espèces sont également inscrites aux annexes II et IV de la Directive européenne Habitats-Faune-Flore et justifient à ce titre la désignation de sites Natura 2000. Par ailleurs, toutes les chauves-souris sont protégées à l'échelle nationale.

La biodiversité du site

Les chênaies pubescentes situées sur les parcelles alentours constituent des territoires de chasse immédiats pour les chauves-souris présentes dans la grotte. Les pelouses sèches à orchidées accueillent également une grande diversité floristique et faunistique et constituent un Habitat d'Intérêt Communautaire. Ce site est identifié comme :

  • Espace Naturel Sensible du département du Tarn,
  • ZNIEFF 730010596 de type II "Causse du Frau et falaises rive droite de l'Aveyron entre Montricoux et Saint-Antonin-Noble-Val",
  • Site majeur d'intérêt national dans le Plan National et le Plan Régional d'Actions en faveur des chauves-souris.

Par ailleurs, il est inclus dans le site Natura 2000 des Gorges de l'Aveyron et vallée de la Vère. Il fait aussi partie d'un réseau important de cavités à chauves-souris sur le secteur : grotte du Figuier, grotte des Capucins et grotte de la Pierre Plantée.

De vieux boisements sont également présents et abritent une faune particulière, notamment des insectes saproxyliques qui, en se nourrissant de bois mort, participent au recyclage de la matière organique.

A quoi va servir le financement ?

L'objectif d'acquisitation du site

Suite à l'acquisition du site, le CEN Midi-Pyrénées souhaite répondre à plusieurs objectifs écologiques et fonctionnels :

  • préserver la tranquillité du gîte d'hivernage et de swarming pour les chiroptères,
  • maintenir l'habitat de chasse,
  • restaurer des pelouses sèches (Habitat d'Intérêt Communautaire),
  • favoriser la libre évolution des boisements les plus anciens (vieux bois).

Les pelouses sèches et les boisements feront également l'objet de mesures de gestion et de restauration selon un plan de gestion à rédiger, en conformité avec les enjeux et les préconisations du document d'objectif du site Natura 2000.

Votre don, une étape indispensable !

Quelle que soit la valeur de votre don, il constitue une étape indispensable à la mise en oeuvre de l'objectif de gestion du site par le Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées. Vous participerez ainsi à la préservation des habitats, mais aussi à celle des populations de chiroptères trouvant refuge dans la grotte de Senchet !

Chaque don donne droit à une réduction fiscale à hauteur de 66% (pour un don de 100 €, vous ne paierez que 34 € après réduction fiscale).

À propos du porteur de projet

Présentation du Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées

Le CEN Midi-Pyrénées est une association loi 1901 à but non lucratif et agréée au titre de la protection de l’environnement. Il a été créé en 1988 à l’initiative de naturalistes locaux, d’associations naturalistes et de personnes impliquées dans la préservation de la nature, et fait partie de la Fédération des CEN.

Les missions du Conservatoire

Il a pour mission la préservation du patrimoine naturel de Midi-Pyrénées qui présente un intérêt ou un potentiel écologique, biologique ou géologique grâce aux moyens suivants :

  • l’acquisition de connaissances sur la biodiversité par la réalisation d’inventaires et d’expertises, et le partage de ces connaissances pour la détermination de priorités d’intervention auprès de ses partenaires,
  • la protection par la maîtrise foncière ou d’usage de terrains publics ou privés par l’acquisition, la location ou convention et par la gestion de sites bénéficiant de protections réglementaires ou non,
  • la gestion durable de sites par la mise en œuvre d’opérations spécifiques adaptées, en régie ou déléguées, définies par un plan de gestion et bénéficiant d’un suivi scientifique,
  • la valorisation par des aménagements pour l’accueil du public, l’organisation de visites, de conférences, d’actions en milieu scolaire, et de publications pour contribuer à l’éducation à l’environnement et au développement durable,
  • l’accompagnement à la prise en compte de la biodiversité dans les territoires, notamment en contribuant à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques publiques en faveur d’un réseau écologique national, en particulier au travers de Natura 2000 ou des politiques réglementaires.

En 2017, le CEN Midi-Pyrénées possédait plus de 182 ha et gère par convention ou location quasiment 12 000 ha dans toute la région.

Pour plus d'informations sur nos missions et nos actions, consultez le site web ou la page Facebook du CEN Midi-Pyrénées !