Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Grimm en tout genre

Recueil de nouvelles inspirées des contes de Grimm

  • 140%, et encore un extrait !

    Après avoir atteint les 130% hier, aujourd'hui nous avons dépassé les 140% ! Parviendra-t-on aux 150% avant la fin de la campagne ? on l'espère...

    En attendant, voici un nouvel extrait, de "Rouge Cerise", par Loriane Grosson, pour vous faire patienter :

    Clara remua ses pensées comme les braises d'un feu, y chercha un autre sujet de réconfort, mais les flammes du souvenir s'élevèrent et remportèrent la partie. Ce qui l'avait conduite sur le chemin qui menait jusqu'à sa nani. Des images s'empilèrent pêle-mêle : les maisonnettes en bois éparpillées au cœur de la clairière comme des jouets délaissés ; l'herbe verte et les toits de chaume ; la chaleur au plus beau de l'année ; le regard que sa mère lui avait jeté, penché au-dessus du maigre feu qu'abritait l'âtre de la cheminée. Maintenant, lui avait-elle ordonné, rends-toi utile et dépêche-toi d'apporter ce gâteau et ce pot de confiture à ta grand-mère. Ne parle pas aux inconnus, ne t'écarte pas du chemin et surtout, surtout ne reste pas trop longtemps chez elle. Là où elle vit... c'est dangereux pour toi, Clara.

    Ces mots, elle les connaissait sur le bout des doigts. Et contrairement à la peur qu'ils auraient dû instiller en son sein, ils ne faisaient qu'éveiller sa curiosité et la furieuse envie de ne pas les écouter.

     

    Curieux, vous aussi ? Vous n'avez qu'à précommander le livre en contribuant à la campagne... et attendre octobre !

  • 130%, 5 jours restants, et maintenant ?

    À 5 jours de la fin, nous avons atteint les 130% !

    C'est formidable, ça veut dire que chaque nouvelle aura droit à une illustration intérieure faite par Tiphs, et que le livre n'en sera que plus beau ! (et Tiphs plus riche)

    Et maintenant ? Il ne reste certes "que" cinq jours, mais nous n'allons pas nous arrêter en si bon chemin. Il nous reste encore deux paliers supplémentaires dans les poches...

    • à 140% (2800 €), nous créerons des badges spécial GETG, qui seront ajoutés à tous les packs contenant le livre physique (et, s'il nous en reste, en vente sur les salons à venir !).
    • en tant qu'association de jeunes auteurs, nous avons à coeur de rémunérer correctement les créateurs (nos auteurs toucheront d'ailleurs des droits d'auteur sur le recueil) et les acteurs de la chaîne du livre, pour reconnaître leur travail à leur juste valeur : c'est pourquoi, à 150% (3000 €), nous pourrons payer à un prix correct Tiphs pour la couverture, qu'elle nous avait fait à un prix d'amis, en raison de son attachement au projet et à l'association. Mais, si on peut la payer à son juste prix, ce serait encore mieux !

     

    Il nous reste donc 5 jours pour arriver à 140%, VOIRE 150%, voire... dépasser ça ?

    Merci encore à vous de nous avoir portés jusque-là, et de continuer à nous soutenir sur ces cinq derniers jours !

  • 110%... et un quatrième extrait !

    Il ne reste qu'une dizaine de jours pour atteindres les 130% et pouvoir ajouter des illustrations intérieures de Tiphs au recueil... la bonne nouvelle, c'est que nous sommes déjà à 110% !

    Pour fêter ça, vous reprendrez bien un petit extrait ? Celui-ci vient de la nouvelle Point Triple, par Mio :

     

    Le garçon colla son œil au niveau de l’anfractuosité, tout juste un goulot serré qui s’enfonçait loin dans la pierre, avant de se rappeler qu’il avait un meilleur outil. Il régla sa concasseuse sur le mode scanner et se plaça face à la paroi. Un hologramme s’étala sur le mur, lui montrant en transparence ce qu’il y avait derrière. La matière mystérieuse était bel et bien coincée dans une fissure étroite derrière le goulot ; sur la projection, elle bougeait et ondulait. Le jeune homme était excité comme une puce. Il pensait jusqu’ici que c’étaient les particules luminescentes qui créaient cette illusion de mouvement d’une façon ou d’une autre, mais de fait la masse elle-même semblait se tortiller dans le trou étroit qui la retenait prisonnière.
    — Comme si c’était vivant, murmura-t-il avant de chasser aussitôt cette idée.
    Il se demandait en quoi était fait ce nouveau matériau. Il ne semblait ni vraiment solide, ni complètement liquide ; peut-être un composé gazeux ? Pourtant, quand il l’observait à travers le trou, ça avait l’air tellement dense…

     

    Envie d'en savoir plus sur ces mystérieux cailloux ? Il ne vous reste plus qu'à participer...

  • 103%... vous reprendrez bien un extrait ?

    Hello !

    Nous voici aux 103%. Pour vous motiver encore plus à en parler autour de vous (on sait que vous le ferez avec plaisir !), voici un nouvel extrait de notre recueil qui verra officiellement le jour cette année !

    Extrait de "L'honneur des Rameau-Cendré", de Gwendoline Brunier

    — Jacqueline Trémaine, annonça Lucie en décrochant un premier téléphone. Bonjour, monsieur Arpance. Je vous laisse voir cela avec ma secrétaire, ne quittez pas.
    La seconde ligne se mit à sonner. Lucie souffla. Fort heureusement, les pense-bêtes sur chacun des combinés l’aidaient à jongler entre ses nombreuses identités.
    — Anna Trémaine. Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas oublié, je suis dans mon bureau, j’arrive tout de suite.
    Un rendez-vous de manqué ! Encore ! pesta-t-elle en contactant sa sœur alors que la sonnerie de la troisième ligne résonnait dans le bureau.
    — Anna, protesta Lucie, tu as des entretiens d’embauche à faire passer ! Ton assistante est déjà sur place, elle t’attend.
    — Oh, mais quelle bonne à rien, celle-là ! Pas foutue de me prévenir !
    Anna lui raccrocha au nez.
    — Assistante de Madame Trémaine-Rameau-Cendré, enchaîna la jeune femme. Je vous la passe, ne quittez pas.
    Le calme. Plus de sonneries entêtantes. Elle s’adossa sur sa chaise, devant une pile incommensurable de dossiers à traiter. Ceux de ses sœurs. Les siens, également. Un instant découragée, elle tourna la tête vers le cadre posé sur son bureau et fixa la photo de ses parents. Une époque révolue, mais si heureuse…

    Vous avez hâte ? Oui, nous aussi ! Si vous voulez en lire plus, il vous faudra patienter jusqu'à la sortie du recueil. En attendant, GO vers les 130% ! On espère pouvoir insérer une illustration par nouvelle, illustrations réalisées par Tiphs !

    Alors, vous nous aider à atteindre le prochain palier ?

  • 100%... et maintenant ?

    ON L'A FAIT

    VOUS L'AVEZ FAIT

    LES 100%

    Ce recueil de nouvelles verra officiellement le jour ! Merci à tous de nous avoir soutenu et d'avoir cru en ce projet, pour GE, pour les auteurs, pour Tiphs ou que sais-je. Ça nous fait vraiment chaud au coeur de savoir que cet appel à textes va enfin trouver son accomplissement, et encore plus de savoir que vous êtes derrière nous (comme le dit si bien un commentaire pré-rédigé de Ulule).

     

    Bref, on est ravis, on espère que vous aussi, mais du coup... vous ne pensiez quand même pas qu'on allait s'arrêter en si bon chemin ?

    Alors... et si on vous proposait des paliers ?

    Par exemple... Un petit 130% ? Pour avoir une illustration intérieure de Tiphs pour chaque nouvelle ?

    Je sais pas ce que vous en pensez, mais moi ça me semble pas mal.

    Alors... on le tente ?